Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Dim 25 Juin - 13:03

*
L'inscription, bien que pas très répandu dans le temps pré-Islamique, était bien connue parmi les Arabes. Le manuscrit utilisé au septième siècle, c.-à-d. pendant la vie du prophète Muhammad, s'est composé des symboles de base, qui ont exprimé seulement la structure consonantal d'un mot, et même de cela avec beaucoup d'ambiguïté.
Tandis qu'aujourd'hui des lettres telles que ba', ta', tha', ya', sont facilement distinguées par des points, ce n'était pas aussi dans les jours tôt et tous ces lettres étaient écrits simplement comme ligne droite.

À partir de ce système de base de l'inscription là s'est développé au-dessus des divers types d'âges de manuscrit, tels que Kufi, Maghribi, Naskh, etc., qui ont écarté partout dans le monde.

L'invention de l'impression postérieure avec les types normalisés a contribué à formaliser l'écriture.

Cependant, en ce qui concerne le manuscrit réel du Qur'an, il y avait deux étapes importantes ce qui a provoqué les formes dans lesquelles nous avons le texte de Qur'anic :

Vocalisation des marques (tashkil).
Marques diacritiques (i'jam).

Tashkil
Tashkil est le nom pour les signes indiquant les voyelles en manuscrits arabes. Ils étaient apparemment inconnus dans des périodes pre-lslamic. Ces signes aident à déterminer la prononciation correcte du mot et à éviter des erreurs.

Exemple :
بَيْتٌ de Baitun de بيت de Byt

Quand de plus en plus les musulmans d'origine de non-Arabe et également beaucoup d'Arabes ignorants [1] ont étudié le Qur'an, la prononciation défectueuse et les lectures fausses ont commencé à augmenter. On le relie qu'à l'heure de Du'all (D. 69H/638) quelqu'un à Bassora a lu l'ayat(verset) suivant du Qur'an d'une manière défectueuse, qui a changé la signification complètement :
أَنَّ اللَّهَ بَرِيءٌ مِنْ الْمُشْرِكِينَ وَرَسُولُهُ
Inna Allahu bari'un mina al-mushrikena wa rasuluhu (ALLAH et son messager dissolvent des engagements avec les païens) (9: 3).

ان اللَّه بريء من المشركين ورسوله
Inna Allahu bari'un mina al-mushrikena wa rasulihi -allah dissout des engagements avec les païens et le messager!!

L'erreur s'est produite par le rasulihi incorrectement de lecture au lieu du rasuluhu, qui ne pourrait pas être distingué du texte écrit, parce qu'il n'y avait aucun signe ou accent indiquant la prononciation correcte. À moins que quelqu'un ait mémorisé la version correcte il pourrait hors de l'ignorance facilement commettre une telle erreur.[2] Les signes ou les accents d'empêcher de tels problèmes ont été présentés pas longtemps avant l'i'jam et ont puis obtenu la forme qu'ils doivent ce jour :[3]

Signe nommé
بَ de Fatha
بِ de Kasra
بُ de Damma

On l'a suggéré que l'origine du fatha soit alif, l'origine du kasra est ya (sans points comme en anciens livres ), et l'origine du damma est waw. Hamza a été précédemment écrit en tant que 2 points.[4]


I'jam
(pour fournir à une lettre le diacritical point- un point diacritique+)
Les lettres de l'arabe, comme nous les savons aujourd'hui, se composent des lignes et des points. Les derniers s'appellent l'i'jam. Le manuscrit arabe ancien ne les a pas , mais les composées seulement.

L'addition des points diacritiques à l'écriture plate -writing of strokes -s a aidé à distinguer les diverses lettres qui pourraient être facilement mélangées comme montré en haut . Sans points des mots ne peuvent pas être facilement identifiés. Avec l'i'jam, les lettres peuvent facilement être distinguées.
Bien que l'i'jam (points diacritiques) aient été déjà connus dans des périodes pré-Islamiques, elles ont été rarement employées. Les copies très tôt des manuscrits Qur'anic (et de l'écriture arabe en général) n'ont pas eu ces signes. Elles ont été apparemment présentées dans le manuscrit Qur'anic pendant la période du cinquième calife d'Umayyad, 'Abd al-Malik bin Marwan(66-86H/685-705)et le gouverneur Al-Hajjaj en Irak, quand de plus en plus les musulmans ont commencé à lire et étudier le Qur'an, une partie de qui n'a pas su une grande partie du Qur'an, et d'autres étaient d'origine de non-Arabe. mais il a été connu par les tabii( disciples de 1ere generations) voir on a dit aliben abi taleb était le premier pour présenter ces points dans le texte Qur'anic.


Apostille
[1] Les rapports de Yaqut dans son irshad de livre qu'Al-Hajjaj B. Yusuf lui-même par le passé a lu l'ahabba dans 9:24 incorrectement comme ahabbu, voient GdQ. 111, 124, note 6.
[2] Voir également le fihrist, 1, pp. 87-8.
[3] Hughes, T.P. : Un dictionnaire de l'Islam Londres, 1895 p.687.
[4] Abbott, N. : L'élévation du manuscrit Nord-Arabe et de son Development coranique, Chicago, 1939, P. 39

a suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Dim 25 Juin - 14:35

Citation :
Il avait été réclamé par les Orientalistes et les missionnaires chrétiens qu' Al-Hajjaj était responsable de changer quelques contenus du Qur'an. Le scandale entourant Al-Hajjaj est fondé apparemment sur deux différentes traditions, un Musulmane et l'autre chrétiene. La source Islamique est Kitab Al-Masahif d'Ibn Abi Dawud où un rapport dit qu'onze changements faits par Al-Hajjaj dans le mushaf d`Uthman. Quant à la source chrétienne: le l'échange de lettres entre le Calife Ummayad `Umar II et l'Empereur Byzantin Léo III. Une écriture moins proéminente est cette d'une apologie attribuée à `Abd Al-Masih Al-Kindi.
examinant le rapport dans Kitab Al-Masahif d'Ibn Abi Dawud, les problèmes avec l'interprétation d'Orientalistes et de missionnaires chrétiens, l'authenticité du rapport et de l'implication des changements allégués faits par Al-Hajjaj. Suivi par cela serait l'analyse de sources polémiques chrétiennes et de leur authenticité.

Le document est divisé en sous-titres suivants :

Le Rapport Dans Kitab Al-Masahif d'Ibn Abi Dawud

Critique d'adith Sur le Rapport : l'Étude d'Isnad

Critique d'adith Sur le Rapport : l'Étude de Matn
***
Le rapport dans Kitab Al-Masahif d'Ibn Abi Dawud dit :

Section : qu'Al-Hajjaj Avait Changé dans le Mushaf d `Uthman ?

Le rapport dans Kitab Al-Masahif d'Ibn Abi Dawud dit :

Section : qu'Al-Hajjaj Avait Changé dans le Mushaf d `Uthman ?
Abu Bakr a dit que c'était là dans le livre de mon père qu'un homme a dit; j'ai demandé à mon père, "qui était cet homme ?". Il a dit, "Abbad ibn Suhayb nous a dit daprés 'Awf ibn Abi Jamila qu' Al-Hajjaj bin Yusuf changeait dans le mushaf de `Uthman 11 lettres". Il a dit dans

Al-Baqarah (2:259) lam yatasanna wanzur sans ha à lam yatasannah avec ha.

et dans Al-Ma'idah (5:48) shari `atan wa minhajan a été changé à shir ` atan wa minhajan

et dans Yunus (10:22) huwal-ladhi yunash-shirukum a été changé à yusay-yirukum

et dans Yusuf (12:45) ana-atikum bita'wilihi a été changé à ana onabbio'kum bita'wilihi

et dans Mu'minun (23:85-89) sayaquluna lillah .... lillah .... lillah il a fait les deux dernières occurrences Allah .... Allah
et dans Al-Shu `ara dans l'histoire de Nuh (26:116) c'était minal mukhrajina et dans l'histoire de Lut (26:167) c'était minal marjumina. Il a été changé dans l'histoire de Nuh à minal marjumina et dans l'histoire de Lut à minal mukhrajina

et dans Al-Zukhruf (43:32) c'était nahnu qasamna baynahum ma` ishahum et il l'a changé à [color:82c9=red:82c9]ma` ishatahum

et dans in al-ladhina kafaru (47:15)min ma`inn ghayri color=red]yasin a été changé en min ma`inn ghayri asin

et dans Al-Hadid (57:7) il a changé fal-ladhina amanu minkum wat-taqaw lahum ajrun kabir à minkum wa anfaqu.
et dans "Quand le Soleil est plié" (81:24) wa la maman huwa `ala-l-ghaybi bidhanin à bidanin[1]
Autrement dit, le rapport dit qu'onze changements faits par Al-Hajjaj dans le mushaf de `Uthman et ces changements sont documentés

Au lieu de lire soigneusement ce qui a été mentionné dans le rapport, les Orientalistes et les missionnaires se sont impliqués dans la réalisation de mythe et la prise de cela à niveaux presque délirants rabbit . Basé sur ce rapport Al-Hajjaj a été accusé "d'entreprendre une révision complètement nouvelle " ou une "révision mineure" ou changer même la `révision d'Uthman du Qur'an. Permettez-nous d'énumérer 1 /1


Selon Arthur Jeffery, l'action d'Al-Hajjaj a eu comme conséquence "une révision entièrement nouvelle du Qur'an" et qu'Al-Hajjaj a ordonné les "nouvelles copies de son texte envoyé aux grands centres métropolitains."

Quand nous venons pour examiner les comptes de l'activité d'Al-Hajjaj dans cette question, pourtant, nous découvrons à notre propre surprise que l'évidence montre fortement au fait que son travail n'a pas été confiné au fait de fixer plus avec précision le texte du Qur'an par un ensemble de points montrant comment il devait être lu, mais il semble avoir rendu une entièrement nouvelle révision du Qur'an, en ayant des copies de son nouveau texte envoyée aux grands centres métropolitains et en ordonnant la destruction de plus premières copies existant là, beaucoup comme `Uthman avait fait plus tôt. De plus, ce nouveau texte promulgué par Al-Hajjaj semble avoir subi des modifications plus ou moins étendues.[2]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Dim 25 Juin - 14:53

Évidemment le rapport dans Kitab Al-Masahif ne dit pas une telle chose que ce qui a été réclamé par Jeffery. En prenant une indication d'Arthur Jeffery, un apologiste chrétien a appelé des états de VanDixhoorn :

D'autres tiennent encore que la forme finale n'a pas été finalement installée jusqu'à la révision de yussif bin Al-Hajjaj.
L'auteur de l'article "The Qur'an" in the book Arabic Literature To The End Of The Ummayad Period prefers "une révision mineure" au lieu d'une "entièrement nouvelle révision du Qur'an". Il fait des conjectures :


D'autre part nous avons la tradition dans Ibn Abi-Da'ud qu' Al-Hajjaj était responsable d'onze changements dans le texte consonantique. Si c'est ainsi, il est responsable d'une révision mineure au moins.[3]

Selon la revendication de missionnaire John Gilchrist

Pendant le kilifat d'Abd Al-Malik au premier siècle d'Islam le gouverneur de l'Iraq, yusuf ibn Al-Hajjaj a pris des mesures pour corriger le texte d'Uthman. On dit qu'il ait fait onze changements directs au texte Qur'an comme il s'est levé dans sa forme consonantique, dont tous sont reflétés dans le Qur'an comme il est aujourd'hui.... La section entière continue à appeler chacun des amendements fait par Al-Hajjaj pour que le texte Qur'an comme nous l'avons ne soit pas aujourd'hui seulement le texte Uthmanic, mais aussi une révision mineure ultérieure de cela par le gouverneur irakien.

Gilchrist réclame que les changements allégués faits par Al-Hajjaj, comme vu dans Kitab Al-Masahif, ont été faits au "`texte d'Uthman" et que c'était une "révision mineure". Le Qur'an que nous avons aujourd'hui est une combinaison "de `texte d'Uthmanic" et de la "révision mineure".

Que le "Qur'an d'Uthman" ait été changé est aussi soutenu par " Mark". Il dit :L'insistance que c'est simplement l'alteration du Qur'an d'Uthman d'un ensemble 'lectures acceptées"a un autre est peu de confort aux gens à qui on a enseigné qu'AUCUN CHANGEMENT ne s'etait produit au texte coranique

De même le missionnaire Jochen Katz a fantasmé le fait de suivre partout les changements qu'Al-Hajjaj fait au Coran de "Uthman" :
il s'est donné la liberté de changer plusieurs mots du Coran de Calife Uthman, qui est une indication qu'il n'a pas cru que le Coran a été verbalement inspiré ou a été inscrit dans une "tablette préservée".


Le suivant dans la catégorie sont ces missionnaires dont on peut appeler des déclarations démentes. Selon Steven Masood, Al-Hajjaj a été "accusé" de faire onze changements dans le texte (désolé, qui a accusé que!) :

Al-Hajjaj ibn yussif (694-714), le vicére de l'Iraq, ait dirigé le travail. Il a été aussi accusé de faire des changements dans le texte. Ibn Abi Dawood énumère ces changements en détail au chapitre "Ma Ghaira al-Hajjaj fi Mushaf Usman "- 'Ce qui a été changé par Al-Hajjaj dans le mushaf Uthmanic'.[4].
Un autre missionnaire dans cette catégorie est Joseph Smith. Il réclame que les onzes changements "distincts" qu' Al-Hajjaj fait ont été réduits et ramenés "à sept lectures"! clown

Nous savons aussi de la tradition Musulmane que le Qur'an 'Uthmanic a dû être passé en revue et modifié pour répondre aux normes des Califes pour un texte

approuvé simple même après la mort d'Uthman.. C'a été réalisé par Al-Hajjaj, le gouverneur de Kufa, qui a fait onze changements distincts et corrections au texte, qui ont été plus tard réduites à sept lectures.


En résumant, le rapport dit qu'onze changements faits par Al-Hajjaj dans le mushaf de `Uthman. Cela a été mystérieusement et d'une façon mythique transformé comme si Al-Hajjaj"a entrepris une révision complètement nouvelle" ou une "révision mineure " ou a même complètement changé la `révision 'Uthmanic du Qur'an! Sauf de telles absurdités, ni les Orientalistes ni les missionnaires n'ont vérifié l'authenticité du rapport; une méthode souvent employée pour écraser les renseignements et attaquer le Qur'an. Permettez-nous de vérifier maintenant l'authenticité de ce rapport mentionné dans Kitab Al-Masahif d'IbnAbi Dawud :


Critique de Hadith Sur le Rapport : l'Étude d'Isnad

les critiques de Hadith en premier et de de voir l'isnad et si il est défectueux, ils appellent le hadith défectueux, sans scruter le théme parce qu'un hadith, selon leurs critères, ne peut pas être authnetique à moins que les deux ses parties ne soient correctes.[5] En l'utilisant les critères nous permettent d'étudier d'abord l'isnad.


L'isnad de ce rapport est Awf bin Abi Jamila =======>Abbad Ibn Suhayb ========> Abu Bakr========> pére d'abu baker. L'étude d'intégrité de narrateurs dans cet isnad montre que `Abbad Ibn Suhayb est celui qui avait été déclaré faible et son récit est rejeté.

*-Al-Bukhari dit très brusquement dans son Du`afa al-Saghir:

228 - `Abbad Ibn Suhayb Al-Basri : Abandonné.[6]


*-De la même façon Al-Nasa'i dit dans son Du `afa wa-l-Matrukin :

411) `Abbad Ibn Suhayb Al-Basri : Son hadith est rejeté (matruk Al-hadith).[7]

*-Ibn Abi Hatim fait des remarques dans Kitab al-Jarh wa-l-Ta`dil:`dit:


417 - `Abbad Ibn Suhayb Al-Basri raconte d'Ismael Ibn Abi Khalid et Hisham Ibn `Urwah et deux Hijazis. rapporte de lui les gens qui n'ont pas compris la science. `Abd Al-Rahman nous a dit que `Abdullah Ibn Ahmad Ibn Muhammad Ibn Hanbal nous a écrit : "j'ai demandé à mon père en ce qui concerne `Abbad Ibn Suhayb." Il a dit : "je l'ai vu dans Basra plusieurs fois. Le qadariyyah a eu l'habitude de le réclamer." Il a été lu à `Abbas Ibn Muhammad Al-Al-Duri de Yahya Ibn Ma`in `qu'il a mentionné le `Abbad Ibn Suhayb et a dit qu'il rapporte d'Abu Bakr Ibn Nafi ` - et Abu Bakr Ibn Nafi ` est un ancien dont Malik Ibn Anas a rapporté ( de lui) - que `Abd Al-Rahman nous a dit : Mon père m'a dit : "`Ali Ibn Al-Madini a dit : 'le hadith de `Abbad Ibn Suhayb est parti.'"' Abd Al-Rahman nous a dit, Hab Ibn qu'Isma `il [al-Kirmani] m'a écrit : "j'ai entendu Abu Bakr Ibn Abi Shaybah dire : 'nous avons renoncé au hadith de `Abbad Ibn Suhayb vingt ans avant qu'il mourra.'" `Abd Al-Rahman nous a dit : " J'ai demandé à mon père de `Abbad Ibn Suhayb. Il a dit : 'son hadith est faible(da`if).. Son hadith est désavoué (munkar). Son hadith est abondonné.'"[8]


De La même façon Ibn Hibban dit dansKitab al-Majruhin min al-Muhaddithin wa-l-Du`afa wa-l-Matrukin:

Abbad Ibn Suhayb : de Basra. Il a rapporte dHisham Ibn `Urwah et al-A`mash.` Les Iraquiens ont raconté de lui. Il a appartenu au qadariyyah et y a appelé. t, il a raconté des narrations désavouées des gens réputés, de telles narrationssi entendus par un débutant dans ce domaine, il les considérerait forgées


il a é rapporté d' Hisham Ibn `Urwah d'aprés son pére d'aprés `A'ishah que le Prophete - a dit : "les yeux bleus sont une bénédiction."Ibn 'Ar' arah m'a informé de cette narration dans le dicton de Nasibin : "Muhammad ibn Musa nous l'a racoonté d'aprés `Abbad Ibn Suhayb."

il a raconté Un très long mais fabriqué de Humayd Al-Tawil qu'Anas a dit : " Je suis entré au Messager d'Allah . Il y avait une vase complet d'eau devant lui. Il m'a dit : 'Anas, venez près de moi pour que je vous enseigne comment fairewudu'. 'Je suis allé près de lui - Quand il a lavé ses mains, il a dit : 'au nom d'Allah, la louange à Allah, il n'y a aucun pouvoir, ni force sauf dans Allah'. Alors quand il a exécuté l'istinja', il a dit : 'O Allah, préservez ma chasteté et atténuez mes affaires.' Quand il a lavé sa bouche et nez, il a dit : 'O Allah, enseignez-moi mon argument et ne me préve pas de l'odeur de Paradis.' Quand il a lavé son visage, il a dit : 'O Allah, rendez mon visage blanc le jour où les visages deviennent blancs.' Quand il a lavé ses bras, il a dit : 'O Allah, donnez-moi mon livre avec la main droit.' Quand il a essuyé sa tête, il a dit : 'O Allah, submergez-nous avec Votre clémence et protégez-nous de votre punition.' Quand il a lavé ses pieds, il a dit : 'O Allah, rendez mes pieds inébranlables sur le jour où les pieds affaiblissent.' Alors, le Prophète a dit : 'par Celui qui m'a envoyé avec la vérité, Anas, qui dit le même dans son wudu', de chaque goutte que les chutes de ses doigts, Allah crée un ange qui le loue dans soixante-dix langues, dont la récompense dure jusqu'au jour de résurrection. '" Ceci a étéé raconté par Ya ` qub Ibn Ishaq Al-Qadi sur l'autorité d'Ibn Ahmad Hisham Al-Khawarizmi, de lui.[9]


Al-Dhahabi dit dans son Mizan al-I`tidal fi Naqd al-Rijal:


4122 - `Abbad Ibn Suhayb, un des abandonnés. ... Al-Bukhari, Al-Nasa'i et d'autres ont dit : "Abandonné". Ibn Hibban a dit : "il a appartenu à qadariyyah et y a appelé. il a raconté des narrations désavouées des gens réputés, de telles narrations, si entendu par un débutant dans ce champ, il les jugerait forgés.Al-Bukhari a dit dans Kitab Al-Du 'afa' Al-Kabir : `Abbad Ibn Suhayb est mort après l'année 200. Il a été renoncé, son hadith est abondanné..Abu Dawud a dit : "il est véridique (saduq) et qadari". .." Al-Kudaymi a dit : "j'ai entendu dire que `Ali dit : 'j'ai renoncé aux 100 mille hadiths mien, dont la moitié viennent de `Abbad Ibn Suhayb'."-Kudaymi a dit : "j'ai entendu dire que `Ali dit : 'j'ai renoncé aux 100 mille hadiths mien, dont la moitié viennent de `Abbad Ibn Suhayb'."
Abu Ishaq al-Sa`di dit "`Abbad Ibn Suhayb "Abbad Ibn Suhayb exagéré dans son innovation et contesté pour ses contrevérités"
Les déclarations ou témoignages semblables sont faites par Ibn Hajar dans son Lisan al-Mizan.[11]


La dernière ligne du bilan ici est que `Abbad Ibn Suhayb a été abandonné et ses rapports sont rejetés. Les termes utilisés pour décrire `Abbad Ibn Suhayb sont le plus sévère possible [matruk Al-hadith]. Il n'est pas correct de décrire ses narrations comme 'faibles', qui est une affirmation en dessous de vérité. Plutôt ses narrations sont fabriquées, pur et simple. Il a atteint les niveaux les plus bas de Jarh dans les sciences s'occupant Al-Jarh 'l wa-Ta' dil ("La dépréciation et la déclaration digne de confiance ") des narrateurs.


Il est aussi clair qu'Ibn Abi Dawud a écrit le hadith de `Abbad Ibn Suhayb bien que les érudits du hadith avant et après Ibn Abi Dawud ait considéré le hadith de `Abbad Ibn Suhayb être rejetés. Ce n'est pas que les Orientalistes et les missionnaires ignorent ce fait. Jeffery, dont le Matériel de livre Pour l'Histoire du Texte du Qur'an : les anciens Manuscrits sont souvent utilisés par les missionnaires chrétiens pour les buts polémiques d'attaquer le Qur'an, dit clairement:


Une grande partie de la matière donnée par Ibn Abi Dawud quant à l'histoire du texte du Qur'an, bien qu'extrêmement peu orthodoxe, est encore d'accord si de près avec les conclusions que l'on avait atteintes de tout à fait d'autres directions que l'on se sent confiant en profitant de cela, la pourtant faible orthodoxie peut considérer son isnads pour être.[chaque fois qu'un Orientaliste trouve quelques renseignements qu'il sent peut être utilisé pour discréditer l'Islam et y jeter des doutes, peu importe quel le contexte, l'authenticité ou les implications réelles du texte peuvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Dim 25 Juin - 15:00

Critique de Hadith Sur le Rapport : l'Étude de Matn

Ce rapport ne fournit pas d'indice de la nature de changements allégués qui ont été faits par Al-Hajjaj dans le mushaf de `Uthman. Une étude détaillée et approfondie montre qu'ils sont les différences dans le Qira'at ( lectures). Dr `Umar Ibn Ibrahim Radwan a vraiment fait la

recherche sur les changements allégués par issue qu'Al-Hajjaj a faits pour sa thèse de Ph.D à l'université d'Imam Muhammad Ibn Saud. Sa thèse a été publiée comme un livre de Riyadh dans deux volumes. On appelle le livre Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd ("les Vues des Orientalistes de Qur'an Saint et Son Interprétation : l'Étude et la Critique").

Après le fait de citer le rapport d'Ibn Abi Dawud, Dr Radwan mentionne dans les notes en bas de page du Qiraa'aat que les changements sont associés à.

Al-Baqarah (2:259) lam yatasanna wanzur sans ha à lam yatasannah avec ha.

Commentaires : Les deux lectures sont parmi les Sept comme il est mentionné par Ibn Zanjalah dans Hujjat Al-Qira'at, la page 142/143, où il dit que Hamzah et Al-Kisa'i yatasanna lisent lam yatasanna sans la lettre ha dans wasl [c'est-à-dire, dans le cas où ils ne se sont pas arrêtés au mot yatasanna en lisant] et aux cinq autres lectures lisent yatasannah gardant ha même lorsque ils ne se sont pas arrêtés.[15]


*Al-Ma'idah (5:48) shari `atan wa minhajan a été changé à shir ` atan wa minhajan

Commentaires : Al-Nakh'i et Ibn Waththab lisnt avec un fathah sur lettre shin [c-à-d shar `atan] et la communauté entière de lecteurs lisent shir ` atan et je n'ai trouvé personne en mentionnant shari `atan.[17]

*Yunus (10:22) huwal-ladhi yunash-shirukum a été changé à yusay-yirukum


Commentaires : Les deux lectures sont parmi les Sept. Ils ont été mentionnés par Ibn Zanjalah dans son livre Hujjat Al-Qira'at, la page 329, où il dit qu'Ibn `Amir lit yunash-shirukum et les autres lecteurs lisent yusay-yirukum.[19]


* Yusuf (12:45) ana-atikum bita'wilihi a été changé à ana onabbio'kum bita'wilihi


Commentaires : Al-Hasan lit ana-atikum avec un long hamzah le suivant d'un fathah par la lettre ta layant un kasrah et un ya silencieux. Et dans wasl [.-à-d., en ne s'arrêtant pas sur le mot], Nafi ` et Abu Ja`far lisent loin ana onabbio'kum comme il est mentionné par Ahmad `Abdul Ghani Al-Dumyati dans son livre Ithafu Fudala' ilbashar Fil Qiraa'aat Ilarba'a 'Ashar, la page 265.[21]


-Mu'minun (23:85-89) sayaquluna lillah .... lillah .... lillah il a fait les deux dernières occurrences Allah .... Allah

Commentaires : Toutes ces lectures sont parmi les Sept comme mentionné par Ibn Zanjalah dans Hujjat Al-Qira'at, la page 490, où il dit qu'Abu 'Amir lit Allah ... Allah avec un alif et les autres lisent lillah ... lillah et toutes les lectures ont été d'accord sur la première occurrence [c'est-à-dire, lillah].[23]

-*-dans l'histoire de Nuh (26:116) c'était minal mukhrajina et dans l'histoire de Lut (26:167) c'était minal marjumina. Il a été changé dans l'histoire de Nuh à minal marjumina et dans l'histoire de Lut à minal mukhrajina


Commentaire : je n'ai trouvé personne qui a mentionné que l'auteur a dit.[25] cheers

-*-dans Al-Zukhruf (43:32) c'était nahnu qasamna baynahum ma` ishahum et il l'a changé à ma` ishatahum


Commentaires : la lecture de la communauté [jumhoor] des lecteurs est ma`ishatahum dans singulier. `Al-'Amash et Abdullah bin `Abbas et Sufyan lisentle ma`ishahum dans le pluriel comme mentionné par Abu Hayyan dans Al-Bahr Al-Muhit, VIII - la page 13.[27]


-(47:15) min ma`inn ghayri yasin a été changé en min ma`inn ghayri asin


Commentaires : les Sept sauf Ibn Kathir lisent ghayri asin avec un madd [une longue voyelle], quant à la lecture yasinin cela est shadhdh et a été mentionné par Abu Hayyan qui l'a signalé utilisant les mots il a été dit que... Faites allusion à Hujjat Al-Qira'at dans la page 667 par Ibn Zanjalah et l'interprétation d'Al-Bahr Al-Muhit, VIII - la page 79.[29]

et dans Al-Hadid (57:7) il a changé fal-ladhina amanu minkum wat-taqaw lahum 'ajrun kabir à minkum wa anfaqu.[30]

Commentaire : je ne pouvais pas trouver celui qui a mentionné cette lecture.[31]

*et dans "Quand le Soleil est plié" (81:24) wa ma huwa `alal-ghaybi bidhanin to bidanin .[32]

Commentaire : Ibn Kathir et Abu `Amr et Al-Kisa'i et Rees et Ibn que Mahran de Rawh lisent avec la lettre dha et les autres lisnt sans lettre dad, et donc il est dans tous les Manuscrits (les livres). Faites allusion à fAl-Nashr fil Qira'at il'ashr, II - la page 398/399.[33

Dr Radwan a continué à dire :

Ces lectures comme je viens d'accentuer sont parmi le correct (Sahih), Mutawatir et bien établi que nous pouvons lire dans n'importe quelle forme il a été tiré dans et parmi eux et ceux je ne pouvais pas vérifier qui nous font douter de ce qu'ils sont attribués à Al-Hajjaj, surtout parce qu'il n'a pas été isolé de l'Ummah. Beaucoup plus, dans son temps, aucun Musulman ne lui permettrait de changer ou remplacer n'importe qtracé par le Prophète(P) s'il a concerné Qur'an ou hadith.


Tous ces arguments réfutent les revendications des Orientalistes. Et les points suivants confirment la validité de mon opinion :


Al-Hajjaj étant fidèle envers `Uthman [ou de sa cour de justice] et puisqu'il ne pardonnerait pas ceux qui laissent `Uthman en bas le jour d'Al-Dar [ou la maison], comment pourrait il questionne `Uthman et son manuscrit et y fait des changements.

Le manuscrit de `Uthman a été étendu partout et ses copies pendant la période d' `Uthman étaient étaient innombrables.Que diriez-vous de de leur

nombre dans le temps d'Umayyads ? Assurément, leur nombre a augmenté. De plus, Al-Hajjaj ététait le seul gouverneur d'un comté de la terre islamique énorme. . Supposant qu'il soit capable de changer les copies de son comté comment pourrait il atteindre ceux dans les autres districts pendant qu'il y avait des milliers de copies! Beaucoup plus, l'histoire n'a pas mentionné de contradictions entre les Manuscrits de l'Iraq et les autres Manuscrits. Il est bien connu que le Grand Livre est sauvegardé dles coffres des musulmans autant qu'il est sauvegardé sous la forme écrite. S Si Al-Hajjaj a réussi à changer les lignes comment pourrait-il atteindre qu'est-ce qui est à l'intérieur des coffres de milliers de Musulmans ?
C'est connu aussi que la dynastie Abbassid a été établie sur les ruines de l'Umayyads et qu'ils ont changé beaucoup de politiques de Bani Umayyah dans l'administration des terrains. Ils n'ont pas épargné d'effort dans la présentation des aspects négatifs de Bani Umayyah et dans l'accomplissement près des gens en étendant la justice et en le défendant. Si l'Abbassids avait trouvé des changements dans le Livre Saint, cela aurait été la plus grande opportunité pour eux pour montrer comment la tromperie Bani Umayyah était et, ainsi, donne un peu de légitimité supplémentaire à leur propre règle.[34]

ces observations parlent d'eux. Même si nous supposons que cet incident est authentique, la question qui survient est : ainsi ce qui ? Les changements Al-Hajjaj par supposition faits dans 11 endroits et même ces endroits sont documentés au dernier détail. Les orientalistes et les missionnaires, comme d'habitude, prennent une information banale (l'oubliant du fait qu'il est fabriqué!) et font, non seulement une montagne, mais une planète entière, albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Dim 25 Juin - 15:11

References

[1] For Kitab al-Masahif see Arthur Jeffery's, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, 1937, E. J. Brill, Leiden, pp. 117-118.

[2] A. Jeffery, The Qur'an As Scripture, 1952, Russell F. Moore Company Inc., New York, p. 99.

[3] A. F. L. Beeston, T. M. Johnstone, R. B. Serjeant and G. R. Smith (Ed.), Arabic Literature To The End Of The Ummayad Period, 1983, Cambridge University Press, p. 243.

[4] S. Masood, The Bible And The Qur'an: A Question Of Integrity, 2001, OM Publishing: Carlisle, p. 36.

[5] M. M. Azami, Studies In Early Hadith Literature, 1992, American Trust Publications: Indianapolis, p. 305; Also J. Robson, "Tradition: Investigation And Classification", Muslim World, 1951, Volume XLI, pp. 102-104; See also "Al-Djarh Wa'l Ta`dil", Encyclopaedia Of Islam, New Edition, 1965, Volume II, p. 462 for judging the reliability of a narrator.

[6] Abi `Abdullah Muhammad Ibn Isma`il al-Bukhari, Kitab Du`afa al-Saghir, 1976 [1396 AH], Dar al-Wa`y: Halab, p. 76.

[7] Abi `Abd al-Rahman Ahmed Ibn Shu`ayb al-Nasa'i, Kitab al-Du`afa wa-l-Matrukin, 1976 [1396 AH], Dar al-Wa`y: Halab, p. 75.

[8] Abi Muhammad `Abd al-Rahman Ibn Abi Hatim Muhammad Ibn Idris Ibn al-Mundhir al-Tamimi al-Hanzali al-Razi, Kitab al-Jarh wa-l-Ta`dil, 1941-53, Volume III, Matba`at Majlis Da'irat al-Ma`arif al-`Uthmaniyah: Hyderabad al-Dakkan, p. 81-82

[9] Muhammad Ibn Hibban Ibn Ahmad Abi Hatim al-Tamimi al-Busti, Kitab al-Majruhin Min al-Muhaddithin wa-l-Du`afa' wa-l-Matrukin, 1975 [1395], Volume II, Dar al-Wa`y: Halab, pp. 164-165.

[10] Abi `Abdallah Muhammad b. Ahmad b. `Uthman al-Dhahabi (d. 748 AH), Mizan al-I`tidal fi Naqd al-Rijal, 1963, Volume II, Isa al-Babi al-Halabi: Cairo, p. 367.

[11] Shihab al-Din Abi al-Fadl Ahmad Ibn `Ali ibn Hajar al-`Asqalani, Kitab Lisan al-Mizan, 1911-13 [1329-31], Volume III, Matba`at Majlis Da'irat al-Ma`arif: Hyderabad al-Dakkan, pp. 230-23.

[12] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op Cit., p. viii.

[13] Abu Ammar Yasir Qadhi, An Introduction To The Sciences Of The Qur'aan, 1999, Al-Hidaayah Publishing And Distribution: Birmingham (UK), pp. 386-387.

[14] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op Cit., p. 117.

[15] Dr. `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Volume I, 1992, Dar al-Tibah: Riyadh, p. 430.

[16] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 117.

[17] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 430.

[18] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 117.

[19] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 430.

[20] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 117.

[21] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[22] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[23] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[24] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[25] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[26] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[27] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[28] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[29] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[30] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[31] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.

[32] A. Jeffery, Materials For The History Of The Text Of The Qur'an: The Old Codices, Op. Cit., p. 118.

[33] `Umar Ibn Ibrahim Radwan, Aara' al-Mustashriqin Hawl al-Qur'an al-Karim wa Tafsir: Dirasah Wa Naqd, Op. Cit., p. 431.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!   Aujourd'hui à 17:11

Revenir en haut Aller en bas
 
al hajjaj bin youssef avait il changé le coran??!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Al-hajjaj à Al-Basra
» Asma bint abou Bakr
» discours d'un imam chiite
» A ceux qui insultent l'islam
» L'Islam.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: Royaume de coran-
Sauter vers: