Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sexe comme Sadaqa (la Charité) avec son épouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Le sexe comme Sadaqa (la Charité) avec son épouse   Jeu 20 Déc - 7:06

Par
Karim
(un nouveau converti à l'Islam, des Pays-Bas)
Un extrait de 'Le Guide du Mariage musulman', Par Ruqaiyyah Waris Maqsood (Publications Amana).

" Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant undegré d'avantage sur elles. Et Allah est Puissant et Sage.. "(Quran, 2:216)
Ils font effectivement! Ce passage du saint coran a été révélé en connexion avec les droits de femmes après un divorce, mais il a aussi un sens général. Un droit fondamental de chaque personne embauchant un contrat pour ne jamais avoir le sexe autre qu'avec leur propre partenaire légitime consiste en ce que chaque époux devrait donc fournir l'accomplissement sexuel (imta') à l'autre, comme faisant partie de l'affaire.
Maintenant, chaque homme sait quelles choses sexuelles lui plaisent - mais certains hommes, particulièrement ceux qui n'ont pas été mariés auparavant et manquent donc de l'expérience, ne semblent pas savoir beaucoup de comment donner le même plaisir à la femme; encore plus mauvais, certains hommes savent mais ils ne peuvent pas être dérangés pour faire l'effort. Pourtant c'est indispensable si un mariage doit réussir et être non seulement un fardeau décevant pour la femme et c'est une partie essentielle de son devoir Islamique.
Ce n'est pas acceptable pour un homme Musulman juste pour se satisfaire en ignorant les besoins de sa femme. Les experts conviennent que le besoin psychologique fondamental d'un homme est le respect, pendant que ce d'une femme est l'amour. Ni le respect ni l'amour ne sont des choses qui peuvent être forcées - ils doivent être travaillés pour etre gagné. Le Prophète (s) a déclaré que dans son intimité sexuelle avec son partenaire de vie il y a sadaqa (la vénération par aumone) :
Le Messager d'Allah (sws) a dit : "dans le coit-plaisir sexuel- de chacun d'entre vous il y a un sadaqa." Les Compagnons ont répondu : "O Messager d'Allah! Quand un d'entre nous réalise son désir sexuel, lui donnera-t-on une récompense pour cela ?" Et il a dit, "vous ne pensez pas que sil doit y agir conformément illégalement, il pécherait ? Également, s'il y agit conformément légalement il sera récompensé." (Sahih Muslim)
Ce hadith a seulement du sens si le coït est levé au-dessus du pur niveau d'animal.
Quel est l'ingrédient magique qui transforme le sexe en sadaqa, qui le fait une question de récompense ou de punition d'Allah ?c'est en faisant sa vie sexuelle plus que simple satisfaction physique; il est par la pensée pour plaire Allah par le soin généreux de son partenaire. Un mari qui ne peut pas le comprendre ne sera jamais complètement.
Aucun époux ne devrait jamais agir dans une manière qui serait préjudiciable ou malfaisante pour leur vie conjugale. Nikah-mariage- est le lien sacré entre le mari et la femme, que l'amour sincère et consacré sans lequel ils ne peuvent pas atteindre le bonheur et la paix intérieure.
21. Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.. "(Quran, 30:21)
Maintenant, chaque Musulman sait qu'un homme a un droit sur sa femme. Pourtant, parce que nikah est un contrat pour ne jamais chercher la satisfaction sexuelle à l'extérieur de l'obligation de mariage, l'Islam ordonne pas seulement aux femmes, mais les hommes à cet égard et précise que si un mari n'est pas conscient des désirs et des besoins de sa femme, il commettra un péché en la privant de ses droits.
D'après tous les quatre juristes orthodoxes, il incombe au mari de garder sa femme heureuse et satisfaite à cet égard. Également, c'est essentiel pour la femme pour satisfaire le désir du mari. Aucun ne devrait rejeter l'autre, à moins qu'il n'y ait quelque d'excuse légitime
Maintenant, c'est assez facile pour une femme de satisfaire un homme et se rendre disponible pour lui, même si elle n'est pas vraiment dans l'humeur. C'est bien plus dur pour un homme pour satisfaire une femme s'il n'est pas dans l'humeur et c'est où un aspect important de responsabilité doit être apporté à l'attention de chaque homme Musulman et insisté fortement.
Les juristes ont cru que les parties privées d'une femme ont eu besoin de"protéctiont" (de tahsin). Qu'ils ont signifié était que c'était important pour un mari Musulman de satisfaire les besoins sexuels de sa femme pour qu'elle ne soit pas tentée de commettre zina –adultére-du désespoir ou de la frustration.
Une femme Musulmane n'est pas simplement un gros morceau de chair sans émotions ou sentiments, juste là pour satisfaire les besoins naturels d'un homme. Au contraire, son corps contient une âme pas moins importante dans la vue de Dieu que son mari. Son coeur est très tendre et les manières délicates et brutes ou rugueuses blesseraient ses sensations et feraient fuire l'amour. Le mari serait tant fou qu'immoral pour agir de toute façon désagréable à son tempérament naturel et un homme cherchant égoïstement sa propre satisfaction sans estimer celle de sa femme est un rustre égoïste. En fait, selon un hadith :
"Trois choses sont comptées comme des manques dans un homme. Premièrement, la rencontre de quelqu'un il voudrait faire connaissance et de prendre congé de lui avant avant d'apprendre son nom et sa famille. Deuxièmement, en repoussant la générosité qu'un autre lui montre. Et troisièmement, en allant chez sa femme et en ayant des rapports avec elle avant le fait de lui parler et le fait de gagner son intimité, en satisfaisant son besoin d'elle avant qu'elle a satisfait son besoin de lui. "(Daylami)
C'est une autre des choses impliquées par le dicton que sa femme est " un labour; à vous." (Coran, 2:223) l'image est ce d'un fermier s'occupant de ses champs. Selon Mawlana Abul-Ala Mawdudi :
"Le fermier sème la graine pour moissonner la récolte, mais il ne le sème pas hors saison ou le cultive dans une manière qui nuira ou épuisera le sol. Il est sage et prévenant et et ne dirige pas d'émeute. "(Afzalur Rahman, les Sciences coraniques, Londres 1981, p.285)
Également, en cas du mari et de la femme, le mari devrait non seulement :
Prendre de l'influence de sa femme et et frottez la graine et finisser les affaires de procréation. Le dommage pourrait dans ce cas-là quelquefois être irréparable, parce qu'une femme, à la différence d'une ferme, est très sensible et a des émotions, des sentiments et de fortes passions qui ont besoin de la satisfaction complète et de l'attention dans une manière adéquate et appropriée. ” (Afzalur Rahman, les Sciences de coran, Londres 1981, p. 286)
Si cela n'est pas pris en considération et la femme n'est pas correctement disposée à commencer les rapports sexuels,, ou est insatisfaite quand il est fini, il pourrait y avoir beaucoup de complications psychologiques et physiologiques causant la froideur et d'autres anomalies. Effectivement, beaucoup de maris deviennent finalement déçus avec leurs femmes, en les croyant être glacials ou incapables de répondre à leurs activités et ils se demandent qu'est-ce qui ne va pas avec eux. Une explication possible suivra dans un instant.
Allah a créé le mâle et la femelle d'une sule âme afin que l'homme puisse vivre avec elle dans la sérénité (coran 7:189) et pas dans la tristesse, la frustration et le conflit. Si votre mariage est franchement affreux, donc vous devez vous demander comment un scénario si désespéré et tragique pourrait être considéré par quelqu'un comme "la moitié de la Foi." Selon un hadith :
"Pas un d'entre vous devrait tomber sur sa femme comme un animal; mais laissez là être d'abord un messager entre vous. ""Et quel est ce messager ?" ils ont demandé et il a répondu : "les baisers et les mots." (Daylami)
Ces "baisers et mots" incluent vraiment non seulement l'excitation préliminaire dès que l'intimité a commencé. Pour mettre l'humeur juste, petits signaux devraient commencer bien à l'avance, pour que la femme ait une indication quant à ce qui vient et est aimablement dans l'attente et a aussi le temps adéquat pour se rendre propre, attrayante et prête. En ce qui concerne l'intimité lui-même, tous les hommes savent qu'ils ne peuvent pas accomplir l'accomplissement sexuel s'ils ne sont pas éveillés.. Ils devraient aussi se rendre compte que c'est vraiment malfaisant et pénible pour les organes femelles à être utilisés pour le sexe sans préparation nécessaire. Dans les termes biologiques simples, les parties privées de la femme ont besoin d'une sorte de lubrification naturelle avant que l'acte sexuel survient. Pour cela, Allah a créé des glandes spéciales, connues aux docteurs modernes comme les glandes Bartholin, qui fournissent "de liquides" nécessaires.
Il est toujours possible de lire le conseil passé de mode aux maris qu'une femme désirable devrait être "sèche" – quelle ignorance remarquable et le fait de pleurer vraiment les pauvres femmes de tels hommes inconsidérés. De même que personne ne rêverait d'essayer de courir un moteur sans les lubrifiant fluides corrects, c'est le même, par la volonté créatrice d'Allah, avec les parties du corps femelle conçu à l'intimité sexuelle. Un mari devrait savoir comment stimuler la production de ces "liquides" dans sa femme, ou lui permettre au moins d'utiliser quelques "liquides" artificiels. Ce manque de connaissance ou de considération est où tant de problèmes conjugaux surviennent fréquemment.
Comme l'Imam Al-Ghazali dit : "le sexe devrait commencer par les mots doux et le fait d'embrasser," et l'Imam Al-Zabidi ajoute : "cela devrait inclure pas seulement les joues et les lèvres; et ensuite il devrait caresser les seins et les mamelons et chaque partie de son corps." (Zabidi, Ithaf al Al-Sada Muttaqin, V 372) la Plupart des hommes n'auront pas besoin de la narration de cela; mais on devrait s'en souvenir que l'échec d'observer cette pratique Islamique est de négliger ou nier la façon qu'Allah a créée des femmes.
Le fait d'insulter une femme avec de mauvaises manières conjugales
Premièrement, un mari doit vaincre sa timidité pour vraiment regarder sa femme et lui faire l'attention. S'il ne peut pas s'apporter pour suivre ce sunna, c'est une insulte à elle et extrêmement blessant. L'intimité personnelle est un champ de mines d'opportunités de faire mal l'un à l'autre - jetant un coup d'œil à la montre, un bâillement au faux moment en semblant ennuyée, et ainsi de suite. Le devoir d'un mari est de convaincre sa femme qu'il l'aime vraiment - et cela peut seulement être fait par le mot (le mot constamment répété, je pourrais ajouter - tel est la nature agaçante de femmes!) et en regardant et en touchant.
Beaucoup de personnes croient que l'expression dans les yeux révèle une grande partie de l'âme humaine. Certainement le regard de l'amant est une chose la plus tendre séduisante. Beaucoup de femmes désirent ce regard d'amour, même après qu'ils ont été mariés pendant les années. Si vous ne pouvez pas vous apporter pour la regarder en lui faisant l'attention, elle peut seulement l'interpréter comme un signe que vous ne l'aimez pas vraiment. Et bien que cela puisse être agaçant à vous et sembler tout à fait superflu, la plupart des femmes sont profondément déplacées quand un homme lui dit vraiment qu'il l'aime.
Le sexe est propre!
Une éducation modeste fait partie du bon caractère. Le Prophète (s) lui-même a dit : "la modestie apporte rien que le bon." (Bukhari et le Musulim) Mais un autre, aussi important, la partie d'enseignement Islamique dit que toute la création d'Allah est belle et pure, particulièrement quand il fait partie du corps d'êtres humains, qui sont conçus comme Ses députés sur la terre. Dans quelques religions, les gens ont traditionnellement cru que les parties privées de la femme sont d'une certaine façon malpropres, ou sales, ou même le mal

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
 
Le sexe comme Sadaqa (la Charité) avec son épouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout faire avec Dieu
» La charité maçonnique
» les apprentis auront une carte d'étudiant
» Trop de protection ? + porter du sel...
» travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: comprendre l'islam-
Sauter vers: