Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'islam autorise de frapper sa femme ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Lun 9 Juin - 13:26

----
les proapagantistes citent inexactment
Citation :
SOURAT AL NISSA :
34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

1*/
Traductions en anglais de Qur'an 4:34 :

1. Yusuf Ali

Les hommes sont les protecteurs et les défenseurs des femmes, parce qu'Allah a donné celui davantage (force) que l'autre, et parce qu'ils les soutiennent de leurs moyens.

2. Marmaduke Pickthal

Les hommes sont responsable des femmes, parce que le hath d'Allah a fait celui d'elles pour exceler l'autre, et parce qu'ilsdépensez de leur propriété (pour l'appui des femmes). Les femmes tellement bonnes sont les obéissantes, …

3. M.H. Shakir

Les hommes sont les défenseurs des femmes parce qu'Allah en a fait d'elles pour exceler d'autres et parce qu'elles dépensenthors de leur propriété; les bonnes femmes sont donc obéissantes, ..

4. T.B. Irving

Les hommes sont ceux qui devraient soutenir des femmes puisque Dieu a donné à quelques personnes des avantages par rapport à d'autres, et parce que ils devraient dépenser leur richesse [ sur eux ]. Les femmes honorables sont immuables, gardant le juste invisible comme Dieu le fait garder.

5. Dr. Muhammad Muhsin Khan

Les hommes sont les protecteurs et les défenseurs des femmes, parce qu'allâh a fait on d'elles pour exceler l'autre, et parce qu'ils dépensent (pour les soutenir de leurs moyens.


2*/
désobeissance : Le mot de l'arabic a utilisé '= nushooz
Notes :

Le mot arabe utilisé dans le verset noble 4:34 ci-dessus est "idribuhunna", qui est tiré de "daraba", le mot arab signifie "frapper". S'il est déclaré que l'untel a "frappé" l'untel sans description supplémentaire, il serait supposé pour être un coup seul et ce pourrait être de toute magnitude. Quand le Prophète (sas) a pris une brindille très petite et a tapé un des Musulmans sur l'estomac pour redresser les rangs dans la préparation pour la guerre, il "l'a frappé" avec ce sens. Mettez-le en contraste à l'expression anglaise : "battez-les". Le sens est complètement différent. Si vous avez pris un lacet de chaussure et avez frappé quelqu'un sur la main avec cela, vous pourriez correctement dire dharabtahu en arabe, mais en anglais ou en francais vous ne pouviez jamais dire que vous aviez "battu" cette personne.

1 Le mot arabe 'daraba' signifi nécessairement " frappe de facon violente ou intense ou répétée ?

Non, les juristes utilisent régulièrement l'expression "daraba al ma `ala wajhihi" - :. frapper de l'eau sur le visage, pour quelqu'un en accomplissant premier rukn de wudu' (lavage de visage lor d'ablution=woudou).
Aussi dans l'arabe daraba Al-ard " frapper la terre" - comme dans le verset 4:94 {Quand vous frappez la terre dans la cause d'Allah} - veut dire voyager, c'est-à-dire marcher avec un personnel
Le Prophète (sws) a aussi exprimé la surprise de la cruauté de certains hommes quand il a dit : "pourrait n'importe lequel d'entre vous bat sa femme comme il battrait un esclave et être ensuite avec elle le soir ?" (Bukhari et le Muslumn).
La petite page d'antiIslam rusée expose:
"
Citation :
de Qur'an :
"Les femmes vertueuses sont donc dociles Et ceux vous craignez pour être rebelle (nushuz) réprimandez les ; excluez-les de leur lits et battez-les. "
"Certains traducteurs ajoutent le mot "légèrement" après battez les" dans Q 4:34. D'autres comme Mohammed Pickthall et Rodwell traduisent le mot 'edrebouhon – battez les . [...] Mais "un battement sans provoquer la blessure" (convenu)
"Donc l'homme a le droit de battre sa femme rebelle aussi longtemps que ce battement ne ressemble pas à la correction de l'esclave et ne s'ensuivra pas e blessure
. "

Évidemment le susdit est faux et tendancieux, mais forumulé dans le style sirupeux typique de missionnaires.
Le hadith dans dans sahih muslim : que le Prophète (pbuh) dans son Adieu de Pèlerinage a dit : "voila ! Ma dernière recommandation à vous est que vous devriez BINE TRAITER LES FEMMES. Vraiment elles sont vos époux-compagons- et vous n'avez aucun droit sur eux à part cela - SAUF S'ILS COMMETTENT UNE INDÉCENCE MANIFESTE. S'elles le font, alors refusez donc de partager leurs lits et frapper les SANS VIOLENCE INDÉCENTE. Alors, s'ils vous obéissent, ne leur montrez pas d'hostilité davantage. voila! vous avez un droit sur vos femmes et ils ont un droit sur vous. Votre droit sur vos femmes consiste en ce qu'elles ne permettent vous détestez qui pour entrer dans votre lit ni votre maison. Pendant que leur droit sur eux consiste en ce que vous les traitez admirablement dans leur habit et provision."
Notez :
SAUF S'ELLES COMMETTENT UNE INDÉCENCE MANIFESTE = fahisha mubina (qui signifie) : l'immoralité qui peut causer l'adultère
SANS VIOLENCE INDÉCENTE = fadribu hunna darban ghayra mubarrih
Mubarrih = défini dans Al-Mawrid comme "violent, intense, sévère, aigu, pointu, atroce, la torture, la douleur atroce."
Qatada a dit comme raconté par Al-Tabari dans son Tafsir (5:68) : "Ghayr mubarrih signifie ghayr sha'in = non honteux / terrible / obscène / indécent [le battement]."
Muhammad Asad le traduit EN sens figuré comme "ne causant pas de la douleur”
Après cela, quels que soit l'homme Musulman porte atteinte à la recommandation du Prophète (sws) a violé sa convention avec le Prophète et sera appelé pour s'expliquer dans la Cour de justice Divine.-meme les non musulmans qui racntnt des mensonges et sont habitués a ladésinformation-


2 Quelle est l'évidence pour dire que cette 'frappe' doit en fait seulement être réalisée avec quelque chose de petit, comme un miswak- baton( brosse ) a dent ?
`Ata' a dit : "j'ai demandé à Ibn `Abbas : 'quel est le fait de frapper qui est ghayr Al-mubarrih ?' Il a répondu : '[avec] le siwak et autres de ce genre'." Raconté par Al-Tabari dans son Tafsir
Al-Razi (3:222) dit en passant que généralement (a) cela doit être un battement léger et (b) on doit éviter le visage. Il a ajouté que certains juristes du Shafi ` ont dit "une écharpe enroulée (mindil malfuf) ou sa main peut être utilisée, mais pas un fouet, ni brindille-baton-."

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Lun 9 Juin - 13:26

3 Où le hadith est-il trouvé dans lequel le Prophète (sws) a dit à une fille-domestique qui avait été extrêmement en retard "si je n'ai pas eu peur d'Allah, je vous frapperais avec cela" faisantréférence à un miswak ?
Ibn Sa`d dans al Tabaqat-al-Kubra, Al-Tabarani dans al Mu`jam-al-Kabir, Abu Ya`la dans son Musnad, Abu Nu`aym dans Hilyat al-Awliya' et al-Hakim dans al-Mustadrak ont rapporté que d'Umm Salama a dit : "le Prophète sws était dans ma maison et il y avait un siwak dans sa main. Il a demandé Wasifa [la fille-domestique] de lui venir ou à elle [c'est-à-dire servir Umm Salama] mais elle s'est attardée jusqu'à ce que la colère fût visible sur son visage. Ainsi Umm Salama lui est sorti et elle l' a trouvé joeur avec un animal. Elle lui a dit : "vous jouez pendant que le Messager d'Allah vous appelle ?" Elle a répondu : "non, par celui qui vous a envoyé avec la vérité! Je ne vous ai pas entendus." Après quoi le Prophète (sws) a dit : "si je n'avais pas de l'exaction (qawad:qissass) le Jour de Résurrection, je devrais sûrement vous faire souffrir (la'awja ` tuki) avec ce cure-dents."
Al-Munawi dans Fayd al-Qadir a mentionné que al-Mundhiri et al-Haythami ont déclaré sa chaîne de transmission bonnne Al-Suyuti anoté l'hadith "juste" (hasan) dans al-Jami ` al-Saghir. Al-Muttaqi l'ont cité dans al Kanz - ` Ummal (#39820, 39821, 39829).

4 Que signifie excatement 'nushuz' ? Il est traduit comme la désobéissance, mais là sembler être d'autres qui croient que cela signifie quelque chose plus comme 'la rancune' ou 'l'hostilité' ou 'le mal traitement'.

Il dépend du contexte et comment ces termes sont compris par ceux qui les utilisent. Le mal traitement de la part d'une femme à son mari, par exemple, est un peu différent du mal traitement

Nushuz est traduit "Esprit ou caratére récalcitrant, la désobéissance, la violation de devoirs conjugaux de la part de la femme" dans le Dictionnaire Ar-Eng Al-Mawrid. Nushuz ou "caratére récalcitrant ” est ici un euphémisme pour l'adultère. Le devoir conjugal primaire de la femme est expliqué clairement dans le transmis de masse hadith d'Adieu de Pèlerinage (dans Sahih comme "ne permettez pas que vous détstestez d'entrer dans votre lit, ni votre maison." Al-Maziri a aussi dit qu'une autre interprétation des mots dans ce hadith a dit a fait allusion à une femme s'assoyant dans l'isolement avec un étranger a l' intérieur de la maison de son mari. (Dans Al-Nawawi, Sharh Sahih Muslim.)

5. Est-ce qu'il n'est pas vrai que le fait de donner une claque à quelqu'un sur le visage n'est pas permis dans l'Islam ? Il y a un consensus sur ce point ?*

C'est une transgression exigeant l'exaction (qawad) qui peut être changé dans la compensation monétaire (diyya) dans les Quatre Écoles, Allah sait le mieux.
Exemples :
(a) hadith réputé de Mu `awiya ibn Al-Hakam dans Sahih Muslim que de l'esclave qui été giflé par son propriétaire et est alors contraint à le libérer comme sa compensation.
(b) Aussi dans Sahih Muslim, l'exemple de Suwayd ibn Muqarrin qui a vu un homme donner une claque à son esclave femelle et lui a dit : "vous ne savez pas que le visage est interdit ? (muharrama Al-sura) je, que vous voyez devant vous, le septième de mes frères, étais avec le Messager d'Allah et nous avions seulement un domestique; un d'entre nous lui a donné une claque, donc le Messager d'Allah nous a commandé pour le libérer."

(c) "Qui frappe son esclave dans le visage ou le bat injustement, son expiation est de le libérer ." Raconté d'Ibn `Umar dans Sahih Muslim.

(d) "Si vous luttez contre votre frère, évitez de frapper le visage, car Allah a créé Adam a son image." Raconté d'Abu Hurayra par Musulimet Al-Bukhari, le dernier sans les mots "votre frère." Si c'est défendu en luttant ou quand réagir réciproquement avec un esclave, alors un fortiori il est défendu à l'extérieur de lutter et avec sa femme.

Ne soyez pas induits en erreur par les chuchotements Diaboliques de ce qu'exposent les sites antis islam :
"
Citation :
L'occasion dans laquelle Q 4:34 a été révélé répand plus de lumière sur le sens de ce verset. La plupart des commentateurs disent en passant que le susdit verset a été révélé a propos une femme qui s'est plainte à Mohammad que son mari lui a donné une claque sur le visage (qui était toujours marqué par la claque). Au début le Prophète lui a dit : 'vengez vous de luii', en revanche a ajouté : 'attendez jusqu'à ce que j'y pense.' Plus tard le susdit verset a été révélé, après lequel le Prophète a dit : 'nous avons voulu une chose mais Allah a voulu un autre etce qu'Allah voulaitest le meilleur.' [Razi, À - tafsir Al-Kabir, sur Q. 4:34.]"

mensonges.!!! Very Happy
Les commentateurs disent aussi en passant que ce rapport est raconté seulement d'Al-Hasan Al-Basri qui n'est PAS un Compagnon. Le plus que l'on peut en dire est que c'est un faible, isolé, mursal Tabii`je dis qui n'a pas de force probante.

Ce qui est plus, Al-Hasan lui-même contredit catégoriquement le susdit comme il a censément expliqué {wadribu hunna} pour signifier : "le fait de frapper qui n'est pas obscène; le fait de frapper qui ne laisse pas de trace (darban ghayra mubarrih ghayra mu'aththir). Raconté par Al-Tabari dans son Tafsir

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Lun 9 Juin - 13:26

b]6 A l'expression 'wadribuhunna' dans 4:34 normalement été interprété comme un ordre ou a-t-il été interprété comme plus d'une recommandation ?[/b]
Il n'est pas généralement autorisé à frapper sa femme et les cas écrasants du fait de frapper qui surviennent dans les mariages ne sont pas seulement haram, mais impliquent aussi l'abus, les méfait (dhulm) et une rotation loin de l'exemple du Messager d'Allah (la paix et les bénédictions soint sur lui), qui donnait souvent l'ordre à ses compagnons de ne pas frapper leurs femmes et qui a dit, quand il a entendu des hommes qui ont frappé leurs femmes, "le meilleur d'entre vous est le meilleur à vos époux et je suis le meilleur d'entre vous à leur époux." Les femmes du Prophète, y compris A'isha (rda), raconte qu' il n'a jamais frappé aucune de ses femmes.
Mu'awiyah Al-Qushayri a Raconté: "je suis allé chez le messager d'Allah (sws) et lui ai demandé : que dites-vous (commandez) au sujet de nos femmes ? Il a répondu : Donnez-leur des aliments que vous avez pour vous et les habillez par lesquels vous vous habillez et ne les battez pas et ne les injuriez pas (loll) . (Sunan Abu-Dawud, le Livre 11, le Mariage (Kitab Al-Nikah), Numéro 2139)"

Raconté Mu'awiyah ibn Haydah : "j'ai dit : Messager d'Allah, comment devrions-nous nous approcher de nos femmes et comment devrions-nous les quitter ? Il a répondu : Approchez-vous de votre tilth quand ou comment vous irez faire, lui donner (votre femme) des aliments quand vous prenez des aliments, habillez quand vous vous habillez, n'injuriez pas son visage et ne la battez pas. (Sunan Abu-Dawud, le Livre 11, le Mariage (Kitab Al-Nikah), Numéro 2138)"

Mais en ce qui concerne le Verset Coranique ?

Oui, le verset Coranique [4.34] donne vraiment la permission de frapper. Mais, comme l'Imam Tahawi mentionne dans Mushkil Al-Athar [3.341-345], cela est compris - quand il considéré avec les textes interdisant et découragenat le fait de frapper - pour faire allusion au fait de frapper qui est dans les limites, quand la situation le demande (en cas de nushuz mentionné par le prophète dans son dernier discours)

Izz Ibn Abd Al-Ulama de sultan Al-Salam est cité par un certain nombre d'autorités, y compris Ibn Allan Al-Bakri dans son Sharh Riyad Al-Salihin, comme disant en passant "que le fait de frapper" qui est autorisé permis est seulement permis quand on est raisonnablement sûr qu'il y aura l'avantage général dans cela (et cet avantage est plus grand que les maux associés).

Étant donné les changements dans les sociétés, les cultures et la dynamique humaine, aussi bien que la plupart des personnes agissant avec l'ignorance et l'émotion plutôt que faire ainsi selon le la Révélation et de laraison, cela impliquerait que la décision générale soit impermissibilité, sauf lorsque c'est en fait : (a) dans les limites; (b) fait quand l'avantage est plus grand que le mal - pour dans de tels cas ce sera une acceptation de mal moindre pour éviter le plus grand mal.
Au niveau de relations conjugales en bonne santé, le Qur'an nous a commandé pour vivre ensemble avec l'excellence, être bon l'un à l'autre, communiquer et s'entretenir des façons positives et pour la force d'impulsion sous-tendante dans les relations conjugales pour être l'amour et la clémence. Le Messager d'Allah (la paix et les bénédictions soit sur lui) nous a donné un commentaire vivant de comment le faire, dans sa belle et exemplaire vie du mariage.
Notez :
Le Cheik G.F répond à la question 1,2,3,4,5. Haddad
Le Cheik Faraz Rabbani répond à la question 6
Le fait de réfuter les revendications de tromperie fausses faites par les missionnaires chrétiens de cette question
:

Le fait de répondre à la revendication nr.1 fausse :
‘Une réponse à la revendication fausse faite par les antis islam-que le prophète (la paix soit sur lui) a commenté les femmes se plaignant et pas les maris dans le hadith qui suit:

Citation :
Sunan Abu Dawud, le Livre 11, Numéro 2141 :
Abdullah ibn AbuDhubab a Raconté:
Iyas ibn Abdullah ibn AbuDhubab a rapporté que le messager d'Allah (sws) avoir dire: ne battez pas les servantes d'Allah, mais quand Umar est venu au messager d'Allah (sws) et a dit : les femmes sont devenues enhardies vers leurs maris, il (le Prophète) a donné la permission de les frapper Alors beaucoup de femmes sont venues autour la famille du messager d'Allah (sws) se plaindre contre leurs maris. Ainsi l'e messagere d'Allah (sws) a dit : Beaucoup de femmes sont parties autour de la famille de Muhammad se plaignant contre leurs maris. Ils ne sont pas les meilleur parmi vous.
Le missionnaires chrétiens ont fait une demande : Notez ici que Muhammad a commenté les femmes qui se plaignaient à ses femmes : "ils ne sont pas le meilleur parmi vous". Muhammad ne commentait pas les maris qui ont battu leurs femmes.
Réponse :

La susdite déclaration est un mensonge si grand et bon marché, le prophète condamnait clairement ces maris et pas les femmes!
( voir pour la preuve : Riyad de Saliheen, le chapitre 34 nr 279 à http://www.sunnipath.com/Resources/PrintMedia/Hadith/H0004P0034.aspx).

Le prophète (la paix soit sur lui) a dit aux croyants que les maris ne sont pas les meilleur parmi vous ’, le prophète (la paix soitsur lui) a aussi révoqué la dispense. Davantage ce hadith prouve que la femme frapper la femme n'est pas permis, depuis qu'Umar est venue pour demander à la permission de prophète (la paix soit sur lui), si le fait de frapper la femme était normal et permis en tout cas ou dans beaucoup de cas, alors Umar n'aura pas demandé au prophète (la paix soit sur lui) la permission pour cela, donc :

L'homme n'a aucun droit de battre sa femme selon la prohibition explicite du Prophète (la paix soit sur lui)
La règle fondamentale (asl) est la prohibition stricte, suivie par l'exerciseou dispense (rukhsa) comme expliqué par le Prophète (la paix soitsur lui) dans le hadith où le Prophète (la paix soitsur lui) a dit : "ne frappez pas les domestiques d'Allah!" (la tadribu ima' Allah). Alors Umar est venu au Prophète et a dit (par voie de l'exagération,) : les femmes se révoltent (dha'irna) contre leurs maris! “ Donc le prophète a donné un exercise-dispense- (rakhkhasa) pour les frapper. Après quoi les femmes ont commencé à a voir la famille du messager d'Allah et se plaindre de leurs maris. En le voyant, le prophète a dit : Beaucoup de femmes sont arrivées en masse pour voir la famille de Muhammad, en se plaignant de leurs maris, et le dernier n'est pas certainement les meilleurs de vous
).
(Raconté ibn'Iyas `Abd Allah ibn Abi Dhubab par Al-Shafi dans son Musnad, Abu Dawud, Al-Nasa'i, Ibn Majah, Al-Tabarani dans Al-Kabir et Al-Hakim. Al-Nawawi et Al-Suyuti l'a classé un son (sahih) la narration dans Riyad Al-Salihin et Al-Jami ` Al-Saghir ).

Une autre version authentique dans Sahih Ibn Hibban (9:491) ajoute que le Prophète aalors révoqué l'exercise-dispense-. Sa déclaration que “t le mieux de vous sont le meilleur dans leur conduite vers leurs femmes et je suis le meilleur d'entre vous dans ma conduite vers mes femmes ” le montre

1) les batteurs-de femme sont les plus mauvais hommes et
(2) aucun batteur-musulman de femme ne peut peut-être prétendre imiter le Prophète , bien qu'Allah le Plus haut ait dit pour l'imiter : {vous avez pour le messager un bon exemple} (33:21).
(fatwa par le cheik G.F. Haddad, voir qu'aussi le cheik G.F haddad’s répond donné à la question 1 dans cet article, où le prophet’s expliquait clairement dans lesquelles les conditions/situation hitting’s la femme de lighty et pas dans le visage a été permis)

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Lun 9 Juin - 13:27

Une réponse à la revendication fausse faite par les antis-islam que le prophète a battu aicha ’
(
Citation :
hadith mal compri) dans Sahih Muslim, le Livre 004, Numéro 2127 :
Muhammad b. Qais a dit (aux gens) : ne devrais je pas vous raconter (un hadith du saintProphète) sur mon autorité et sur l'autorité de ma mère ? Nous avons cru qu'il a voulu dire la mère qui lui avait donné la naissance. Il (Muhammad b. Qais) a alors dit que c' était 'A'isha qui l'avait raconté : ne devrais- je pas vous raconter de moi et du Messager d'Allah (la paix soit sur lui) ? Nous avons dit : Oui. Elle a dit : Quand c'était mon tour pour le Messager d'Allah (sws) pour passer la nuit avec moi, il a tourné son côté, a mis sa cape et a enlevé ses chaussures et les a placés près de ses pieds et a étendu le coin de son châle sur son lit et la posa ensuite avant qu'il ait cru que j'étais allé dormir. Il a prit sa cape lentement et a mis les chaussures lentement et a ouvert la porte et est sorti et l'a ensuite fermé légèrement. J'ai couvert ma tête, ai mis mon voile et suis ensuite sorti après ses pas avant qu'il ait atteint Baqi'. Il a été là et il a été pendant longtemps. Il a alors soulevé ses mains trois fois et est ensuite revenu et je suis aussi revenu. Il a accéléré ses pas et j'ai aussi accéléré mes pas. Il a couru et j'ai aussi couru. Il est venu (à la maison) et je suis aussi venu (à la maison). Je, pourtant, l'ai précédé et je suis entré (a la maison) et comme je me pose dans le lit, il (le Prophète Saint) est entré (a la maison) et a dit : Pourquoi est cela, O 'A'isha, que vous êtes essoufflés ? J'ai dit : Il n'y a rien. Il a dit : Dites-moi ou le Subtil et le savant-dieu-t m'informerait. J'ai dit : le Messager d'Allah, que mon père et mère soient la rançon pour vous et ensuite je lui ai dit (l'histoire entière). Il a dit : est-ce que c'était l'obscurité (de votre ombre) que j'ai vu devant moi ? J'ai dit : Oui. Il m'a frappé sur la poitrine qui m'a provoqué la douleur et a ensuite dit : avez-vous cru qu'Allah et Son Apôtre agissaient injustement avec vous ? Elle a dit : Quoi que les gens dissimulent, Allah le saura. Il a dit : Gabriel m'est venu quand vous m'avez vu. Il m'a appelé et il vous l'a dissimulé. J'ai répondu à son appel, mais je vous l'ai aussi dissimulé (car il ne vous est pas venu), comme vous n'avez pas été complètement habillés. J'ai cru que vous étiez allés dormir et je n'ai pas aimé vous réveiller, en craignant que vous puissiez être effrayés. Il (Gabriel) a dit : Votre Seigneur vous a commandé pour aller chez les habitants de Baqi' (à ceux étant dans les tombes) et demander le pardon pour eux. J'ai dit : le Messager d'Allah, comment devrais-je prier pour eux (Comment devrais-je demnader le pardon d'eux) ? Il a dit : Dites, la Paix soit sur les habitants de cette ville (le cimetière) parmi les Croyants et les Musulmans etqu' Allah ait la clémence sur ceux qui sont partis avant nous et ceux qui viennent aprés nous, si Dieu le veut, nous vous rejoindrons.
Répondez à la mauvaise traduction :

Le terme utilisé dans le hadith est :

LAHADANI
L'imam Nawawi dans son Sharh déclare que :

Le mot "lahada" selon les lexicographes,VEUT DIRE "pousser" (dafa'a).

L'usage du mot "frappé" n'est pas une traduction correcte. Plutôt l'expression devrait être traduite comme (comme le cheik Gf haddad a dit) :
- Il a poussé ma poitrine avec une poussée qui m'a fait mal

Deuxièmement, cela appelle sur une question importante qui est rattachée à l'imposition de la Maindu Prophète –qu'Allah le bénisse - parce que c'est un geste associé au fait de faire chassser la mauvaise influence ou pensée (waswâs) et le fait de conférer la bénédiction comme ces rapports suivants :

1. Ubay ibn Ka `b a dit :

"Là s'est produit dans mon esprit une sorte de dénégation qui ne s'est pas produite même pendant les Jours d'Ignorance. Quand le Messager d'Allah sws a vu comment j'ai été affecté, il m'a donné une claque-giflé- sur la poitrine. Je suis entré de force dans une sueur et me suis senti comme si je regardais Allâh dans la peur. "(Sahih Muslim)

2. Jarir ibn Abdullah Al Bajalî a été envoyé par le Prophète sws - sur une mission de détruire Dhu Al Kahalasa, la maison d'idole de Khatham, surnommé le Kaba 'Yemenite. Jarr raconte :

"je suis allé avec cent cinquante cavaliers mais je ne pouvais pas m'asseoir réguliérementt sur le cheval. Je l'ai mentionné au Messager d'Allah sws - qui a alors frappé sa main sur ma poitrine si durement que je pourrais y voir la trace de ses doigts-car le prophéte est un guerrier-, en disant : 'O Allah! Accordez-lui la ténacité- fermeté- et faites-le un guide de droiture et correctement guidé!' (Bukhari et le Musulim)


Plus de preuve que la traduction correcte est il a poussé ma poitrine avec une poussée qui m'a fait douluerux- a savoir que mohamud sws est un guerrier- ’

Aaishah (Radhiallahu 'Anha) a dit : "le messager d'Allaah (Sallallahu 'Alaihi Wa Sallam) ne frappe jamais n'importe quoi avec sa main jamais, sauf lorsque en luttant dans le sentier d'Allaah. Il ne frappait non plus jamais de domestique ou une femme." [Enregistré par Ibn Maajah. Al-Albaanee l'a classé Saheeh.]
Le battement de femme ne peut pas être considéré "dans la Cause d'Allaah" - la référence dans le Hadeeth est une référence à Jihaad sur le champ de bataille. "Quand les prohibitions d'Allah ont été violée" est une référence à quelqu'un commettant une infraction, et ce qu'ils sont essayés et ensuite puni en flagellant.. Ce n'est pas une référence à la façon qu'un mari devrait traiter sa femme. Si ici nous voyons clairement dans un sahih (authentique) hadith qu'Aisha a dit clairement que le prophète ‘n'a jamais frappé ' une servente ou un femmes.
Donc c'est aussi une preuve claire que l'usage du mot "frappé" n'est pas une traduction correcte. Plutôt, l'expression devrait être traduite comme (comme haddad Gf dit):

- Il a poussé ma poitrine avec une poussée qui m'a fait mal


Audio : est-il permis à ‘beat ’ des femmes ?

Répondu par Shaykh Faraz Rabbani

Écoutez dars audio sur : "en réalisant les droits de femmes avec l'excellence" par Shaykh Faraz Rabbani
Écoutez l'audio à : http://qa.sunnipath.com/issue_view.asp?HD=1&ID=3698&CATE=89 (le clik sur lien,)

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Lun 9 Juin - 13:27

Conclusion :
Depuis que les missionnaires chrétiens ont tant de problèmes, avec le (même découragé) le fait de frapper par un miswak (ou quelque chose comme cela), pas dans le visage et seulement permis en cas ou un mari craint nushuz (=adultére) par l'immoralité (ou le comportement immoral) de sa femme qui peut causer l'adultère, alors il doit sûrement avoir de grands problèmes importants avec leur propre Bible, qui ORDONNE de déchierouvertement femmes enceintes innocentes et leurs massacre dans la guerre :
Osée13:16
Samarie portera son iniquité, car elle s'est révoltée contre son Dieu ; ils tomberont par l'épée, leurs petits enfants seront écrasés, et on fendra le ventre à leurs femmes enceintes.

Hosea 13:16 (le Roi James)
13.16 Samaria shall become desolate; for she hath rebelled against her God: they shall fall by the sword: their infants shall be dashed in pieces, and their women with child shall be ripped up

1 Samuel 15:2-4
15.2 Ainsi dit l'ةternel des armées : J'ai considéré ce qu'Amalek a fait à Israël, comment il se plaça contre lui sur le chemin quand il montait d'ةgypte.
15.3 Va maintenant, et frappe Amalek, et vous détruirez entièrement tout ce qui est à lui, et tu ne l'épargneras pas, mais tu feras mourir les hommes et les femmes, les enfants et ceux qui tètent, les boeufs et les moutons, les chameaux et les ânes.15.4 Et Saül convoqua le peuple et le dénombra à Telaïm, deux cent mille hommes de pied et dix mille hommes de Juda.

2 Les chroniques 15:13
15.13 [établissant] que quiconque ne rechercherait pas l'ةternel, le Dieu d'Israël, serait mis à mort, tant petit que grand, tant homme que femme.

Juges
20.6 Et j'ai saisi ma concubine et je l'ai coupée en morceaux, et je l'ai envoyée dans toutes les campagnes de l'héritage d'Israël ; car ils ont commis une énormité et une infamie en Israël

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'islam autorise de frapper sa femme ??   Aujourd'hui à 13:20

Revenir en haut Aller en bas
 
l'islam autorise de frapper sa femme ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taqqiya : l’islam autorise la tromperie et la dissimulation
» l'islam autorise t-il le fait de battre sa femme?
» Le coran autorise l'homme de frapper sa (ses) femme(s)
» L' islam autorise - t - elle vraiment la polygamie ??
» Les atours de la femmes pour l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: Royaume de Hadiths-
Sauter vers: