Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 réfutation de "ils sont d'eux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: réfutation de "ils sont d'eux"   Dim 8 Juin - 9:28

Citation :
Récit cité inexactement
Quand on s'est renseigné sur la possibilité de femmes et enfants des polythéistes qui sont exposés au danger pendant une attaque de la nuit, le Prophète que Muhammad a dit, que "Ils sont d'eux
Avant le fait d'adresser la narration spécifique en question, permettez-nous d'accentuer d'abord le fait que l'Islam interdit le meurtre de femmes et d'enfants.

Ibn Raconté 'Umar a raconté : une femme a été trouvée tuée dans une de ces batailles, donc le Messager de Dieu a défendu le meurtre de femmes et d'enfants. (Sahîh Bukhârî, Sahih Muslim)

Ibn `Abbas dit : le Messager d'Allah, en dépêchant ses troupes, leur dirait,".. Ne vous comportez pas traîtreusement, ni détournez le butin de guerre, ni mutilez [ceux que vous tuez], ni tuez des enfants, ni gens dans les cloîtres. "(Musnad Ahmad, Sunan À - Tirmidhî)


Une autre narration note qu'il a dit, "… ne tuez pas de femme, ni un enfant, ni un homme vieux ' (Sharh SUNAN Al-Baghawî) ibn Anas Malik: Le Prophète a dit: Partez au nom d'Allah, en ayant confiance en Allah, et adhérer à la religion du messager d'Allah. Ne tuez pas un vieil homme décrépit, un jeune enfant, ou un enfant, ou une femme; ne soyez pas malhonnête au sujet de butin, mais rassemblez vos dépouilles, redressez et agissez bien, car Allah aime ceux qui font bien. (Sunan Abî Dawûd)
Et encore, "ne tuez pas d'enfant, ni une femme, ni un vieil homme, ni oblitèrer un ruisseau, ni coupé un arbre… " (Sunan Al-Bayhaqî)
On renvoie aux conditions strictes qu'Islam a présenté en cas de guerre dans le verset:
2:190 . Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n'aime pas les transgresseurs! .

Les compagnons du Prophète Muhammad (la paix soit sur lui) ont continué à se conformer à ces conditions dans toutes les campagnes militaires qu' ils ont entrepris après sa mort. Le premier calife, Abu Bakr,a conseillé son commandant militaire:
"Je vous recommande dix choses: Ne tuez pas de femmes ou d'enfants ou une personne âgée, infirme. Ne coupez pas d'arbres fruitiers. Ne détruisez pas de place habitée. Ne tuez pas de moutons ou chameaux à l'exception pour nourriture. Ne brûlez pas d'abeilles et ne les éparpillez pas. Ne volez pas du butin, et ne soyez pas lâches."
(Muwatta Mâlik)


Ayant établi cet Islam défend le meurtre de femmes et enfants et toute la dévastation pendant guerre, le récit à propos de l'attaque de la nuit peut maintenant être examiné. Dans ce récit le Prophète Muhammad s'est été renseigné au sujet des blessures potentielles qui peuvent arriver involontairement aux non-combattants pendant une attaque de la nuit. Le récit est comme suit:
Sab bin Jaththama a rapporté : Le Prophète est passé à côté de moi à une place appelé Al-Abwa ou Waddan, et a été demandé si c'était admissible à attaquer le soir les guerriers du polythéiste avec la possibilité d'exposer leurs femmes et enfants au danger. Le Prophète a répondu, "Ils (c.-à-d. femmes et enfants) sont d'eux." (Sahîh Bukhârî)


En d'autres termes, le Prophète (la paix soit sur lui) parle cependant de possibilité inévitable de ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de "dégât collatéral." Dans les campagnes militaires, les femmes et les enfants ne seront jamais visés et leurs morts seront évitées à tous prix. Néanmoins, il reste un fait que les telles morts se produisent comme involontairement pendant le combat. Comme Shaykh Abdullah Al-Manî'î écrit à propos du récit en question:
Ce qui ne prennent pas part généralement à lutter-comme les femmes, et les enfants, les personnes âgées, les handicapés, et autres qui ne participent pas au combat-ne seront pas tué. Le Prophète (la paix soit sur lui) a interdit ceci. Sa prohibition du meurtre de femmes et enfants est racontée clairement par Ibn ` Umar dans Sahîh al-Bukhârî et Sahih Muslim.
La seule exception à cela est où de tels gens participent directement à la bagarre ou sont si mélangés avec les bagarreurs qu'il est impossible de les séparer de ceux qui luttent. Cette exception est indiquée par le hadîth d'Al-Sa `b b. Jathâmah. On a demandé le Prophète (la paix être sur lui) des femmes et des enfants des polythéistes qui étaient parmi eux et qui serait blessé si l'ennemi a été attaqué. Il a dit : “ils ont d'eux.” [Sahîh Al-Bukhârî (3021) et le Musulman Sahîh (1475)]
La seule exception à ceci est où de tels gens participent directement au combat ou sont si mélangés avec les bagarreurs qu'il est impossible de les séparer de ceux qui luttent. Cette exception est indiquée par l'hadîth d'al-Sa`b b. Jathâmah. Le Prophète (la paix soit sur lui) s'est été renseigné au sujet des femmes et enfants des polythéistes qui étaient parmi eux et qui seraient blessé si l'ennemi avait été attaqué. Il a dit: “Ils sont d'eux.” [Sahîh al-Bukhârî et Musulman Sahîh]

en bref, les non-Musulmans qui habitent dans les terres des Musulmans, ce qui sont sous convention, et ceux avec qui nous avons la paix ne peuvent pas être attaqués. Comme pour ceux qui sont en guerre avec nous, les combattants peuvent être luttés et peuvent être tués. Ce qui ne sont pas des combattants ne peuvent pas être tués ou peuvent être visés pour tuer. La seule voie qu'ils peuvent être tués est comme une conséquence inconsciente et involonatires de lutter contre les combattants ennemis.

en effet t, le hadîth en question nous montre vraiment que la règle générale n'est pas de tuer de non-combattants, même lorsque ils sont présents sur le champ de bataille. La seule exception est quand les non-combattants sont si mélangés dans avec les bagarreurs dans le théâtre de bataille contre laquelle il est impossible de lutter contre les combattants sans la possibilité de quelques non-combattants étant involontairement tués. C'est seulement hors de la nécessité affreuse.

Ibn Hajar écrit dans son commentaire sur cet hadîth dans Fath al-Bârî (6/146):

Sa déclaration “Ils sont d'eux” signifie qu'ils sont interprétés comme tel sous ces circonstances. Il ne veut pas dire que c'est admissible à les viser délibérément.

C'est une question d'accord parmi les savants que l'incrédulité d'une personne n'est pas raison pour cette personne d'être tué. Il y a l'évidence considérable pour ceci. À part la prohibition du Prophète de tuer des non-combattants, nous avons où Allah dit: “Il n'y ait aucune contrainte dans religion.” [Sûrah al-Baqarah: 256]
Imâm Abu Zakariyyah Un Nawawî (d. 1300CE) explique que cela peut se produire pendant une attaque de la nuit parce que sa capacité de voir est affaiblie par le noir (Sharh Sahîh Musulman 2790). Cela ne nie pas le fait que de tels accidents malheureux restent aussi odieux.

Conclusion/
S'il yaura de dommage collatéraux surtout q'en nuit la vsion est impossible –sans avoir l'intention de tuer les enfants ou femmes voir meme les non combattants bdu rangd'ennemis –il n'yaua aucun blame sur les musulmans combattants car ils sont d'eux et avec eux au cs ou ils se trouvent dans le thétare de combat

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
 
réfutation de "ils sont d'eux"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réforme du lycée: "ce sont les directives!"
» "Toutes les plantes ne sont pas inoffensives"
» "Nombreux sont ceux qui, se croyant des dieux, pensent ne pas avoir besoin d’autres racines ni d’autres sources qu’eux-mêmes"
» (1950) "Les Soucoupes Volantes Sont Réelles." Par le Major Donald E. Keyhoe
» "Que seuls ceux qui sont purifiés "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: Royaume de coran-
Sauter vers: