Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité   Jeu 20 Déc - 7:09

par Jamal Badawi

Naissance
Muhammad (sws) (les Bénédictions et la Paix soient sur lui) est né dans Makkah, Arabie, le lundi, 12 Rabi' Al-Awwal (le 2 août /571A.J). Sa mère, Aminah était la fille de Wahb Abd bin Al-Manaf de la famille Zahrah. Son père, Abdullah, était le fils d'Abd Al-Muttalib. Sa généalogie a été localisée à la maison noble d'Ismael, le fils d'Ibrahim la Paix soient sur eux) dans environ la quarantième descente. Le père de Muhammad était mort avant sa naissance et sa mère est morte quand il avait environ six ans le laissant un orphelin. Conformément à la tradition de familles nobles de Makkah, il a été pris par une mère d'accueil,Halimah, à son village où il a vécu depuis quelques années. Pendant ces années il a été pris à Makkah plusieurs fois pour visiter sa mère. Après la mort de sa mère, il a été placé sous la garde de son grand-père, Abd Al-Muttalib. Quand le grand-père est mort, il était sous la garde de son oncle, Abu Talib. Vers ce temps-ci il a eu l'habitude de pâturer; des moutons autour de Makkah et a eu l'habitude d'accompagner son oncle aux voyages commerciaux en sham.
Jeunenesse
Dans sa jeunesse il a cru fermement dans l'Unité d'Allah (Dieu) (SWT). Il a mené une vie très simple et a détesté la vanité et la fierté. Il était compatissant aux pauvres, les veuves et les orphelins et a partagé leurs souffrances en les aidant. Il a évité tous les vices, qui étaient communément pratiqués parmi les jeunes gens comme le jeu d'argent, en buvant le vin, la vulgarité et d'autres. Il était connu par le nom d'AL-Sadiq (le véridique) et Al-Amin (le fidèle). Il était toujours fidèle comme un médiateur entre deux partis opposés dans sa patrie, Makkah.
Mariage
Quand il avait environ 25 ans, son oncle lui a conseillé de travailler avec la caravane qui a appartenu à une veuve riche appelée Khadijah. Il a accepté et a fait le voyage en Syrie. Il a accompli des affaires avec une telle prudence et un sens du devoir qu'il est revenu avec le plus grand profit qu'habituel. Khadijah a été si impressionnée par la personnalité honnête et attrayante de Muhammad (sws) qu'elle a offert de se marier avec lui que Muhammad (sws) a accepté. Ce mariage était heureux. Ils avaient des enfants. Khadijah était pour l'instant sa seule femme jusqu'à ce qu'elle soit morte à l'âge de 51 ans.

Prophétie
Muhammad (sws) est né parmi une polythéiste (l'incroyante) société. Il a été attristé et malade de la société corrompue autour de lui. Il allait souvent s'isoler-pour priére- à Hira la montagne près de Makkah, plus tard connu comme Jabal Nur (la montagne de Lumière) où il a médité et considéré sur l'obscurité dominante provoquée par l'ignorance. Là il restait souvent profond dans la pensée dans la communion avec l'invisible Dieu. Une nuit, pendant qu'il méditait dans la grotte Hira, l'Ange Gabriel (la paix soit sur lui) lui est venu. L'Ange l'a réveillé et sa voix puissante a résonné dans ses oreilles. Il a été rendu perplexe et ne savait pas que faire. On lui a demandé de lire. Il a répondu : "je ne peux pas lire!" L'Ange a répété trois fois en demandant Muhammad (sws) pour lire, mais il a répondu la même réponse. Finalement l'Ange a demandé :
1. Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,
2. qui a créé l'homme d'une adhérence.
3. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble,
4. qui a enseigné par la plume [le calame],
5. a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.
(le Saint Coran 96 : 1-5)
C'était la première révélation reçue par Muhammad (sws). Il avait 40 ans en ce temps-là. La révélation a continué à lui venir de temps en temps dans une période de 23 ans. Cette série de révélation a été arrangée selon les conseils divins donnés au Prophète Muhammad (sws) et a été plus tard a rassemblé dans la forme d'un Mushaf (livre) le Coran (la Lecture). La plupart de ses versets ont le sens clair. Quelques versets sont interprétés conjointement avec d'autres versets et quelques autres ont été interprétés par le Prophète (sws) lui-même par ses mots, actions et accords qui sont connus comme son Sunnah (les Traditions). Le Coran et le Sunnah constituent ensemble les conseils et le mode de vie pour ceux qui soumettent leur vie à Allah (Dieu) (SWT). Les gens qui suivent les conseils et le mode de vie sont garantis par Allah (SWT) à être sauvé dans ce monde et l'Au-delà.
Défis
Quand le Prophète (sws) a appelé les gens à la voie d'Allah, pas beaucoup de personnes ont écouté son appel. La plupart d'entre eux étaient des membres de sa famille et de la société de classe basse. Parmi eux étaient Khadijah, Ali, Zayd et Bilal. Quand il a intensifié sa mission (da'wah : l'Appel à l'Islam) en annonçant publiquement la religion qu'il a prêchée, il a gagné plus de disciples, mais en même temps a dû faire face à beaucoup de défis du nobles et des chefs qui ont trouvé leur position étant menacée et ont mis en danger. Ils se sont trouvés ensemble, sous le prétexte de défendre la religion de leurs ancêtres, lutter contre la nouvelle religion. Le moral de peu de gens qui ont embrassé l'Islam a été augmenté quand un petit groupe des gens respectés de Makkah a rejoint la religion. Remarquable parmi eux étaient ` d'Uthman bin`Affan, Zubair bin al-'Awwam abd Ar-Rehman bin Awf, Talhah bin Ubaydullah, Sa'd bin Abi Waqqas, 'Arqam bin Abi Arqam, ` Ubaydullah bin Harith, Sa'id bin Zayd, Amr bin Nufail, Fatimah (la femme de Nufail), Asma binti Abu Bakr, Abdullah bin Mas'ud, Ja'far bin Abi Thalib (qu'Allah soient content d'eux) et beaucoup d'autres. Avant ce groupe, Abu Bakr était le premier parmi les plus premiers
partisans qui ont impressionné le Prophète (sws) beaucoup. Le Prophète (sws) a dit de lui : "je n'ai jamais invité personne à la foi qui n'a pas affiché d'hésitation dans l'envergure de cela sauf Abu Bakr. Quand j'avais offert l'Islam, il n'a montré aucune hésitation du tout dans le fait de l'accepter." Comme le résultat de ces défis des incroyants Makkan, certains Musulmans ont été obejets de torture , de persécutions, d' isolements et de boycottages. Le Prophète (sws) devait être patient et a dû chercher la protection de Musulmans. Il a demandé à Negus, le Roi de l'ةthiopie de permettre aux Musulmans d'émigrer à son pays. Negus a accueilli les émigrants Musulmans à son territoire et a refusé de les rendre aux souverains d'incroyant de Makka

Migration (Hijrah)
Vers la fin de la période Makkan, le Prophète (sws) a perdu deux personnes qui étaient chères à lui. Ils étaient son oncle le plus affectueux, Abu Talib et sa fidèle et affectueuse femme,, Khadijah. Après leurs morts, le Makkans Makkans s'étaient sentis libres de faire de faire qu'ils ont voulu imposer au Prophète et à ses partisans. Dans Makkah était le Ka'baa (la Mosquée Sainte), qui a été construit par le Prophète Ibrahim (paix sur lui ) les siècles auparavant comme un endroit saint pour adorer Allah (SWT),. Mais au cours du temps, l'endroit avait été converti par les incroyants à la vénération d'objets autre qu'Allah (SWT). Les gens y ont ajouté beaucoup de leur propre tradition. Ils avaient l'habitude de visiter cette place pour quelques mois dans une année pour pèlerinage. Ils sont venus de toutes les coins d'Arabie, représentant des tribus réputées différentes. Le pèlerinage, inspite de sa portée religieuse, constitué pour les Arabes un festival annuel où les gens se rencontrent et cédent dans leurs activités culturelles. Le Prophète (sws) a profité de cette occasion pour prêcher 'Islam. Parmi ceux qui se sont intéressés à son appel, étaient un groupe des gens d'Yathrib (Madina) au Nord d'Arabie. Ils se sont rencontrés secrètement avec le Prophète (sws) et quelques Musulmans de Makkah dans un village appelé `Aqabah. Après le fait de devenir des Musulmans, ils ont pris un serment de fidélité pour protéger l'Islam, le Prophète et les Musulmans Makkan. L'année suivante, le groupe de Musulmans d'Yathrib est venu de nouveau à Makkah. Ils ont rencontré le Prophète (sws) au même endroit où ils se sont auparavant rencontrés. Cette fois, Abbas bin Abd Al-Muttalib, l'oncle du Prophète qui n'était pas encore un Musulman , était présent à la réunion. Ils ont invité le Prophète (sws) et les Musulmans de Makkah à émigrer à Yathrib. Ils ont promis de les traiter comme de vrais frères et soeurs. Un long dialogue a été tenu entre les Musulmans d'Yathrib avec l'oncle du Prophète pour s'assurer qu'ils ont vraiment voulu accueillir les Musulmans Makkan dans leur ville. Le Prophète (sws) acceptait à la fin d'émigrer à la nouvelle terre. Sur la connaissance que, les Musulmans avaient projeté de quitter Makkah, les incroyants Makkan ont essayé d'arrêter l'immigration mais le premier groupe avait déjà émigré à Yathrib. Le Makkans avait la peur que le mouvement à Yathrib donnerait aux Musulmans une nouvelle base pour étendre l'Islam. Au cours de deux mois presque tous les Musulmans de Makkah, sauf le Prophète, Abu Bakr, Ali et quelques personnes impuissants avaient émigré. Les Makkans ont alors décidé de tuer le Prophète (sws). Ils ont fait un plan pour ce but, mais Allah (SWT) avait fait un autre plan sur eux, Avec plusieurs tactiques et une bonne organisation,, le Prophète est finalement arrivé paisiblement dans Yathrib, qui était plus tard connu comme Madinat Ar-Rasul (la ville du Prophète).

ére Nouvelle

Dans Madinah le Prophète (sws) était capable d'oeuvrer librement dans l'Islam qui s'étend.t. Les partisans d'Islam ont augmenté jour après jour. Mais la menace par les Makkans ne s'est pas arrêtée. Quelques confrontations physiques avec le Makkans ont été ensuivies. Quelquefois les batailles ont été gagnées par les Musulmans et quelquefois par le Makkans -au début de bataille sans l'emporter-. Le Prophète (sws) s'est aussi livré aux batailles avec les puissances Byzantins et persans qui compromettaient l'existence d'Islam du nord et de l'est. Mais la confrontation avec le Makkans arrêté pendant quelque temps après le traité de Hudaibiyah avait été signée entre les Musulmans et les incroyants Makkans. Pendant la période Madinah, les Musulmans ont aussi établi des traités avec les Juifs de Madinah et les tribus autour de la ville. Les Juifs ont cassé le traité, qui a causé leur expulsion de la péninsule d' arabie. Dans Madinah, le Prophète sws a réussi à établir l'Islam comme un mode de vie dans son vrai sens. Il donnait non seulement des conseils sur les questions purement religieuses comme salat (les prières), zakat (l'offre), Saum (le jeûne) et Hajj (le pèlerinage) et les exemples dans ces questions, mais a aussi fourni aux Musulmans des règles et des lois couvrant des champs sociaux, économiques, politiques.

Les émissaires Divertis dans Madinah
C'était dans Madinah que le Prophète (sws) a reçu des envoyés et des émissaires des tribus différentes et des ressortissants, en demandant aux questions de sortes différentes, des dialogues exigeants, les négociations etc. Parmi les émissaires étaient un envoyé représentant la communauté chrétienne dans Najran (Sud d'Arabie). Le Prophète (sws) les a accueillis, les a divertis comme les invités honorés et leur a même permis d'accomplir leur service religieux dans sa ville. C'était une bonne occasion pour partager chacun les vues d'autre sur les questions de religion. Certains membres de l'envoyé ont été profondément impressionnés par le traitement qu'ils ont reçu des Musulmans, ce qui les a mené a embrasser l'Islam.

Libération de Makka
Le traité de Hudaibiyah a donné aux Musulmans une grande opportunité d'exemplifier le vrai Islam dans la conduite personnelle et dans les relations avec les gens et les communautés. Mais la paix n'est pas restée longtemps en raison de l'attitude chefs tribaux Makkan qui ont cassé le traité. Bientôt le Prophète (sws) a marché très calmement à Makkah dans les 8th l'année du Hijrah (l'émigration) à Madinah. Makkans n'a donné aucune résistance et la ville entière s'est rendue au Prophète (sws). Il a annoncé une amnistie générale a tous ses ennemis et a traité tous les citoyens de la ville avec la générosité. Un verset du Coran a été révélé a cette occasion :
1. Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire,
2. et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah,
3. alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir. (le Saint Coran110 : 1-3)
Après la libération de Makkah toutes les tribus hostiles restantes à Arabie ont commencé de se rendre compte de la réalité de foi islamique. Les gens avaient vu les enseignements nobles d'Islam. De bons exemples de pardon, tolérance, justice, honnêteté, ténacité et d'autres qualités comme exemplifié par le Prophète (sws) et ses compagnons avaient laissé une impression dans les coeurs de centaines de milliers des gens qui sont devenus des Musulmans.

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité   Jeu 20 Déc - 7:10

Pèlerinage d'adieu
En peu de temps l'Arabie entière était devenue une terre d'Islam. Le Prophète (sws) a eu l'intention d'exécuter le Hajj (le pèlerinage). Il a annoncé son intention aux Musulmans dans Madinah et les régions environnantes et leur a demandé de le rejoindre. C'était en fait seul Hajj exécuté par lui pendant son temps de vie. Dans cette occasion il a enseigné ceux qui ont été présents avec lui et au monde entier au sujet de Hajj et le message divin qu'Allah lui avait confié à toute l'humanité. ہ la dernière réunion avec l'Ummah (la nation) pendant la saison Hajj, le Hajj de Wada' (Adieu) un sermon a été livré par le Prophète Muhammad (sws) à la vallée d'Arafat avant sa mort. Il a contenu les mêmes principes d'Islam. Placé sur son chameau, il a parlé avec un ton clair et a demandé qui a entendu son discours pour le transmettre à ceux qui n'ont pas été présents là. Parmi d'autres il a dit : " O les gens, prêtez-moi une oreille attentive, car je sais pas si, après cette année, je serai jamais parmi vous de nouveau. ةcoutez donc que je vous dis très soigneusement et apportez ces mots à ceux qui ne pouvaient pas être présents ici aujourd'hui. O les gens, de même que vous considérez ce mois, ce jour-ci, cette ville comme sacré, considèrez donc la vie et la propriété de chaque Musulman comme une confiance sacrée. Rendez les marchandises confiées à vous à leurs propriétaires légitimes. Ne faites mal à personne pour que personne ne puisse vous faire mal. Souvenez-vous que vous rencontrerez effectivement votre Seigneur et qu'Il estimera effectivement vos actes. Allah vous a défendu pour prendre l'usure, donc toute l'obligation d'intérêt sera désormais renoncée . Prenez garde du Satan, pour la sécurité de votre religion. Il a perdu tous l'espoir qu'il sera capable de vous induire en erreur dans de grandes choses, prenez ainsi garde en lui suivant dans de petites choses. O les gens, il est vrai que vous avez certains droits en ce qui concerne vos femmes, mais elles ont aussi des droits sur vous. S'elles respectent votre droit alors à eux appartiennent le droit d'être nourri nourris et habillées dans la faveur. Traitez vraiment vos femmes bien et soyez gentils à eux car elles sont vos partenaires et assistants. Et c'est votre droit qu'elles ne font pas d'amies avec n'importe qui de qui vous n'approuvez pas, aussi bien de jamais commettre l'adultère. O les gens, écoutez-moi sérieusement adorez Allah (SWT), dites vos cinq prières quotidiennes, accomplissez votre mois de Ramadhan et donnez votre richesse dans zakat. Exécutez hajj si vous en avez moyens. Vous savez que chaque Musulman est le frère d'un autre Musulman. Vous êtes tous égaux. Personne n'a la supériorité sur d'autre sauf par la piété et les bonnes actions. Souvenez-vous, un jour vous paraîtrez devant Allah (SWT) et vous répondrez pour vos actes. Prenez donc garde, , n'allez pas hors du sentier de droiture après ma mort. O les gens, aucun Prophète ou Messager viendra après moi et aucune nouvelle foi ne sera née. ةcoutez bien, donc, O les gens et comprenez mes mots, que je vous transmets. Je vous laisse deux choses, le Coran et mon exemple le le Sunna et si vous suivez ceux-ci vous ne égarerez jamais. Tous ceux-là qui m'écoutent transmettront mes mots à d'autres et ceux à d'autres de nouveau; et peuvent les derniers comprendre mes mots mieux que ceux qui m'écoutent directement. Soyez mon témoin O' Allah, (SWT) que j'ai transmis Votre message à Vos esclaves. " L'importance de ce sermon peut être vue de la perception du Prophète que cette occasion peut être la dernière pendant sa vie. Il a estimé que c'était le temps juste pour résumer les principes d'Islam à ses frères et soeurs p. Par la perfection de cette religion, cela signifie qu'il n'y a aucun besoin pour l'humanité et pour les Musulmans particulièrement a chercher un autre mode de vie alternatif. Aussi longtemps que l'on tient vite aux deux choses laissés par le Prophète (le Coranet le Sunna), on ne n'égarera jamais.

Sa Mort
Environ deux mois après être revenu de Makkah pour le Pèlerinage, le Prophète (sws) est tombé malade mais il était toujours capable d'exécuter ses prières dans la mosquée et donner des directives aux compagnons. Sa santé se détériorait jour après jour. Au dernier moment il a demandé à Abu Bakr de mener les prières dans la mosquée, Chaque membre de sa famille et chaque compagnon a été inquiété de sa santé. Il était lundi, 12th Rabi'Al-Awwal, l'année 11A.H., quand il est décédé à l'âge de soixante-trois années. Beaucoup de personnes n'ont pas cru qu'il est décédé. Ils ont cru que le Messager d'Allah vivrait pour toujours. C'était Abu Bakr, qui avait le sentiment, depuis le Pèlerinage d'adieu dont la mort du Prophète (sws) s'approchait, Il a convaincu la congrégation que le Prophète (sws) est vraiment décédé. Abu Bakr a dit à la congrégation que s'ils ont vénéré Muhammad, Muhammad était mort et s'ils ont vénéré Allah (SWT), Il vit pour toujours. Alors il a récité du coran : " 144. Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés - S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants.)surat al IMraan :3

Des Conseils a suivre

Muhammad comme un homme était déjà mort, mais comme un Prophète (sws) il l'a laisé un un héritage sous la forme du Coran et du Sunna. Il a accentué sur le besoin urgent de tenir fermement à ces deux sources pendant son discours d"adieu dans la vallée d'Arafat. Si les gens les tiennent fermements , ils ne s'agareront jamais. Les enseignements qu'il a laissé pour nous si on les mets en pratique dans leur vrai esprit et voie adéquat apporteront une vie heureuse dans ce monde et en plus des récompenses incontestables qui seront reçues par ceux qui ont cru dans eux dans la vie après la mort. Dans ce sens, l'Islam est une religion de ce monde qui se soucie d'abord pour les affaires de ce monde d'humanité. Ci-après est simplement une continuation de la vie de ce monde. Il est difficile de présager cet homme peut être sauvé dans Ci-après sans être sauvé dans ce monde. La voie sûre est de suivre la voie montrée à nous par le Prophète Muhammad (sws). Quand sa femme, `Aishaa été demandée par un compagnon du Prophète (sws) au sujet de sa conduite journalière `Aishah a répondu que la conduite du Prophète (sws) était le Coran qui est les conseils d'Allah et Muhammad (sws) a été donné l'autorité par Allah pour l'interpréter. C'est pourquoi sa conduite était l'exemplaire de conduite humaine. L'Islam aussi apporté par le Prophète Muhammad (sws) est très mal compris, qu'une religion perçue pour contenir des âmes et des rites comme les prières, le jeûne, zakat- aumône et le pèlerinage. Grâce aux nouveaux développement dans le monde, l'Islam est maintenant considéré dans une plus large perspective que la vue d'esprit étroite dans le passé. L'intérêt accroissé pour les études Islamiques par les Musulmans et les non musulmans soutenus par la technologie d'imprimerie avancée a commencé à ouvrir les yeux du monde des vrais enseignements et des valeurs intrinsèques d'Islam
.
[l est exposé dans le Coran: 7/32" 32. Dis : "Qui a interdit la parure d'Allah, qu'Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ? " Dis : "Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie , et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection." Ainsi exposons-Nous clairement les versets pour les gens qui savent. … 33. Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas".." Donc chacun est libre d'accomplir n'importe quelles affaires qu'il aime à l'extérieur du cercle malfaisant et honteux dont il a été prévenu pour s'abstenir. S'il n'écoute pas cet avertissement, il sera dans le pétrin. Chaque bonne qualité mise comme une condition nécessaire aux affaires réussies est encouragé par l'Islam. Le Prophète (sws) lui-même était un homme d'affaires avant qu'il a été nommé comme un Prophète. Sa capacité de diriger le commerce prudemment, par son honnêteté et conduite véridique en traitant
L'économie (l'Expertise et la Perspective)
[bDans le domaine du développement économique, le but n'est pas l'augmentation ougain matérielle, mais le bien etre humain en général. L'Islam exhorte l'équilibre ou la balance entre les aspects matériels et physiques, entre les besoins individuels et sociaux, soit maintenue pour réduire le trou entre deux côtés opposés de monde humain. Ies gens lui avait gagné le coeur de son employeur, Khadijah qui lui a offert plus tard le mariage. Il a recommandé des Musulmans pour suivre l'esprit de Prophète Daoud (David)-qui travaille par ses propres mains pour gagner son pain- le zèle qui a gagné sa vie de son propre travail. Il a aussi dit que la foi d'un Musulman n'est pas complète s'il n'est pas bon dans sa profession. Il a dit : " Si vous laissez la question à ceux qui ne sont pas professionnels, vous attendez un désastre". S'il travaille dans une usine de fabrication, ses produits doivent être compatibles avec le produit d'autres compagnies ou d'usines. Pour être vendable, il doit aller au goût d'acheteurs et de leurs niveaux de vie. ہ ce propos, l'Islam enseigne pour ne pas tricher dans l'offre du produit au marché. Il doit être montré comme il est sans n'importe quelle publicité qu' il ne mérite pas. Dans la vie du Prophète (sws), il a trouvé beaucoup de cas dans les places de marché où les négociants ont essayé de tromper les clients. Le Prophète (sws) leur a dit : " Qui triche n'est pas un d'entre nous (Sahih Musulim164 et Moussnad Ahmed V.3 le PP 498) ".Islam a posé beaucoup de règlements dans le champ d'économie comme le commerce, location-vente, transaction commerciale, contrat d'autres pour prévenir le vente injuste dans la communauté et dans le monde d'affaires en général. Ce qui est aussi interdit par l'Islam est le monopole et l'exploitation par un homme ou un groupe à aux dépens des autres.

Propreté
La première chose dans la religion apportée par le Prophète Muhammad (sws) est l'inquiétude pour la propreté. Le concept de propreté dans l'Islam couvre des domaines physiques et spirituels, mondains et religieux. Avant le fait d'exécuter n'importe quels rites prescrits par l'Islam, il faudrait nettoyer son corps et son vêtement, son lieu de culte et son environnement devraient aussi être propres. Avant la réalisation ses prières ou commencer le pèlerinage, on doit faire son Wudu (l'ablution). S'il ou elle est dans un état d'impureté après avoir eu des rapports intimes légitimes ou une période post-natale ou d'autres raisons, il ou elle doit prendre un bain complet en versant de l'eau propre sur le corps entier. En cas de la prière quotidienne, chaque Musulman doit nettoyer ses/ses parties privées, visage, mains, pieds, bouche, nez et oreilles au moins cinq fois chaque jour pour les cinq prières quotidiennes. Cela rappelle aussi à lui/son de garder sa/son âme propre des actes illicites. La propreté n'est pas dans le sens physique seulement. Le corps devrait être purifié aussi de méchantes actions qui pourraient faire du mal à son rapport avec d'autres et avec Allah (SWT). Il doit nettoyer son esprit de
Mauvaises intentions ou du fait de commettre des actes illicites. Il doit nettoyer son coeur de jalousie, hypocrisie et d'autres mauvais désirs. Il doit personnifier l'espoir, la véracité, le pardon, la compassion, la sainteté, le sens de fraternité, bon voisinage et d'autres qualités nobles. Il doit faire l'attention spéciale à son régime contre tous les aliments maladifs médicalement et religieusement. Il doit garder ses yeux, oreilles, la langue du mal. Ceux-ci sont parmi les caractéristiques nobles comme exemplifiés par le Prophète Muhammad (sws). Pour nettoyer la richesse, l'Islam a institué le système zakat (la façon de purifier la richesse). Une personne dont la richesse a atteint un certain point est contrainte à payer zakat (aumône) qui est un devoir enjoint par Dieu et Musulmans entrepris dans l'intérêt de société entière. Pour ces personnes capables dont la richesse n'atteint pas le taux minimal pour donner zakat-, il peut aussi donner la contribution volontaire au nécessiteux. Cela ne signifie pas que le nécessiteux devrait toujours recevoir l'aide des riches. Le prophète Muhammad (sws) a dit : "la main supérieure (le donateur) est meilleur que la main inférieure (receveur)". (Sahih Muslim Kitab Zakat No. 124)
Si le receveur de zakat peut saisir l'esprit du hadith du Prophète (sws) ,il fera tout le possible pour être le donateur au lieu du receveur en s'efforçant a améliorer sa vie comme encouragé par les enseignements d'Islam. Dans l'Islam la possession de plus de richesse ne lève pas la dignité d'un homme, la pauvreté ne le dégrade non plus. Il est vrai que la richesse est nécessaire pour l'homme de vivre sur cette terre mais c'est seulement un moyen, pas la fin. La fin est le bonheur dans la vie en atteignant les plus hautes valeurs et n'en perdant pas la vue dans la poursuite de richesse. Parmi les grandes vertus d'Islam est l'ordre pour faire bon et la prohibition pour faire le mal. Le bien devrait être préservé et le mal devrait être abandonné é. En bref, l'Islam est vraiment composé d'une série d'ordres et de prohibitions. Allah le connaisseur, le Plus Miséricordieux, n'a pas décrété de loi et règlements, mais pour le bien et l'avantage de ses créatures. La prohibition était le décret à cause de ses méchantes implications à l'humanité. Les maux ont été créés pour évaluer la conscience humaine et défier leur libre arbitre dans le choix entre le droit et mal. Tous les ordres et les prohibitions d'Allah comme transmis par Son Prophète Muhammad (sws) ont été destinés pour purifier l'âme humaine pour mener une vie pure et propre plaisant a Allah (SWT) et les êtres humains

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité   Jeu 20 Déc - 7:11

Bonne conduite
Un des enseignements d'Islam est de la régularité. La discipline, le règlement, l'administration, gestion et tous les autres termes se rapportant à l'organisation est surtout considérée comme étranges de l'Islam. Au contraire, l'Islam exhorte les gens pour vivre dans la régularité et mettre la chose juste dans la bonne place.. La fondation d'ordre Islamique repose sur deux principes principaux, la foi cruciale en un Allah (Dieu) et l'unité d'humanité. Tous les travaux de charpente ont été mis dans le Coran et le Prophète Muhammad (PBUH) s'est appliqué à résoudre les détails essentiels de cet ordre. Une des grandes valeurs enseignées par l'Islam dans cette considération est de profiter du temps laissé à l'humanité. Le coran et le Sunna (les traditions du Prophète) mentionnent du temps, le jour, la semaine, le mois, l'année et le siècle. Les gens sont perdus s'ils n'ont pas passé le temps disponible pour eux pendant cette vie pour de bonnes choses. C'est une grande perte si les gens doivent gaspiller le temps précieux pour les activités inutiles. Il est vrai que la vie devrait être agréable, mais pas à la charge des ressources humaines et des valeurs qui sont essentielles pour la continuation de leur bien-
Satisfaisante et restant vrai à traité, accord ou contrat faits entre partis. Comme un homme d'honneur il est toujours resté vrai aux principes consentis dans le traité, en représentant sa haute discipline et inclination de faire tout en ordre adéquat.
être. Allah la grand connaisseur avait créé le temps et l'espace convenable pour les activités humaines car ils peuvent atteindre des exploits dans la vie. Il y a des temps pour le travail, l'étude, les loisirs, en se repos et même la célébration égale. Tous sont des parties d'activités dans le fait de vénérer Allah (SWT) et le fait de servir Sa cause. Le coran dit qu'Allah (SWT) avait créé le jour pour le fait de gagner et la nuit pour se reposer et le plaisir. Il a créé le soleil, la lune et tous les objets d'espace cosmique pour que l'homme sur la terre puisse fixer le temps et arranger l'agenda. En ayant le temps standard et l'agenda standard et les mouvements d'objets astronomiques, les gens sont capables de réguler leur emploi du temps dans le choix du moment juste pour eux dans l'action des affaires et de la réalisation leurs activités. Islam prescrit de certains temps pour les prières quotidiennes, un certain mois pour le jeûne obligatoire et un certain temps dans son temps de vie pour exécuter le Hajj ou le pèlerinage qui indique que la religion apportée par le Prophète Muhammad (sws) place la vie de Musulmans dans l'ordre systématique. Pour chaque mouvement et occasion faite par les Musulmans il y a une règle le gouvernant, être cela dans la forme de conseil, conseils spirituels ou directive pratique. Si toutes ces directives sont suivies et comprises correctement, les gens auront de la haute discipline et une vie bien dirigée. L'Islam encourage les gens à penser correctement avant le fait de prendre n'importe quelle décision. Cela veut dire de planifier. Il y a beaucoup de versets dans le coran qui a admonestent le contre fait des choses irréfléchies et du saut vers les conclusions. Le Prophète (sws) a aussi montré un bon exemple dans la réalisation de la promesse et du fait de rester vrai pour le traité, l'accord ou le contrat fait entre les partis. Comme un homme d'honneur il restait toujours vrai et honnête pour les principes consentis dans le traité, en représentant sa haute discipline et inclination de faire tout en ordre adéquat
Gentillesse
Le prophète Muhammad (sws) était un ami affectueux et fidèle. Il a aimé ses compagnons. Il a étendu la salutation à ceux qu'il connaît et à ceux il ne connait pas. Il a traité tous les gens autour de lui avec la gentillesse et l'affection. Il était très courtois envers tous ceux qui l'ont rencontré. Il n'a jamais contredit personne qui n'est pas opposé aux enseignements d'Islam. Il a traité tout aussi l'humble et le haut. Il n'a réclamé aucune distinction et a vécu parmi ses compagnons comme s'il n'était pas leur chef.
Bon voisinage
Il a considéré les voisins comme le frère et les soeurs à de leur rapprochement et habitation dans le même voisinage. Il a une fois senti l'arôme de la soupe faite par sa femme. Il lui a dit d'en donner un peu aux voisins qui l'ont aussi senti. Il a dit que ce n'était pas juste pour un Musulman de dormir avec un estomac plein après avoir eu un bon repas, et laisser son voisin de mourir de faim. Il a posé la fondation pour une relation sympathique et une coopération parmi les voisins exemplifiant cette vie comme un voisin, on a son droit et responsabilité. En ce qui concerne les droits d'un voisin, le Prophète (sws) a dit : "Gibreel (sws) a eu l'habitude de me conseiller de prendre le bon soin du voisin jusqu'à ce que j'aie cru qu'il le ferait héritier." (Shahih Bukhari Kitab Al Adab No 28 et Sahih Musulim Kitab Al Bir No 146)
Bonne volonté
Il était un bon exemple à ceux qui qui s'abonnent une société harmonieuse. L'Islam exhorte les gens pour ne pas violer les droits d'entre d'autres et blesser leur intérêt, mais devrait coopérer positivement avec l'un l'autre et établir un rapport mutuel et cohésion sociale Pour protéger l'unité et la solidarité de la nation et accomplir les intérêts et le bien-être de la communauté, les Musulmans ont été enjoints d'éviter l'hostilité réciproque, la désunion sociale, en se critiquant et en faisant mal à d'autres avec leur main ou langue. L'Islam comme apporté par le Prophète Muhammad (sws) exhorte des Musulmans pour visiter le malade, aider le nécessiteux et aider le faible. L'Islam ne fait aucune discrimination sur la base d'origine, la couleur ou la langue. Son appel est à l'humanité entière

Respect pour les Femmes
Le Prophète Muhammad (sws) a apporté des changements pour l'amélioration de conditions de femmes . La femme est reconnue par l'Islam comme un partenaire complet et égales a l'homme dans la procréation d'humanité. il est le père, elle est la mère et tous les deux sont essentiels pour la vie. Son rôle n'est pas moins indispensable que le sien Par cette association elle a une part égale dans chaque aspect; elle a le droit à l'égalité des droits; elle entreprend des responsabilités égales et dans elle il y a beaucoup de qualités et autant d'humanité qu'il y a dans son partenaire. Elle est égale à l'homme dans le fait d'encourir des responsabilités personnelles et communes et dans la réception des récompenses pour ses actes. Elle est égale à l'homme dans la poursuite d'éducation et de connaissance. L'Islam a enjoint la recherche de connaissance sur le Musulman, il ne fait aucune distinction entre l'homme et la femme, qui a le droit à la liberté d'expression autant que l'homme est. Ses opinions solides sont prises en considération et ne peuvent pas être ignorées juste parce qu'elle est une femelle. L'Islam accorde droits égaux de contracter, à entreprise, gagner et posséder indépendamment. Sa vie, sa propriété, , son honneur est aussi sacré que celui d'homme. L'Islam a aussi donné à la femme une part de succession. Avant l'Islam, elle a été pas seulement privée de cette part, mais a été considérée comme la propriété a être héritée par l'homme.

Art de gouverner –politique-
Quand le Prophète Muhammad (sws) est arrivé à Madinah, il a commencé la formation d'un état islamique. . Après avoir établi la politique, la fraternité et l'autorité de l'état de Madinah, il a commencé des négociations avec plusieurs tribus s autour de la ville et a fait des traités avec eux. Quand les incroyants Makkan ont lancé une série d'attaques sur Madinah, le Prophète Muhammad (sws) était capable de les affronter et quand les Makkans ont été finalement vaincus dans la bataille d'Al-Khandaq (les Tranchées), il était capable de faire la trêve avec eux à Hudaibiyah pour dix ans. Ce traité était un chef-d'oeuvre d'habileté politique pratique de la part de Prophète Muhammad (sws.). Sa diplomatie dans l'envoyant et la réception des envoyés à des chefs de différents tribus et de souverains étrangers, son honnêteté dans la conduction du système judiciaire et de son pardon général à la libération de Makkah, était une autre preuve de son habileté politique haute. L'ةtat qu'il a établi dans Madinah n'était pas une question de chance. C'était la même nature de sa mission qu'il établirait un état pour faire respecter la voie d'Allah. Les gens pourraient accepter une nouvelle foi mais il prendrait le temps pour changer leurs habitudes, habitude et modes de vie. Et même si un petit groupe des gens a réussi à changer leurs modes de vie il y aurait beaucoup d'autres qui ne permettrait pas à ces gens de pratiquer leur conviction et essayer de les arrêter par la force. Donc l'ةtat Islamique est devenu une nécessité urgente pour protéger le mode de vie Islamique. L'ةtat fondé par le Prophète Muhammad (sws) a été construit pour être une force physique, comme chaque état doit nécessairement être, réaliser sa fonction d'arrêter l'agression et oppression. Un système démocratique dans l'Islam est exprimé par le terme shura (le conseil). Au coran on lit :
38. qui répondent à l'appel de leur Seigneur, accomplissent la Salat, se consultent entre eux à propos de leurs affaires, dépensent de ce que Nous leur attribuons,. (Qur'an 42: 38)

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité   Aujourd'hui à 17:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Muhammad une Bénédiction Pour l'Humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour l'humanité et la vie sur Terre?
» L'Athéisme : Bénédiction ou Malédiction pour l'humanité?
» Manuel pour l'Humanité
» [Les plus grandes menaces pour l'humanité]
» Bénédiction pour l'enfant à naître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: comprendre l'islam-
Sauter vers: