Royaume d'Islam

réponses aux detracteurs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 prétendues contradictions au coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:06

1*/
Combien d'anges parlaient à Mary ?
Citation :
SOURAT 3
/42
(Rappelle-toi) quand les Anges dirent: "Marie, certes Allah t'a élue et purifiée; et Il t'a élue au-dessus des femmes des mondes.
[43] Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent". [44] - Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient!
[45] (Rappelle-toi) quand les Anges dirent: "Marie, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part: son nom sera "Al-Massîh", "`Isâ", fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah".
46] Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien". [47] - Elle dit: "Seigneur! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée?" - "C'est ainsi!" dit-Il. Allah crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement: "Sois"; et elle est aussitôt.
vs
SOURAT19
17] Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d'un homme parfait.
[18] Elle dit: "Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, (ne m'approche point)." 19] Il dit: "Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur". [20] Elle dit: "Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchée, et que je ne suis pas prostituée?" [21] Il dit: "Ainsi sera-t-il! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée".
1er réponse :
Les trois premiers vers (Aal-Umran (3) :42-45) employez en effet le mot « anges. » Cependant, cette forme plurielle du mot est employée pour décrire seulement ange Gabriel
Mais même si il se rapporte à un ange ici, alors il signifie seulement que sa réponse particulière à la question de Mary a été parlée par seulement un ange, et les autres pourraient avoir été silencieuses = gabril le porte parole
par exmple : si les USA+BRETAGNE+FRANCE+allemagne envoient leur émissaires sous patraonnage d1 émiassaire americain nomé X( designé ici par gabriel) a iran pour arreter son experiences et recherche dans domaine nucleaire, si les journeaux du matin sortent avec des grands titres : les emissaires occidentaux ont dir a iran d'aretter leur recherches dans domaine nucleaire , t autres avec des titres : mr x ( ou al baradai ) a demnadé a iran d'arreter ses rechrches dans le domaine nucleaire est cela est une contradiction ??bien sur que non car mr x et autres emissaires etaient present et tous envoué pour meme mission , c'est la meme chose dans ces 2 versets a savoir qu gabriel n'est pas venu tout seul a mary
2eme réponse
que le Qurán se rapporte à deux situations séparées. c'est a dire que maty a été objet de viste d'ange avant que la nouvelle qu'elle enfantera un fils ne lui a été annoncé 3/37 Son Seigneur l'agréa alors du bon agrément, la fit croître en belle croissance. Et Il en confia la garde à Zacharie . Chaque fois que celui-ci entrait auprès d'elle dans le Sanctuaire, il trouvait près d'elle de la nourriture. Il dit : «Marie, d'où te vient cette nourriture ? » - Elle dit : «Cela me vient d'Allah». Il donne certes la nourriture à qui Il veut sans compter.

donc mary a été objet de visite d'anges avant donc dans le {3 :42-46} LES ANGES lui ont indiqué que la puissant d'Allah l'avait choisie Ils lui ont également dit qu'elle donnera naissance plus tard à un fils appelé Jésus le Christ qui sera honoré dans cette vie et la vie ensuite. donc promesse seulement d'avoir un fils donc qu'ell vivera au moins jusqu'a ce qu'elle voit son fils or plus tard , l'ange simple (3 :47, 19:17 - 21) est venu à elle et a:
a/ confirmé ce qui lui a été dit avant ( qu'elle aura un fils ) mais il a jouté uen réponse a sa question et qu'elle aura un fils sans contacter un homme.

resumé 3/42-46 les anges lui ont annocé la nouvelle ( YOUBASHIROUK)====qu'elle aura un fils QUI SE NOMMERA ISSA Nous savons que le mot « youbashir » ou «annoncer la nouvelle »peut ne pas se relier à se produire immédiatement . Ainsi, Mary pourrait avoir perçu les « bonne nouvelle » pour rapporter à un événement qui aurait lieu à une certaine future date,elle( mary) pourrait facilement avoir supposé qu'en temps opportun du temps elle se marierait et plus tard elle enfantera un enfant masculin surtout que le verset et en 3/47 et 19:17/21 ange gabriel en personne' a confirmé ce qui lui a été dit au passé +a ajouté qu'elle aura ce fils sans contact avec homme,car quand l'ange vient et indique à une vierge qu'elle a conçu un enfant, ou qu'un enfant se développe dans son ventre, ceci devrait être une certaine surprise. notament que l'ange gabriel a employé le mot : « li ahaba"=pour te faire (immediatement et a ce moemment meme)=Il dit : «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur».

2*/
combien du temps pris pour détruire l'Aad

Citation :
De combien de jours Allah a-t-il eus besoin pour détruire les personnes d'Aad ? Un jour [54 :19] ou plusieurs jours [41 :16 ; 69:6,7]

Versets en question :
54:19 Nous avons envoyé contre eux un vent violent et glacial, en un jour néfaste et interminable; ( durable)

41:16 Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus

69:6 Et quant aux `Ad, ils furent détruits par un vent mugissant et furieux

[7] qu'(Allah) déchaîna contre eux pendant sept nuits et huit jours consécutifs; tu voyais alors les gens renversés par terre comme des souches de palmiers évidées
es versets sont complementaires , en effet diue a frappé AD par un vent violent en un jour NAHSS ( traduit par nefaste) ou jour qui porte malheur selon

tafsser kourtoubiوَقَالَ اِبْن عَبَّاس : أَيْ فِي يَوْم كَانُوا يَتَشَاءَمُونَ بِهِ
http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?l=arb&taf=KORTOBY&nType=1&nSora=54&nAya=19

eben abassa dit ils etaint frappé n un jour qui a été pour eux jour de mlaheur et qui a été mercredi , et azazaj a dit aussi que ce jour a été mercredi
الزَّجَّاج : قِيلَ فِي يَوْم أَرْبِعَاء . اِبْن عَبَّاس : كَانَ آخِر أَرْبِعَاء فِي الشَّهْر أَفْنَى صَغِيرهمْ وَكَبِيرهمْ . و
‏tafssir al jalalaine َ‏En effet nous avons lâché sur eux un vent bruyant, intensément bruyant, un jour d'augure prolongée, (moyens de mustamirr de nahsin) l'un ou l'autre un d'augure continue, ou un de jour d'augure e grave - et c'était le dernier mercredi du mois
http://www.altafsir.com/Tafasir.asp?tMadhNo=1&tTafsirNo=74&tSoraNo=54&tAyahNo=19&tDisplay=yes&UserProfile=0

donc il etaient frappé le jour considére par eux comme porte malheur et qui a debuté le mercredi et a été prolongé pluisieurs jours plus precisement sept nuits et huit jours
comme on dit dieu a frappé les chretiens le vendredi 13( jour de malheur et d'augure) What a Face et ce chatiement a duré 7nuits et 8 jours , est ce donc ya contradiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:10

stupide face a l'islam qui dit en son son lien :
http://facealislam.free.fr/contradiction_coran_aadjour.html
Citation :
Certains, voudraient répondre que la Sourate 54:19 informe juste que le vent a été envoyé en un jour, tandis que la Sourate 41:16 et 69:6-7 feraient simplement mention de la durée du châtiment.
oui What a Face deja repondu..et ce jour a été mercredi Basketball et le chatiement a été prolongé

Citation :
Seulement, un appel à l'arabe, montre que c'est une issue non pertinente car incorrect, étant donné que l'expression trouvée en la Sourate 54:19 est exactement la même que celle trouvée en la Sourate 41:16, excepté que cette dernière parle de jour aux pluriels à l'inverse de la Sourate 54:19
Faarsalna AAalayhim reehan sarsaran fee ayyamin nahisatin linutheeqahum AAathaba alkhizyi fee alhayati alddunya walaAAathabu alakhirati akhza wahum la yunsaroona Sourate 41:16
Comparez l'expression:

Inna arsalna AAalayhim reehan sarsaran fee yawmi nahsin mustamirrin Sourate 54:19
les fils de malediction ( pharaon) les coptes croient qu ils avaient trouvé quelque chose a savoir que meme les arabs utilisent le terme "yawmi"pour designer nombres de jours semblables ouy qui se repetent ( c'est a dire pas de news ou changement ) mais je vais monter a ces islamophobes combiens ils sont stupides :
on avait dit que AAD avaient considére le jour de mercredi comme jour de malheur et malediction ( bien sur c'est interdit en islam) or dieu les a frappé dans ce meme jour c'est comme il leur dit ok : puisque ce mercredi et considére par vous jour de malheur alors je vais vous frapper ce meme jour -mourrez de votre rage- et je vais prolonger ce jour "de malheur " afin qu'il devient 7 jours " de malheur" Very Happy alors ce n'est plus mercredi qui sera pour vous jour de malheur mais toute LA SEMAINE SERA POUR VOUS NAHSS( malheur ) ben si normal puisque toute la semaine est un chatiment donc toute la semaine sont 7 mercredi = IL SE MOQUE D'eux SA S'appele en arab ATAHAKOUM et on trouve de semblable par exemple:3/21
Ceux qui ne croient pas aux signes d'Allah, tuent sans droit les prophètes et tuent les gens qui commandent la justice, annonce-leur-BASHIRHOUM- un châtiment douloureux
or l'annoce ou bonne nouvelle ou bouchra n'est pas en vérité : le chatiment doleoureux donc dieu se moque d'eux ..meme chose pour les verset de notre sujet : il les a frappé en 1 jour nahss( considére par eux comme de malheur = mercredi ) puis il a afait a ce que tous ces 7 jours soient NAHSS pour eux ( de malheur a savoir que dieu n'aime pas l'augure de jour : interdit en islam c'est de shirk)
et bien voila geek

Citation :
Nous constatons donc que ce sont les mêmes mots qui sont utilisés, c’est l'exact même expression, exception faite qu'en la Sourate 41:16 les mots jour (Yawm) et néfaste (Nahsin) sont mis au pluriel à l'inverse de la Sourate 54:19. Ce qui signifie que ces deux versets ayant l'exact même expression, veulent exprimer la même chose, c'est à dire qu'un vent glacial et violent fut envoyé. Cependant le problème, comme nous l'avons vu, est que la Sourate 54:19 indique que le châtiment fut d'un jour (EN UN JOUR NEFASTE), tandis que la Sourate 41:16 parle de plusieurs jours (EN DES JOURS NEFASTES). La contradiction est ainsi évidente.
va va petit idiot qu'ALLAH rends tous tes jours de ta vie un nahss What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:11

3*/
OU EST il ALLAH ,?
Citation :
Où est Allah et son trône ? Allah est plus proche que la veine jugulaire [50:16], mais il est aussi sur le trône [57:4] qui est sur l'eau [11:7] et en même temps pour l'instant loin, qu'il prend entre 1,000 et 50,000 ans pour l'atteindre[32:5, 70:4].
1. La Suprématie d'Allah
le vrai croyant affirme qu'Allah est au-dessus de Son trône, au-dessus du sept cieux.

67
17. COu êtes-vous à l'abri que Celui qui au ciel envoie contre vous un ouragan de pierres ? Vous saurez ainsi quel fut Mon avertissement. 18. Ceux d’avant niaient déjà. Quelle fut ma réprobation !

87/1
Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très haut,
ces versets preuvent que "Le Suprême", linguistiquement, est dans le superlatif indiquant qu'Allah est plus haut que tout et est avant tout des choses essentiellement, un pouvoir et une invincibilité

2. Le Maiyyah d'Allah
Allah dit :
57:4C'est Lui qui a créé les cieux et la terre en Six Jours puis Il S'est établi sur le Trône; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites.

À certains, ce verset peut avoir l'air d'avancer deux idées opposées ou contradictoires . D'une part, il dit qu'Allah est au dessous du le trône, au-dessus des sept cieux, tandis que plus tard il indique qu'il est avec nous là où nous sommes. Le dernier concept est connu comme maiyyah d'Allah, ou la nature de sa proximité à nous.

Selon le Qur'an et le Sunnah, nous avons appris qu'Allah entoure toutes les choses dans sa connaissance, vue, audition, pouvoir, autorité, , autorité, etc., mais pas dans son essence. Quand Allah dit il est avec les croyants, ceci est compris en termes d'appui ( soutien)et approbation
Shaykh Muhammad Ibn Saalih Al-Uthaymeen (d. 2001CE) écrit :

Maiyyah
dans la langue arabe dans laquelle le Qur'an a été révélé ne le nécessite pas quelque chose être mélangé avec d'autres choses ou combiné dans le même endroit, plutôt il fait allusion à quelque chose étant avec quelque chose d'autre d'une façon générale. Le sens exact doit être défini par le contexte...

La vérité doit être qu'Allah est avec Sa Création dans une voie qui signifie qu'Il les couvre par voie de Sa connaissance, pouvoir, audition, vue, planification, autorité, etc., pendant qu'Il reste au-dessus du Trône, avant tout de Sa Création.
(Ibn Uthaymeen, Concernant les Beaux Noms et les Attributs d'Allaah, T.R.O.I.D. Les publications, 2003, pp.105-106)
Donc la vérité d'où Allah est, est qu'Il est au-delà de Sa Création et s'est élevé sur le Trône.
3. Cette explication du maiyyah d'Allah est aussi suffisante d'expliquer des vers comme 50:16-17 qui lit :

50:16-17Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire quand les deux ( anges)recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent . Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire
De l'explication précédente nous comprendrions que n'importe quel verset décrivant la proximité d'Allah à sa création, ne décrit pas la proximité de son essence, mais plutôt la nature entourante de sa puissance.
Dans les vers référés, beaucoup de personnes ne lisent pas 50:17 et ils s'arrêtent à 50:16.

Mais si on lit l'expression entière, nous constatons qu'il dit :
Et nous sommes plus proches à Lui que Sa veine jugulaire, quand les deux (les anges gardiens) orecueillants, assis à droite et à gauche, recueillent . Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire

Dorénavant, que l'on renvoie à voici la proximité des Anges et pas la proximité d'Allah. La question est, pourquoi Allah a-t-il attribué la proximité des Anges à Lui ?

Ce sera mieux compris si nous examinons les versets suivants :
15:9 En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien ).
75:18 Quand donc Nous le récitons , suis sa récitation.

De même que les Anges dccendent le message par le congé d'Allah et l'ont récité au Prophète Muhammad pbuh, sont ainsi ils plus près à l'être humain que la veine jugulaire, par le congé d'Allah. Dans les deux cas, les actions des anges sont attribuées à Allah parce qu'ils se produisent par Son ordre.
C'est la compréhension des premiers disciples musulmans et peut être trouvé dans tafisr comme Ibn Kathir.
4. En ce qui concerne le vers suivant,
11:7 Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, - alors que Son Trône était sur l'eau, - afin d'éprouver lequel de vous agirait le mieux. ...».

permettez-nous d'examiner les recits:
Imran bin Husayn a dit ".... e messager d'Allah (wasallam d'alaihi de sallallaahu) a dit, 'Allah était avant tout et son trône était au-dessus de l'eau. Il a alors écrit dansla Tablette Préservée mentionnant tout.'. (Ahmad 4:431)

Et en outre,
Il est enregistré Abdullah ibn Amr bin Al-As a dit que le Messager d'Allah (sallallaahu alaihi wasallam) a dit, "En vérité Allah a mesuré la quantité de valeur nutritive des créatures cinquante mille ans avant qu'Il a créé le paradis et la terre et Son Trône était sur l'eau (le Musulman 4:2044)

Le Messager d'Allah (sallallaahu alaihi wasallam) a dit, voyez-vous qu'Il a passé depuis que Il a créé le Paradis et la Terre ?Pourtant tout qui n'a pas diminué ce qui est dans sa main droite. Son Trône est sur l'eau et dans Son autre Main est la générosité ou la puissance de provoquer la mort, et Il élève certaines personnes et renverse d'autres (Bukhari 9:515)
Ceci explique très quant à ce que le vers se rapporte, mais ce que l'eau dans le vers dénote, est ouvert d'interprétation.
Comme Adel M. A. Abbas écrit en son livre, Son Trône Était Sur L'Eau :
The book's title is taken from the verse "His throne was on water," a verse whose splendor and scientific implication invite further reflection. The recent discovery by quantum mechanics researchers that outer space is full of virtual particles and antiparticles that materialize constantly in pairs may shed some light on this verse. This, together with the creation of the universe and the refashioning of the skies into cocentric oval or ball-shaped layers, is illustrated on the cover.

Such mysteries as space-time, humanity, the expanding universe, and the various stages of creation are addressed in the following pages
.(Abbas, His Throne was on Water, Amana Publications, 1997, p. ix)
traduction
Le titre du livre est pris du verset "Son trône était sur l'eau," un verset dont la splendeur et l'implication scientifique invitent d'avantage de réflexion. La découverte récente par les chercheurs de mécanique quantique que l'espace cosmique est plein des particules virtuelles et des antiparticules qui se concrétisent constamment dans les paires peut répandre une certaine lumière sur ce verset. Ceci en meme temps avec la création de l'univers et du fait de refaçonner des cieux dans les couches ovales ou en forme de boule cocentric, est illustré sur la couverture.

Des mystères tels que l'espace-temps, , une humanité, l'univers se développant et les stades différents de création sont adressés dans les pages suivantes. (Abbas, Son Trône était sur l'Eau, les Publications d'Amana, 1997, p. ix)
L'auteur du livrereféré est entré dans le grand détail en expliquant son interprétation scientifique assez fascinante de vers 11:17, qui s'occupe de la structure et de la création de l'univers. On peut consulter le livre pour plus de renseignements.

5. Et finalement, concernant 32:5 et 70:4, cela sera été traité comme réponse à la contradiction alléguée Sur la Longueur des Jours de Dieu. Pour le but de cette réponse,il faut souligner que la durée la période prise pour monter à Dieu ne se relie pas nécessairement à la distance de Dieu, Lui-même.
Pour se terminer, le pouvoir et puissance d'Allah tout-couvre, mais nous affirmons qu'il est monté sur Son Trône, au-dessus du sept cieux Le Plus haut, Glorifié et Exalté est Il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:11

4*/De quoi l'homme a-t-il été créé ?


Citation :
De quoi l'homme a-t-il été créé ? d'une adhérence-Un caillot de sang- [96 :1-2], l'eau [21 :30, 24:45, 25:54], argile crissante( brulé) [15 :26], la poussière [3 :59, 30:20, 35:11], de rien [19 :67] et ceci est alors niés dans 52:35, la terre [11 :61], d'une goutte de une goutte de liquide épaissi[16 :4, 75:37]
L'explication évidente à cette question est que ces références décrivent différents aspects ou étapes dans la création de l'homme. C'a toujours été l'arrangement de tels verset .

Nous donnerons une brève explication de chaque verset, tout en les présentant dans l'ordre chronologique.

La plupart des références se rapportent à deux aspects différents de création : Création originale et développement embryologique.

Création originale -ou origine de creation-*
19:67L'homme ne se rappelle-t-il pas qu'avant cela, c'est Nous qui l'avons créé, alors qu'il n'était rien
L'expression lors qu'il n'était rien est la traduction arab de "wa lam yaku shay"
أي أنه أصبح "شيئاً" بعد ان لم يكن "شيئاً" موجوداً . . و إنما كان وجوده فقط في العلم الإلهي
Par conséquent, ce verset déclare que les êtres humains n'étaient rien, et Allah nous a introduits -nous a fit apparitre -dans l'existence. C'est une faveur énorme accordée sur nous, cela que nous pouvons être reconnaissants ALLAH swt

C'est prétendument en contradiction au verset suivant :

52:35 Ont-ils été créé à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs?
Ibn Kathir Ad-Damishqi (d.1372CE) a expliqué ce veret s comme suit en son ATafsir Al-Qur'an Al-Azim:
:
Allah leur demande : est ce , ont ils été créé sans createur ou ils sont createurs d'eux meme ,et il est illogique de penser -immaginer-creature sans createur ou un neant qui créé d'ou la necessité d'un createur : Allah celui qui les a créés et introduits les dans l'existence après qu'ils n'aient été rien.
http://www.tafsir.com/default.asp?sid=52&tid=50757

Par conséquent, ce verset n'est pas en contradiction au verset précédent du tout, après un examen plus étroit. Même si nous choisissons de traduire le verset 52:35 comme « ont été créés de rien… » il serait également correct car Allah a développé l'être humain des substances précédemment créées. puisque en aran terme crée ne veut pas dire forcement faire appariatre quelque chose de neant a l'existence mais aussi veu dire faire apparaitre transformer quelque chose qui exsiste en autre chose ou autre cretaure

20:55 C'est d'elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore
La création originale du pbuh d'Adam était de la poussière de la terre.

30:20 Parmi Ses signes: Il vous a créés de poussiére, - puis, vous voilà des hommes qui se dispersent (dans le monde

Cette poussière a été alors mélangée avec de l'eau pour produire ce qui est mentionné dans le verset suivant :
15:26 Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable.

Un commentaire intéressant sur ces verset a été fourni ici :
http://harunyahya.com/miracles_of_the_quran_p1_08.php#1

Si nous prenons la poussière et nous lui ajoutons l'eau , ce sera de la boue. S'il est laissé pendant un certain temps, il se transformera en argile. Ce sont simplement les étapes de la création de l'homme. L'homme vient ainsi de la poussière, transformée en argile après l'addition de l'eau. Si nous contrôlons cette issue, nous découvrirons que l'homme, dans sa vie quotidienne, a besoin de terre et dépend de elle dans tant d'aspects. C'est ce sol terreux où nous cultivons les plantes sur lesquelles nous vivons. Ainsi, la préservation des matériaux de l'homme dépend de la source de laquelle ces matériaux sont créés.


Les scientifiques ont analysé le corps humain et ont constaté qu'il se compose de 16 substances comprenant l'oxygène et le manganèse. Ces éléments ne sont pas plus que les éléments de la terre ?. Cette expérience n'a pas été signifiée pour prouver la crédibilité du Qur'an ; plutôt, elle était seulement pour des recherches scientifiques.

En outre, la mort elle-même sert de preuve de création. Quand nous essayons de démolir un bâtiment, nous suivons l'ordre d'inversion du bâtiment il ; nous commençons par le dernier plancher. Du même coup, puisque nous nous etions pas de témoins oculaires de la création de l'homme, alors nous verrons comment la mort se produit. En fait, nous sommes témoin de plusieurs décès journalières. Quand l'homme meurt, son âme laisse son corps, alors le déclin commence ; son corps devient sec (qui est semblable à l'étape de l'argile) et puis se délabre et se transforme finalement en poussière qui était sa substance originale. La vie est donnée à l'homme par l'âme qui est soufflée dans son corps. Quand l'âme part,l'homme mourra et commence son chemin d'arriére de nouveau à sa forme originale passant par les étapes de sa première création. Ainsi, la mort se tient comme preuve vivante pour la création .
21:30… Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?
Ce verset explique que toutes les choses vivantes se composent d'eau.

Dr. Zakir Naik a présenté ses observations sur le verset ci-dessus en disant :
Seulement après que des avances ont été faites en science, nous connaissons maintenant ce cytoplasme(la matière de cellule fondamentale), la substance de base de la cellule se compose de l'eau de 80%.
http://membres.multimania.fr/acell/cytoplasme.htm
La recherche moderne a également indiqué que la plupart des organizations se composent de l'eau de 50% à de 90% et que chaque entité vivante exige l'eau pour son existence. Était-ce il y a des 14 siècles possibles pour une partie humain-étant deviner que chaque être vivant a été fait d'eau ? Est-ce que d'ailleurs une telle conjecture serait imaginable par un être humain dans les déserts de l'Arabie où il y a toujours eu de pénurie de l'eau ? (SOURCE)
Le lien suivant présente également ses observations sur ceci :
http://www.miraclesofthequran.com/scientific_58.html

Développement embryologique

16:4 Il a créé l'homme d'une nutfah( goutte ) et voilà que l'homme devient un disputeur déclaré.

Dr. Omar Abdul Rehman a expliqué ceci comme suivent :

Nutfah (la baisse)

Al-Nutfah en arabe signifie une goute ou une petite partie de fluide et de Nutfah décrit en général une étape où les commencements d'un être humain sont trouvés en ce fluide Sa vraie signification peut seulement être déduite du texte de Qur'an ; évidemment c'est une limite complète et inclut les gametes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gam%C3%A8te
et la partie masculins et femelles de leurs environnements normaux de fluide. Il inclut également le zygote
http://www.ac-versailles.fr/etabliss/herblay/GENETIQU/FICHES/zygote.htm
, le morula et le blastocyste jusqu'à l'implantation dans l'utérus. Ceci est illustré par la citation suivante :

« N'était-il pas un mani"(goutte ou une partie de liquide germinal) émis(" éjaculé)? » (75:37)
Ici « Mani » signifie du liquide germinal mâle ou femelle ,le terme mani vient du tamana :decide t les parties liquides germinales femmels et male descident d'enter en contact
Le Hadith du Prophète confirme le fait que la progéniture est créée de la partie des liquides germinaux.

"Pas de tout le liquide est la progéniture créée"

(Sahih. Musulman : Kitab Al-Nekah, Bab Al-Azl)

Et concernant le verset :
96:2 qui a créé l'homme d'une adhérence
'étape d'Alaqah

« Ensuite,"thumm" Nous avons fait du NUTFA ( mal traduit en sperme)une adhérence; ». (23/14)

Dans l'arabe ALALAQAH de mot a en fait plusieurs significations ;

quelque chose qui s'accroche ou une chose suspendue

Pour de plus amples informations, on peut examiner les articles suivants :
http://www.islam-guide.com/fr/ch1-1-a.htm
http://63.175.194.25/index.php?ln=en...&QR=4811&dgn=4
http://www.understanding-islam.org/
a suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:12

5*/qui est originaire de calamité?

Citation :
Est ce le mal dans notre vie vient du Satan [38:41], Nous-mêmes [4:79], ou d'Allah [4:78] ?

Versets en question :
4:78-79 "Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables. Qu'un bien les atteigne, ils disent : «C'est de la part d'Allah.» Qu'un mal les atteigne, ils disent : «C'est dû à toi (Muhammad).» Dis : «Tout est d'Allah.» Mais qu'ont-ils ces gens, à ne comprendre presque aucune parole ?Tout bien qui t'atteint vient d'Allah, et tout mal qui t'atteint vient de toi-même . Et Nous t'avons envoyé aux gens comme Messager. Et Allah suffit comme témoin.

38:41 Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur : «Le diable m'a infligé détresse et souffrance».

Un certain nombre de points peuvent être mentionnés :
1. Avant le fait de commenter les versets, nous devons clarifier les deux raisons derrière la tragédie et les difficultés que l'on peut connaître dans leurs vies.
a) Comme une épreuve
29:2-3 Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : «Nous croyons ! » sans les éprouver ? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent.

b) Comme une punition
42:30 Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup.

2. Le verset 4:78 nous informe que tous les événements et les résultats sont d'Allah, c'est-à-dire. Allah a le contrôle total sur tout et c'est selon Son décret(destin) que toutes les choses arrivent. Rien ne se produit sauf selon Sa volonté. Ibn Kathir (d. 1372CE) commente ce verset, dans son tafsir illustre en disant :
La déclaration'Allah est que toutes les choses sont de Lui des moyens, tout se produit par la décision et le décret d'Allah et Sa décision ( destin)viendra pour toucher tant pour le bon que pour le méchant, le fidèle et l'incroyant (Tafsir Ibn Kathir,)

en arab:
http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?nType=1&bm=&nSeg=0&l=arb&nSora=4&nAya=78&taf=KATHEER&tashkeel=0

3. alors que 4:79 mentionne que le bon qui nous atteint est de la générosité d'Allah, faveur, bonté et pitié, et nous devrions montrer le gratitiude à Allah pour de telles bénédictions. Et le malheur qui nous arrive en nos vies si de nos propres âmes. Le sens "de votre propre âme" est que la malheur est le résultat de nos erreurs comme une punition, ou peut servir d'une épreuve pour nous. C'a été mentionné par les premiers musulmans en incluant Comme-As-Suddi, Al-Hassan Al-Basri, Ibn Jurayj and Ibn Zayd (voir Tafsir Ibn Kathir, )
Avec ce qui précède à l'esprit, il n'y a aucune contradiction entre le vers 4:78 et le vers 4:79. Toutes les choses se produisent par la permission d'Allah, . Cependant, ceci ne nie pas le fait que n'importe quel malheur qui nous arrive est le résultat de nos méfaits, malgré le fait que il a été décrété par Allah. Tout est d'Allah, pourtant les difficultés peuvent être le résultat de nos actions, comme punition ordonnée par Allah. Les difficultés sont le résultat de nos faiblesses et finalement nous sommes responsables d'eux. Mais ils se produisent toujours selon la permission d'Allah.

exemple : si quelqu'un boit du vin et commis des abominations ( crime viol..) et été emprisonné ,bien sur ces resultats et actes sont le fruit d'erreur de personne lui meme puisque dieu a interdit le vin , sa vente , .sa fabrication .....bien sur le dieu tout puissant S'il voulait empecher - par la force miraculeuse ou donnez lui la definition que vous voulez- ce personne de boire du vin il le ferait car dieu controle tout et lui qui nous a donné ce choix de faire ou de ne pas faire mais :a*/ il lui a donné le choix arbitre+b*/ il a donné sa parole qui fera ( et non je ferais) du bien irra au paradis , et qui fera le mal( et non je ferais le mal ) irra en enfer .

4. Nous pouvons aussi arriver à une conclusion semblable d'un légèrement différent angle. En commentant des vers 4:78-79, Dr Jeffrey Lang écrit la chose suivante dans son livre," Même les Anges Demandent" :
L'affirmation ici ici est que notre capacité de connaître le vrai avantage ou le mal vient de Dieu, ais pour faire de vrais dommages à nous-mêmes, dans un sens ultime et spirituel, dépend de nos actions et décisions, que Dieu nous a données le droit pour faire. (LLang, Even Angels Ask, Amana Publications, 1997, p.29)
Ainsi, Dr Lang interprète le verset pour signifier que le mal est le résultat de notre nature humaine et notre liberté de choix, que Dieu nous a donné. Dorénavant, toutes les choses peuvent être attribuées à Dieu depuis que Dieu nous a donné le choix pour faire le bien et le mal, encore nous sommes ceux qui excercise ce choix.

5. Le verset concernant 38:41, ce qui est compris est ques décisions mauvaises que nous pouvons prendre, et les difficultés qui nous arrivent, peut avoir été à l'origine inspiré par Satan, c'est-à-dire dans le verset 38:41, le Prophète Ayoub (l'Emploi) est est épreuvé par Dieu avec une affliction du Satan. Il est assez correct de l'attribuer au Satan, puisqu'il est celui qui essaie directement de nous détourner de nous détourner du chemin de la vérité avec l'ennui, misguidance et calamité.. Il n'est incorrect non plus de déclarer que c'est de Dieu, depuis que Il a permis au Satan de nous affliger, comme une épreuve. Allah nous épreuve( tente) par plusieurs moyens et le Satan est un d'entre eux. Nos inclinations mauvaises sont également un essai( épreuve) pour nous.
Pour nous terminer, en réponse à la question sur l'origine de calamité dans nos vies et s'il est d'Allah, Satan, ou nous-mêmes, il n'y a rien contradictiorn de cette vue. Allah permet au Allah permet à Satan de nous inspirer avec le mal au moyen d'un essai, Satan nous inspire faire un mauvais acte pour nous égarer, et nous sommes ceux qui commettent réellement l'acte. car le diable lui meme n'a aucun pouvoir :
14/22
Et quand tout sera accompli, le Diable dira : «Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:12

6*/les anges sont ils des protecteurs ?ou DIEU,?
Citation :

Sont des protecteurs les 'anges ? "AUCUN protecteur saufd'Allah" [2:107, 29:22]. Mais dans Sura 41:31 les anges eux-mêmes disent : "nous sommes vos protecteurs dans cette vie et Ci-après." Et aussi dans d'autre suras est leur rôle décrit comme gardant [13:11, 50:17-18] et protégeant [82:10].
CITONS LES VERSETS :
2/107
Ne sais-tu pas qu'à Allah, appartient le royaume des cieux et de la terre, et qu'en dehors d'Allah vous n'avez ni protecteur ni secoureur ?
29/22
Et vous ne pourrez vous opposer à Sa puissance ni sur terre, ni au ciel; et il n'y a pas pour vous, en dehors d'Allah, ni allié ni secoureur

41/30-31
Ceux qui disent : «Notre Seigneur est Allah», et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux . «N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était ..Nous somme vos protecteurs dans la vie présente et dans l'au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez,
13/11
Il [l'homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d'Allah. En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsqu'Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n'ont en dehors de lui aucun protecteur.
50/17-18
quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent . Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire.
80/10
alors que veillent sur vous des gardiens ,

La réponse à cette réclamation est plutôt évidente.
1. Il est tout à fait évident que les anges sont simplement les outils et serviteurs d'Allah. Leur protection est par Son ordre. Il nous protège, souvent par Ses anges. C'a été expliqué en réponse à la sixième allégation. Allah attribue souvent les actions de Ses anges à Lui, car ils sont le résultat direct de Son ordre.
Par exemple, le directeur général d'une compagnie peut dire en passant qu'il a créé un nouveau produit, mais de façon réaliste, le produit a été créé par ceux qui opèrent sous son ordre
2. Nous devons aussi nous rendre compte que quand Allah nous informe que nous n'avons aucun protecteur en dehors d'Allah, l'arabe signifiant porte la notion d'exclusion. Autrement dit, autre qu'Allah, ou en excluant Allah, nous n'avons aucun protecteur. Si Allah n'allait pas nous protéger, nous ne trouverions aucune protection. Cela ajoute au premier point, parce que les anges ne nous protégeraient pas si Allah n'a pas voulu nous protéger. Ils font exactement comme ils sont commandés par ALLAH ( le vrai et seul dieu) gloire et pureté a lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:13

7*/Il y aura-t-il interrogation dans le paradis dans le Paradis ?ou pas ?
Citation :
"nil'un va interroger l'autre [23:101] mais quand même ils s'engageront dans interrogation réciproque" [52:25], "et ils iront faire la question ... l'un a l'autre"(37:27)
CITONS D'abords les versets dans leur contexte:
23/101
Puis quand on soufflera dans la Trompe, il n'y aura plus de parenté entre eux ce jour là, et ils ne se poseront pas de questions( yatassaloun)
prenons 52/25 dans son contexte:52/21-28
Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons en rien le mérité de leurs oeuvres, chacun étant tenu responsable de ce qu'il aura acquis. Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils désireront. ...et ils se tourneront les uns vers les autres s'interrogeant (yatassaaloun)Ils diront : «Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d'Allah];Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum . Antérieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux».

37/27 dans son contexte:37/22-32
Rassemblez les injustes et leurs épouses et tout ce qu'ils adoraient. en dehors d'Allah. Puis conduisez-les au chemin de la Fournaise Et arrêtez-les : car ils doivent être interrogés». «Pourquoi ne vous portez-vous pas secours mutuellement» ? Mais ce jour-là, ils seront complètement soumis, et les uns se tourneront vers les autres s'interrogeant mutuellement; (yatassaaloun)Ils diront : «C'est vous qui nous forciez (à la mécréance)» «C'est vous plutôt (diront les chefs) qui ne vouliez pas croire.Et nous n'avions aucun pouvoir sur vous. C'est vous plutôt qui étiez des gens transgresseurs..La parole de notre Seigneur s'est donc réalisée contre nous; certes, nous allons goûter [au châtiment]. «Nous vous avons induits en erreur car, en vérité, nous étions égarés nous-mêmes». Ce jour-là donc, ils seront tous associés dans le châtiment.Ainsi traitons-Nous les criminels.

*Le premier point qui devient évident ici, dès que le contexte est ajouté, est que ces versets ne font pas allusion au même événement. Le verset 23:101 déclare qu'au Jour de Jugement, après la trompette, personne ne demandera à autre personne de l'aide. Ils seront silencieux devant leur Seigneur, pour être jugés.
Pendant ce temps, le verset 52:25 déclare que dans le paradis, la récompense pour les croyants inclura n'importe quoi qu'ils désirent et ils se livreront à la discussion réciproque. évidemment Ce n'est pas une référence au Jour de résurrection.
Également, le verset 37:27 parle des incroyants qui débattront '(contesteront )avec autre personner de ce qui est responsable de leur destin terrible. C'est évident de la mention de rassembler ceux qui ont fait mal et et les menant au feu d'enfer.
Apparemment, cela se produirait après le Jour de Jugement.

2. Le deuxième point est qu'il y a une différente compréhension de ce que l'on demande dans chaque verset. Le verset 23:101 fait allusion au fait qu'ils ne seront pas capables de demander à autre personne l'aide. Ici, " interroger=demander=yatassaloun" est compris être une demande. Le verset 52:25 fait allusion au fait qu'ils se livreront à la discussion réciproque et mutuelle . Ici "demander=intteroger=yatssaaloun" est compris être interrogation et la discussion générale , pas une demande. Et finalement, le verset 37:27 fait allusion aux disputes qui seront tenues par les gens de Tourments de l'enfer. ici "demandez" fait allusion ou se rapporte à l'interrogation et à l'argumentation dures, pas une demande. Ceci est soutenu par l'arrangement du verbe arabe utilisé, "yatasa'aloon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Sam 13 Mai - 8:13

8*/La Clémence ou les Conseils d'Allah ?
Citation :
la pitié et les conseils d'AllahCombien compatissante est la pitié d'Allah ? Il a prescrit miséricorde . pour lui [ 6:12 ], pourtant il n'en guide pas, quoiqu'il pourrait [ 6:35, 14:4 ]
citons :Versets en question :
6:12 :
"Dis : «A qui appartient ce qui est dans les cieux et la terre ? » Dis : «A Allah ! » Il S'est à Lui-même prescrit la miséricorde . Il vous rassemblera, certainement, au Jour de la Résurrection : il n'y a pas de doute là-dessus. Ceux qui font leur propre perte sont ceux qui ne croient pas

6/35

Et si leur indifférence t'afflige énormément, et qu'il est dans ton pouvoir de chercher un tunnel à travers la terre, ou une échelle pour aller au ciel pour leur apporter un miracle , [fais-le donc]. Et si Allah voulait, Il pourrait les mettre tous sur le chemin droit. Ne sois pas du nombre des ignorants
14/4
Et Nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c'est Lui le tout Puissant, le Sage.

La réponse est comme suit :

1. D'abord nous devons comprendre la clémence d'Allah et l'amour. L'amour d'Allah peut être divisé en deux catégories : la miséricorde ou clémence universelle pour toute la création et l'amour spécial réservé pour ces Ses domestiques vertueux et justes , Le "rahma "(miséricorde ou la clémence ) parlée de dans le vers 6:12 est universel et la preuve de celle se situe dans d'autres verset, comme ce qui suit:
40:7 «Seigneur ! tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l'Enfer.

L'amour spécial d'Allah qui est réservé pour le vertueux est décrit dans les verset comme ce qui suit :
19:29 A ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour . (wudda). "

2. Sur la question de qu'Allah guide, nous faisons de nouveau allusion au Qur'an pour la réponse :
42:13 Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Ibrahim, à Moussa et à aissa: «Établissez la religion; et n'en faites pas un sujet de division». Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent.

Dorénavant, la réponse est qu'Allah guide ces gens qui désirent Ses conseils. Ceux-là qui tournent à leur créateur et réalisent leur devoir iront pour recevoir les récompenses de dieu Pendant que ceux qui sont cruels envers la création de Dieu, qui rejettent Ses bénédictions avec l'ingratitude, ils seront punis et ne sont pas nobles des conseils. On leur permettra seulement de s'égarer même davantage. Et concernant d'eux, Allah a dit :
43:76 Nous ne leur avons fait aucun tort, mais c'étaient eux les injustes.
Avec ce qui précède à l'esprit, il n'y a aucune contradiction. La pitié infinie de Dieu est manifeste dans ses bénédictions continuelles et ses dons innombraébles(14/34:Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est vraiment[b] très injuste, très ingrat. )+ il nous a donné les outils ou les moyens pour l'adorer et ne trouver pas d'excuse(16/78 Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe, les yeux et les coeurs (l'intelligence),afin que vous soyez reconnaissants) et enfin nous a donné tout le temps pour se repentir (9/104Ne savent-ils pas que c'est Allah qui accueille le repentir de Ses serviteurs, et qui reçoit les Sadaqat , et qu'Allah est L'Accueillant au repentir et le Miséricordieux. ) et la meilleur miséricorde de dieu envers sa cretaure si qu'ils ne les detruisent pas sur le chmap malgrés leur mecreance ( comme cas des chrétiens):16/61Si Allah s'en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il les renvoie jusqu'à un terme fixe. Puis, quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni l'avancer. et le fait qu'il vous a dit : faites ceci ne faites pas ceci est ce il ne vous a pas guidé ? What a Face BIEN SUR OUI puisqu'il nous a montré ou se trouve le mal et son origine mais si nous refusons tous ses biens faits et son guide alors il nous laisse le choix arbitre (18/29:Et dis : «La vérité émane de votre Seigneur». Quiconque le veut, qu'il croit, et quiconque le veut qu'il mécroie) et si nous choisissons l'egarement bien sur il ne vas pas forcer par des miracles a en croire a lui il va nous laisser ce choix de mecreance et c'est sa son egarement ( ghuoyatouho)
a suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Ven 19 Mai - 14:37

9*/
Citation :
ibrahim a commis ce péché de polytheism comme il prend la lune, le soleil,
pour être son seigneur [ 6:76-78 ], pourtant les
musulmans croient que tous les prophètes sont sans n'importe quel
péché

citation du verset:


6/76-78

Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit : «Voilà mon Seigneur ! » Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : «Je n'aime pas les choses qui disparaissent». Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit : «Voilà mon Seigneur ! » Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : «Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés». Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit : «Voilà mon Seigneur ! Celui-ci est plus grand» Puis lorsque le soleil disparut, il dit : « mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah.
-*
L'interprétation générale des versets ci-dessus est que c'était un acte fait par Prophet ibrahm pour mener autres à l'Islam. Il avait voyagé à une terre où les gens ont adoré les corps célestes, et par ce jeu, il leur a démontré que seulement Allah est digne du culte. Il n'a pas cru réellement que ces objets étaient son seigneur, mais il guider ces personnes et notament sa maison ( pere ..) d'une manière spéciale. Pendant que l'Annonce-Damishqi d'Ibn Kathir (d. 1372CE) écrit en son

Tafsir d'Al-Qur'an Al-Azim renommé :
Nous devrions noter ici que, dans ces Ayat, ibrahim, la paix sur lui, discutait avec ses gens, en leur expliquant l'erreur de leur voie dans le fait de vénérer des idoles et des images.... Quand il a prouvé que ces trois objets n'étaient pas Dieux, bien qu'ils soient les objets les plus brillants que les yeux peuvent voir, il a dit : " mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. signification, je suis libre d'adorer ces objets et de les prendre comme protecteurs.

Donc, s'ils sont effectivement Dieux comme vous faites une demande, alors Rusez donc tous contre moi et ne me donnez pas de répit. (11/55)

http://www.theholybook.org/en/a.46251.html

+ ce qui preced 6/76


Rappelle le moment) où ibrahim dit à Azar, son père : «Prends-tu des idoles comme divinités ? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident ! »


2*/ Même si nous supposons qu'ibraham n'expliquait pas l'erreur a ses gens, cela ne prouverait pas toujours la revendication.( reclamation) Cet événement s'est produit avant qu'ibraham est devenu un Prophète et en outre, il n'y a aucune évidence qu'il vénérait les corps célestes, mais il réfléchissait seulement ce qui est vraiment divin.Pendant que nous sommes sur le sujet, nous commenterons la vue Islamique sur les Prophètes. Les prophètes sont des êtres humains qui sont choisis à la révélation reccus de la part d' Allah et guident les gens vers le droit chemin. Ils sont le meilleur d'humanité, de sorte leurs disciples puissent les prendre comme les modèles. Quand même, ils sont humains et ainsi, ils sont soumis quelquefois à une défaillance temporaire dans le jugement ou les fautes mineures. Mais on croit qu'ils sont sans péchés, ou infaillible, surtout avant d'avoir recu la révélation d'Allah.
Shaykh-ul-Islam Ibn Taymiyah (d. 1328 CE) a dit :
La vue que les Prophètes sont infaillibles et protégé contre le fait de commettre des péchés importants, par opposition aux fautes mineures, est la vue de la majorité d'érudits Musulmans et de tous les groupes. C'est aussi la vue des érudits de tafseer et hadeeth et fuqaha’. Effectivement, rien n'a été raconté d'aucun des salaf, les imams, Sahaabah, Taabi’een et ceux qui les ont suivis sauf que qui est conformément à cette vue. (Majmoo’ Al-Fataawa, 4/319)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Ven 19 Mai - 14:48

10*/
Citation :
ibrahim a-t-il cassé les idoles ? Les comptes d'ibrahim, Suras
19:41-49, 6:74-83 diffèrent tout à fait un peu de Sura 21:51-59.
Tandis que dans Sura 21 Abraham confronte ses personnes fortement, et
détruit même les idoles, dans Sura 19 Abraham se tait
après que son père le menace pour le lapider pour parler dehors
contre les idoles. Et il semble non seulement devenir silencieux, mais même quitter la région ("se détournant d'eux tous)
verset en question :
19
41] Et mentionne dans le Livre, ibrahim. C'était un très véridique et un Prophète. [42] Lorsqu'il dit à son père: " mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien? [43] mon père, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas reçu; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite. [44] mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux? [45] mon père, je crains qu'un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable46] Il dit: "ibrahim, aurais-tu du dédain pour mes divinités? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps". [47] "Paix sur toi", dit Abraham. "J'implorerai mon Seigneur de te pardonner car Il m'a toujours comblé de Ses bienfaits. [48] Je me sépare de vous, ainsi que de ce que vous invoquez, en dehors d'Allah, et j'invoquerai mon Seigneur. J'espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur". [49] Puis, lorsqu'il se fut séparé d'eux et de ce qu'ils adoraient en dehors d'Allah, Nous lui fîmes don d'Isaac et de Jacob; et de chacun Nous fîmes un prophète.

6/74-83

74] (Rappelle le moment) où ibrahim dit à 'Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!" [75] Ainsi avons-Nous montré à Abraham le royaume des cieux et de la terre, afin qu'il fût de ceux qui croient avec conviction. [76] Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile et dit: "Voilà mon Seigneur!" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit: "Je n'aime pas les choses qui disparaissent". [77] Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit: "Voilà mon Seigneur!" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit: "Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés". 78] Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit: "Voilà mon Seigneur! Celui-ci est plus grand" Puis lorsque le soleil disparut, il dit: "ش mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. [79] Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés." [80] Son peuple disputa avec lui; mais il dit: "Allez-vous disputer avec moi au sujet d'Allah, alors qu'Il m'a guidé? Je n'ai pas peur des associés que vous Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas? 81] Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n'avez pas eu peur d'associer à Allah des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité? (Dites-le) si vous savez. [82] Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité (association), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés". [83] Tel est l'argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est Sage et Omniscient.


sourat 21

51] En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance. [52] Quand il dit à son père et à son peuple: "Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez?" [53] ils dirent: "Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant". [54] Il dit: "Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident". [55] Ils dirent: "Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu?" [56] Il dit: "Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c'est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent. 57] Et par Allah! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez partis". [58] Il les mit en pièces, hormis (la statue) la plus grande. Peut-être qu'ils reviendraient vers elle. [59] Ils dirent: "Qui a fait cela à nos divinités? Il est certes parmi les injustes".


réponse


Le critique a réclamé qu'il y a une contradiction sur la base du silence de quelques versets concernant les événements racontés dans d'autres versets . Une telle méthode est défectueuse, comme chacun de ces verset rattache les incidents de différent événemente. L'argument entre ibrahim et son père était uune étape différente dans sa vie et produite avant qu'il ait cassé les idoles.. Quant à l'événement dans les versets 6:74-83, certains érudits ont dit en passant que ce s'est produit plus tard dans la vie d'ibrahim dans un différent terrain, pendant que d'autres disent que ce s'est produit très tôt dans sa vie avant l'argument avec son père et le brisement des idoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Ven 19 Mai - 15:30

11*/
Citation :
Contradictions Alléguées dans la réponse de Qur'an
Citation :
Le fait de vénérer( adorer) le Même ou Différent Dieu ?

Le fait d'adorer le Même ou Différent Dieu ? On commande que Muhammad parle aux incroyants : ... ni vous adorez ce que j'adore[109:3]. À quels incroyants fait-il allusion ? D'autres versets dans le Qur'an déclarent clairement que ceux-là refusant de croire son message adorent en fait même Dieu, Allah. Les gens du Livre : [2:139, 3:64, 29:46]. Meccan Idolaters : [29:61-63, 16:35, 39:3]
Le chapitre renvoyé est comme suit :
109:1-6. [1] Dis: " vous les infidèles! [2] Je n'adore pas ce que vous adorez.

[3] Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. [4] Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. [5] Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. [6] A vous votre religion, et à moi ma religion

1. La première question est qui est adressé par ces versets?. Une telle question devra etre vu par les lunettes d' Asbaab Nuzool, ou les Raisons pour la révélation. En examinant le contexte historique au moment de la révélation du verset, nous pouvons obtenir une meilleure compréhension des versets. La majorité d'érudits est convenue que c'a été révélé pendant le séjour du Prophète Muhammad dans Makkah, avant qu'il a bougé à Madinah. Le vers était revelé en réponse à un argument des idolaters de Makka

ben katir dit dans son tafssir :
Say: "O disbelievers!'') includes every disbeliever on the face of the earth, however, this statement is particularly directed towards the disbelievers of the Quraysh. It has been said that in their ignorance they invited the Messenger of Allah to worship their idols for a year and they would (in turn) worship his God for a year. Therefore, Allah revealed this Surah and in it


http://www.theholybook.org/en/a.48560.html

traduction /

inclut chaque mecreant sur le visage de la terre( par exemple cas de ceux qui croient a un certain yahweh ), cependant, ce rapport est en particulier orienté sur les associateurs du Quraysh. On lui a dit que dans leur ignorance ils ont invité le messager d'Allah à adorer leurs idoles pendant une année et ils (alternativement) adoreraient son Dieu pendant une année. Par conséquent, Allah lui a révélé ce surat

Et Abul Ala Maududi (d. 1979 CE) fournit aussi quelques narrations dans son commentaire Tafheem Al-Qur'an :
Abdullah bin Abbas, le Quraish proposé au Prophète ; "Nous vous donnerons une si grande partie de richesse que vous deviendrez l'homme le plus riche de Makkah; nous vous donnerons n'importe quel la femme vous aimez dans le mariage; nous sommes disposés à te suivre et vous obéir comme notre chef, seulement à condition que vous ne disiez pas du mal sur nos Dieux. Si vous n'y êtes pas d'accord, nous présentons une autre proposition qui est à votre aussi bien que dans notre intérêt. "Quand le Prophète Saint a demandé quel il était, ils ont dit que s'il adorerait leurs Dieux, Lat et Uzza, depuis une année, ils adoreraient son Dieu pour le même espace de temps. Le Prophète sws t a dit : "attendez un moment; permettez-moi de voir que mon Seigneur commande à ce propos. "En conséquence la révélation est descendue : Qul ya-ayyuhal-kafirun ... et : Qul afa-ghair Allahi... (39: 64) : Dis : «Me commanderez-vous d'adorer autre qu'Allah, Ô ignorants ? ?" (Ibn Jarir, Ibn Abi Hatim, Tabarani). Selon une autre tradition d'Ibn Abbas, le Quraish a dit au Prophète : "O Muhammad, si vous embrassez nos Dieux, les idoles, nous adorerons votre Dieu. "En conséquence, ce Surah a été descendu ( révélé). (La boîte d'Abd Humaid).

Said bin Mina (l'esclave libéré d'Abul Bakhtari) a rapporté qu al Walid bin Mughirah, As bin Wail, Aswad bin al-Muttalib and Umayyah bin Khalaf ont rencontré le Prophète sws et lui ont dit : "O Muhammad , permettez-nous de convenir que nous adorerions votre Dieu et vous adoreriez nos Dieux et nous vous ferions un partenaire dans tous nos travaux. Si que vous avez apporté était mieux que que nous possédons, nous serions des partenaires dans cela avec Vous et y aurions notre part et si que nous possédons est mieux que que vous avez apporté, vous seriez le partenaire dans cela avec nous et en auriez votre part. "À cet moment Allah a révéle le verset : Qul ya-ayyuhal-kafirun (Ibn Jarir, Ibn Abi Hatim, Ibn Hisham a aussi rapporté cet incident dans son Sirah).
Bien que les destinataires originaux de ces versets soient l'idolaters de Makkah, les érudits sont convenus que ces versets s'appliquent à tous qui rejettent Dieu d'ion de foi, comme est expliqué dans le vers préliminaire. comme l'a ausi indiqué" Ibn KathirDamshqi (d. 1372CE) dans son tafssir Al-Qur'an Al-Azim -voir sus mentionné-
Ainsi, ceux-là adressés par ces versets incluent tous les incroyants, ou ceux qui rejettent la foi.

2. Le deuxième point pour noter les inquiétudes l'expression "vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore". Il y a un peu de confusion sur ce verset depuis que il était connu que idolaters makkan et les autres ( gens de livres)croyaient en Allah. Pourtant, ils n'ont pas cru dans les autres aspects de tawheed comme la conviction que tous les actes de vénération doivent être dirigés vers Allah seul. Dans le vers 109:3, il dit qu'ils ne font pas Ibadah à Allah, qui a été traduit comme ils 'n'adorent pas' Allah, mais le terme Ibadah est un mot plus complet. Ils n'adorent pas Allahen vrai sens de terme , puisque la vénération dans l'Islam est la dévotion suprême et l'amour, mais ils ont désobéi à Allah en creant des associés avec lui . Sur Ibadah Shaikh l'Ul-Islam Ibn Taymiyyah a dit,
Ibadah est un terme collectif pour tout qu'Allaah aime et est satsfait avce parmi des enonciations ( paroles) et les actions intérieures et extérieurs.
Il a aussi dit,
Ibadah est l'obéissance à Allah par la réalisation qu'Il a ordonnée et commandé par les langues de Ses Messagers
Dorénavant, la déclaration que les polythéistes n'ont pas adoré Allah est correcte, puisque leur conviction en Son existence n'assimile pas le concept Islamique de vénération et de servitude à Allah.Abu Iyaad As-Salafi a ecrit :
Les types d'Ibaadah sont beaucoup et incluent la supplication, espoir de crainte,, la dépendance, confiance, amour d'obéissance à Allaah, haine de désobéissance à lui, le repentir, en cherchant l'aide de Lui, le fait de jurer, le sacrifice, le fait d'incliner de se protstenr a lui seul et d'autres en plus de ceux-ci. Ainsi la première chose qu'un Musulman admet est qu'il a été créé pour Ibaadah et c'est en raison de sa déclaration de Laa ilaaha illallaaha (Il n'y a personne digne de vénération sauf Allah seul).

Dorénavant, la fondation de n'importe quel Ibadah est le témoignage d'Islam, qu'il n'y a personne digne de vénération et adoration sauf Allah seul. Le fait simple que les polythéistes ont désobéi à Allah et ont rejeté l'Islam signifie qu'ils n'exécutaient pas Ibadah.

3. des points ci-dessus, nous pouvons mentionner qu'aucun des vers référés ne déclare que les incroyants ont adoré vraiment Allah. En fait, le même titre "d'incroyants" ou "rejecteurs de la foi" implique qu'ils n'adorent pas Allah. Les autres versets montrent seulement que les incroyants ont accepté l'existence d'Allah.
2:139 Dis : «Discutez-vous avec nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre Seigneur et le vôtre ? A nous nos actions et à vous les vôtres ! C'est à Lui que nous sommes dévoués


29:46 Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. Et dites : «Nous croyons en ce qu'on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même , et c'est à Lui que nous nous soumettons
Ces versets sont par supposition l'évidence que les incroyants ont vénéré Allah, à cause de la mention que "Allah est notre Seigneur et votre Seigneur" ou "Votre Seigneur et Notre Seigneur est Un". Cette expression déclare simplement qu'Allah a le contrôle universel sur chacun. Comme Ibn Kathir commente 2:139 :
((pendant qu'Il est notre Seigneur et votre Seigneur) le sens, Il a le contrôle total sur nous et vous et mérite seul l'adoration et la vénération sans associés
La déclaration pourrait même être faite à un athée. Si on devait dire à un athée, "Allah est mon Seigneur et votre Seigneur", dénote-t-il subitement que l'athée adore Allah ? Évidemment non.
En fait, nous trouvons le même exemple dans le Qur'an. Le prophète Mossa a fait la même déclaration à Pharoah qui a cru qu'il était Dieu!
79:21, 24. Mais il le qualifia de mensonge et désobéit;Ensuite, il tourna le dos, s'en alla précipitamment, rassembla [les gens] et leur fit une proclamation, et dit : «C'est moi votre Seigneur, le très-Haut».
26:25-26 [Pharaon] dit à ceux qui l'entouraient : «N'entendez-vous pas ? »
(Mossa ) continue : «... Votre Seigneur, et le Seigneur de vos plus anciens ancêtres».

Clairement, cette déclaration n'est pas l'évidence que les incroyants ont vénéré Allah.

Le verset suivant cité comme l'évidence que les incroyants ont vénéré Allah est :
3:64 Dis : « gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah». Puis, s'ils tournent le dos, dites : «Soyez témoins que nous, nous sommes soumis».
Tout à fait apparemment, ce verset e fait aucune mention de la croyance des personnes du livre et, qu'ils adorent Allah ou pas. . Lepoint de déclaration est simplement l'appel des Musulmans aux gens d'autres fois. L'invitation Musulmane est que nous n'adorons personne, mais Allah, qui est connu comme Tawheed( monotheisme). Si on devait appeler un athée pour n'adorer personne, mais Allah, signifie-t-il que ces athées adorent ALLAH ? Évidemment c'est un argument illogique.

Un autre vers cité :
29:61 Si tu leur demandes : «Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ? », ils diront très certainement : «Allah». Comment se fait-il qu'ensuite ils se détournent (du chemin droit) ?
Comme sus- mentionné, les incroyants ont vraiment accepté l'existence d'Allah et Sa suprématie, qui est connue comme Tawheed Ar-Rububiyyah. Mais, ils ont rejeté les autres aspects de Tawheed, en dirigeant surtout toute la vénération vers Allah seul. Ils n'ont pas voulu renoncer au pouvoir qu'ils ont tenu par leurs idoles.

Donc ce verset ne peut pas être pris comme l'évidence qu'ils ont vénéré Allah.

16:35 Et les associateurs dirent : «Si Allah avait voulu, nous n'aurions pas adoré quoi que ce soit en dehors de Lui, ni nous ni nos ancêtres; et nous n'aurions rien interdit qu'Il n'ait interdit Lui-même. Ainsi agissaient les gens avant eux. N'incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message en toute clarté ?

39:3 C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : «Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah». En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.

Ces versets indiquent que les polythéistes n'ont pas adoré Allah directement. Ils ont placé des inetrmidiares des idoles matérielles entre eux et Allah. Leur Shirk (associant des associés à Allah) était si extrême qu'ils aient enlevé Allah de la sphère spirituelle de la vie.
Clairement ces versets ne sont pas l'évidence que les incroyants vénéraient vraiment Allah. Leurs prières et supplications ont été faits aux idoles.

4. 'est également intéressant mentionner ici que la déclaration de Surat Al-Kaafiroon, " [4] Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. [5] Et vous n'êtes pas adorateurs de "ma"ce que j'adore" =qu'ils n'adoreront pas Allah seul et sans lui attribué de associés et conformément à Ses attributs. Comme Muhammad Asad a mentionné :
Dans la sus dite interprétation, le "MA"fait allusion, d'une part, à tous les concepts positifs et valeurs morales - par ex., la croyance en Dieu et confiance du croyant à Lui - et, sur l'autre, aux objets faux de vénération et de valeurs fausses, comme la conviction d'homme en sa propre "avarie et rebellion" (cf. 96:6-7), (Asad, le Message du Qur'an, la Fondation de Livre 2003)
Ainsi "que que nous adorons" dénote Allah vénéé seul et tout est consacré pour sa cause said Qutb (d. 1966) a aussi répondu à la même question dans son tafsir Fi Dhilalil Qur'an :
Bien que les Arabes avant l'Islam ne désavouent pas Allah, ils ne le connaissaient pas par la vraie identité qu'Il a concordée Lui-même comme Celui et l'Éternel. (Qutb, In the Shade of the Qur'an, New Crescent Publishing Co. (Revised Ed. 1996), p.328.
Donc, le fait de vénérer même Allah sans affirmer Ses attributs n'est pas la vraie vénération. Comme Abul 'Ala Maududi écrit :
Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. - Bien que les incroyants aient vénéré Allah aussi avec d'autres Dieux, la vénération de tous leurs Dieux a été désavouée, parce que la vénération d'Allah, en collaboration avec d'autres Dieux, n'est aucune vénération du tout. (Maududi, The Holy Qur'an Translation and Brief Notes with Text, Islamic Publications (Pvt.) Ltd., 1991, p. 1018, emphasis added )on conclut devrait préciser que les incroyants n'ont pas servi Allah d'aucune maniére significatif, dorénavant le Qur'an commande aux croyants pour désavouer tout que les Makkans servent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Ven 19 Mai - 16:45

12*/
Citation :
4/48
Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché
4/116
Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.

mais
4*/153
Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : «Fais-nous voir Allah à découvert ! » Alors la foudre les frappa pour leur tort. Puis ils adoptèrent le Veau (comme idole) même après que les preuves leur furent venues. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Moïse une autorité déclarée.

25/68-70-71
Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition .et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d'ignominiesauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne oeuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux
Sourate 39:53
Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne TOUS les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux».
L'explication de ces versets devient claire si nous passons en revue la croyance islamique une par une.
1. Le premier principe est qu'Allah pardonnera TOUS les péchés de quelqu'un qui se repent sincèrement pendant cette vie, avant leur mort. C'est expliqué dans le vers suivant du Qur'an :
39:53-55 Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux».Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours.
Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne [le] pressentiez;

De ces versets nous comprenons qu'Allah pardonnera tous nos péchés si nous nous repentons avant la venue "peine soudaine", qui fait allusion à mort.

2. Le deuxième principe ici est qu'après que l'on meurt, ils sont à la pitié(clémence )d'Allah, qui peut vouloir leur pardonner de leurs péchés ou les en punir, selon ce qui est juste. Allah peut pardonner tous ses péchés après qu'ils meurent, sauf le shirk ( association, ou idolatrie) Après qu'une personne meurt, il ne sera pas pardonnés pour ce shirk. La seule chance de pardon de ce shirk ( association ou idolatrie) estlorsqu'on se repent avant la mort

3. La dite compréhension sus-visé est tirée du Qur'an et du Sunnah et peut être trouvée dans beaucoup de Tafsir communs du Qur'an. Par exemple, Ibn Kathir Ad-Damishqi (d. 1372CE) écrit pour ce verset dans son Tafsir Al-Qur'an Al-Azim :
Allah ne pardonne pas le shirk sauf après le fait de s'en repentir. (Tafsir Ibn Kathir,)
Et Muhammad Asad commente le verset :
La tension continue, dans le Qur'an, sur l'unité transcendantale de Dieu et le caractère unique vise à libérer l'homme de tout le sens de dépendance à d'autres influences et à pouvoirs et ainsi au fait de l'élever sur le plan spirituel et le fait de provoquer "la purification" a fait allusion à dans le vers suivant. Puisque cet objectif est vicié par le péché de shirkt ("le fait d'accorder de qualités divines à "rien" à côté d'ALLAH le vrai dieu "), le Qur'an le décrit comme "non excusable" aussi longtemps qu'il est persisté dans, c'est-à-dire, à moins qu'et jusqu'à ce que le pécheur ne se repente (cf. les verset 17 et 18 de ce surah). (Asad, le Message du Qur'an, la Fondation de Livre 2003)

ok , les versets 4/48et 116 sont clairs
voyons maintnnant le verset :
4*/153
Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : «Fais-nous voir Allah à découvert ! » Alors la foudre les frappa pour leur tort. Puis ils adoptèrent le Veau (comme idole) même après que les preuves leur furent venues. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Moïse une autorité déclarée.

si ces gens etaient mort avant de se repentir est ce ils seront pardonnés ou seront grilés vifs en enfer a l'etrnité ??:
réponses :
1*/ s'ils etaient morts sans se repentir certes ils ne seront pas pardonnés , mais s'ils se repentent comme cas des compagnnons de mohamud sws certes ils seront pardonés , est ce ils etaient repentis pour etre pardonés comme le montre le verset 4/153 ?? reponse est oui et se trouve dans :
2/54

Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : «ش mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez( TRADUCTION EXCAT :TOUBOU=repentez vous)à donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur» ! ... C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !

An-Nasa'i, Ibn Jarir et Ibn Abi Hatim rapportent Ibn `Abba a dit :

"Allah a indiqué aux enfants de l'Israel quei leur repentir serait :chacun tue par l'épée chaque personne qu'il rencontre, pére ou fils. Ils ne devraient pas s'inquiéter ce qu'ils tuent. Ceux étaient coupables qui Musa et Harun ne se rendaient pas compte de leur culpabilité, ils ont admis leur péché et ont fait ce qu'ils étaient commandés. Ainsi Allah a pardonné le tueur et celui a tué.....Ceux qui ont été tués parmi eux ont été pardonnés, et ceux qui sont restés vivants ont été également pardonnés

tafssir bin katir :
http://www.theholybook.org/en/a.45571.html

donc on conclut qu'ils etaient repentit meme que ce repentir etait payé chére , mais si ces gens n'etaient pas repentis certes ils mourront paiens ( mort naturel ou autre mais pas suivant commandement de dieu) ils irront en enfer ...de cette loi a été engendré la loi d'apostat qui s'apostatie ser a tué est ce donc apostat sur lequel on lui applique la loi s'il meurt morra paien ?? non BIEN SUR CAR IL S'EST REPENTI EN nous permettant de le punir par la mort , meme chose pour celui qui commet adultére il sera lapidé ...mais si la loi n'est pas aplliqiué sur eux certes ils mouuront meme s'ils vivent 1000 a&ns dans cette vie et ils vont le payer auledela : l'associateur ou apostat ne sera jamais et qui commet autre péché que shirk il le payera pour un delai et donc aura un pardon .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Ven 19 Mai - 16:56

stupide et trompeuse face a l'islama ajoute :
http://facealislam.free.fr/contradiction_coran_SHIRK.html

Citation :
Le shirk, Allah pardonne t'il tout les péchés ?
Le shirk est un péché d'association dans l'Islam, c'est le fait d'adorer quelqu'un d'autre comme étant Dieu, de lui donner un associé. Selon le dogme islamique, ce péché est un péché impardonnable
:

excusez moi d'expliquer le shirk : le shirk c'est d'associer ALLAH avec autre comme etant dieu ou intercesseurs LE GRAND SHIRK et il ya petit shirk mais n'est onsidéré qu'un simple péché

39/30
C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : «Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah». En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.

ps/ quand a ceux qui ne connaissent que terme yahweh bien plusdisent que ALLAH gloire et pureté a lui est un dieu lune ceux la ne sont pas des associateurs pour le comparer aux kourrachites , mais ce sont des mecreants voir chefs de mecreance... meme pharaon le roi des atheis et des paiens n'a jamais insulté ALLAH gloire a lui en le traitant de lune

juste pour informatiuon mrs gens du diable et non gens de livre

4
Citation :
/48

Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché
4/116
Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.

Mohammed Alibhaye, indique à ce sujet:

C’est pourquoi, à travers Son dernier messager Mohammad , Allah a précisé dans le Coran que le seul péché qu’Allah ne pardonnera pas c’est le fait d’associer à Allah. A part cela, Il peut pardonner le reste, ou pas (Coran 4:48). Allah dit encore dans le Coran: “Quiconque associe à Allah, Allah lui interdit le paradis” (Coran 5:72). Terribles perspectives.

Donc le péché le plus grave et seul impardonnable auprès d’Allah, c’est le Shirk, l’associanisme. "Qu'importe le label, c'est du Shirk" de Mohammad Amine ALIBHAYE

qui ce mohamud al bihaye ?? prophéte ??TOUT CE QUE NOUS SAVONS que le skirk est impardonnable si son auteur ne se repentit pas idem pour les mecreants qui adorent un certain YAHWEH-dieu satan- !


Citation :
Notons, que ce que dit Alibhaye, n'est pas tout à fait correct, en effet l'Islam enseigne qu'en plus du Shirk, d'autre péché ne sont pas pardonnable. Un exemple est la personne qui commet un péché à Médine, celle-ci ne sera jamais pardonné, plutôt elle sera maudit par Allah, les Anges, et tous les hommes:

D'après Abou Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),

L'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Médine est un territoire sacré. Quiconque y commet quelque péché ou turpitude, ou donne asile à quiconque a commis quelque péché ou turpitude, encourra la MALADECTION d'Allah, des Anges et de tous les hommes, et au jour de la Résurrection, il ne sera accepté de lui NI repentir NI rachat". Sahih Muslim 2434

HI! hi..c'est cool ton hadith numero Sahih Muslim 2434 , car je l'ai cherché mais il parle de sawam wissal ( jeune prolongé) et non d ton blabla : tongue clown


Book 35, Number 2434:

Anas a dit que le Messager d'Allah ) a observé Saum Wisal pendant la première partie du mois de Ramadan. Les gens parmi les Musulmans ont aussi observé continu vite.les ( nouvelles) l'a atteint (le Prophète sws) et il a dit : lLe mois avait été rallongé pour moi que j'aurais continué d'observer Saum Wisal , pour que ceux-là qui agissent avec la dureté forcée (avoir été reconnaissant) pour l'abandonner. Vous ne me ressemblez pas (ou il a dit) : je ne vous ressemble pas. Je continue à faire ainsi (dans un état) que mon Seigneur me nourrit et me fournit la boisson.


http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/006_smt.html#005_b6


je crois que soit tu as copié betement des autre ou bien tu vas nous cacher quelque chose surtout que c'est etonnant que vous n'avez pas donner le lien aux lecteurs pour verifier , okkkkkkkk je vais le faire a ta place :


sahih boukhari
Volume 3, Book 30, Number 91:
Anas Raconté :

Le Prophète a dit, "Medina est un sanctuaire de cet endroit à cela. Ses arbres ne devraient pas être coupés et aucune hérésie ne devrait être innovée ni n'importe quel péché devrait y être commis et qui y innove une hérésie ou commet des péchés (les mauvais actes)( nb: en hadith arab n'existe pas cette phrase souligné) , alors la malédiction d'Allah, les anges, et toutes tous les gens." (Voir No. 409 Hadith, Vol 9). .


http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/bukhari/030.htm


en arab hadith n*/1734

http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=0&Rec=2935

-*Volume 3, Book 30, Number 94:

'Ali raconté :

Nous n'avons rien sauf le Livre d'Allah et ce papier écrit du Prophète (ou est écrit Smile Medina est un sanctuaire de la 'Montagne Aérienne à tel et d'un tel endroit et qui y innove une hérésie ou commet un péché,( nb /ce qui est souligné n'exsite pas en hadith arab ( texte original)) ou y donne l'abri à un tel innovateur encourra la malédiction d'Allah, les anges et tous les gens, aucune de ses bonnes actions obligatoires( fard) ou optionnelles ( nafilla)de vénération ne sera acceptée. ..les autres Musulmans; et qui trahit un Musulman encourt à cet égard la malediction d'Allah, les anges et tous les gens et aucune de ses bonnes actions obligatoires ou optionnelles de vénération ne sera acceptée ......

http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/bukhari/030.htm

en arab hadith n*/ 1737


http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=0&Rec=2938


alors de sahih boukahri le livre n*/1 des hadiths authentiques pas mention ni de :jour de ressurection ni "il ne sera accepté de lui NI repentir NI rachat" ni meme pas dans hadiths arab de terme" péchés "mais il ya seulement heresie ou innovation est qui est considére selon sa nature soit simple péché ou du shirk , quand a malediction c'est normal car il signifie que vous etes loin de dieu ne savez pas que

Il a été bien authentifié que le Messager de Dieu (sws ) a dit: «allah a maudit celle qui place la perruque et celle pour qui elle est placée». Il a dit aussi: «allah a maudit maudisse le mangeur d'intérêts (l'usurier)». Il a dit encore: «allah a amaudit ceux qui représentent les êtres vivants». (Il s'agit sans doute des sculpteurs et autres dessinateurs d'images «saintes»). «allah a amaudit celui qui déplace frauduleusement les bornes d'un terrain». «Que Dieu maudisse celui qui amène les autres à maudire ses deux géniteurs». «Que Dieu maudisse celui qui sacrifie une bête à autre que Dieu». . «ALLAH a maudit les Juifs; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière». «allah a maudit ceux parmi les hommes qui prennent les apparences des femmes; et que Dieu maudisse celles parmi les femmes qui prennent les apparences des hommes»."allah a maudit celui qui nboit du vin qui la fabrique qui la transporte ...." donc la malediction attaient acte ou etat d ce personne dont laquelle il se retrouve et bien sur s'il se repentit il sera béni c'est a dire agréé et proche de dieu.


oui sa y'est je vois je crois que tu veux parler de hadith n*
Livre 7, Numéro 3166 :

Abu Huraira a rapporté le d'Allah comme disant : Medina est un territoire sacré, ainsi il qui a fait n'importe qui y commet une innovation ou a donné la protection à un innovateur, il y a sur lui la malédiction d'Allah, des anges et celui de touts lesgens On n'accepterait pas le jour de résurection des actes obligatoires (faraids)ou optionnelles de vénération( naouafils)
allons voyons mr le trompeur :

*/ vous avez remplacé terme heresie ou innovation qui est en vérité sorte de shirk par " quelque péché ou turpitude, */ou donne asile à quiconque a commis quelque péché ou turpitude, ) sa s'appelke lachéte intelectuel+mensonge chrétienne

*/vous avez omis ou banni une partie de hadith qui suit
:

Livre 7, Numéro 3167 :
Un hadith comme ceci a été rapporté sous l'autorité d'A'mash avec la même chaîne des émetteurs, mais aucune mention n'a été faite du jour de la Résurrection. Mais cette addition est faite : "la protection accordée par Muslims est un et doit être respectée par le plus humble d'elles. Et il qui a cassé l'engagement a fait par un musulman, il y a une malédiction d'Allah, de ses anges, et des personnes entières sur lui, et ni un acte obligatoire ni un acte optionnele de véneration ne serait accepté de lui comme récompense le jour de la Résurrection
http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#top

hadith arab :2434

http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&Rec=3129

alors voyons que veut dire au moins : ne serait accepté de lui comme récompense le jour de la Résurrection
c'est a dire il ne sera pas récompensé par ces acte obligatoire ni un acte optionnele ,
c'est a dire ses bons ouvres seront incomplets et bien sur il ne sera pas jugés car ils les avaient accomplis , sa ressemble a un hadith de prophéte qui dit beuacoup de gens n'avaient eu de leur jeune de ramadn que le soif et la faim ,-car ils font des actes mauvais qui portent atteint a leurs jeunes et donc ils ne seront pâs récompensé pour ce jeune -
en mots : si tu fais ces hoses a medina tes actes bligatoires (faraids)ou optionnelles de vénération( naouafils) seront comme un rien comme celui qui verse son eau dans le sable sans en profiter

on trouve aussi autres hadiths
Book 7, Number 3163:
So if anyone makes an innovation or accommodates an innovator, the curse of Allah, the angels, and all persons will fall upon him, and Allah will not accept any obligatory or supererogatory act as recompense from them
http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#top

Book 7, Number 3164:

....who violated the covenant with a Muslim, there is upon him the curse of Allah, of angels and of all people. Neither an obligatory act nor a supererogatory act would be accepted from him as recompense on the Day of Resurrection; and in the hadith transmitted by two other narrators these words are not found: "He who claimed false paternity." And in the hadith transmitted by Waki' there is no mention of the Day of Resurrection.


http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#top


Book 7, Number 3163:
Ibrahim al-Taimi ......... So if anyone makes an innovation or accommodates an innovator, the curse of Allah, the angels, and all persons will fall upon him, and Allah will not accept any obligatory or supererogatory act as recompense from them.......

http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#to


ook 7, Number 3160:


'Asim reported: I asked Anas (Allah be pleased with him) whether Allah's Messenger (may peace be upon him) had declared Medina as sacred. He said: Yes, it is sacred, so its tree is not to be cut; and he who did that let the curse of Allah and that of the angels and of all people be upon him.


http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#top


Book 7, Number 3164:


A hadith like this has been narrated on the authority of A'mash with the same chain of transmitters (but at the end) these words are added: "He who violated the covenant with a Muslim, there is upon him the curse of Allah, of angels and of all people. Neither an obligatory act nor a supererogatory act would be accepted from him as recompense on the Day of Resurrection; and in the hadith transmitted by two other narrators these words are not found: "He who claimed false paternity." And in the hadith transmitted by Waki' there is no mention of the Day of Resurrection.


http://www.witness-pioneer.org/vil/hadeeth/muslim/007a_smt.html#top

en arab vous pouvz consulter :

http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&Rec=3124


http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&Rec=3125


non seulement face islam est sotte mais IL TRCHE


http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&Rec=3128


http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&Rec=3129
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Jeu 25 Mai - 12:10

13*/
Est-ce que Pharaon était o noyé ou Sauvé?

Citation :
dans Yunus 10: 92

Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d'avertissement).

vs

et Al Qasas 28: 40,

Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. Regarde donc ce qu'il est advenu des injustes


Al Israa 17: 103

(Pharaon) voulut donc les expulser du pays. Alors Nous les noyâmes tous lui et ceux qui étaient avec lui.


et Al Zukhruf 43: 55.

Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.

, les parties pertinentes des commentaires de Jalaalayn, Razi, Ibn Katheer et Tabariy sont reproduits dessous:

Jalaalayn a expliqué le verset:

"Nous allons aujourd'hui épargner ton corps," ous vous ferons sortir des eaux; "comme un corps" [signifie] comme un corps qui est sans vie; afin que vous soyez un exemple pour ceux qui restent derrière vous, comme un signe-exemple-

Raaziy a expliqué le verset:

Il y a de certains aspects qui ont besoin de l'explication dans "Aujourd'hui Nous vous sauverons comme un corps" : Premièrement, "Nous vous sauverons" signifie nous vous jetterons[horsde l'eau] sur un plateau, qui est un morceau levé de terrain. Deuxièmement : Nous vous apporterons hors des eaux et vous soulagerons de ce qui est arrivé à vos personnes dans le fond de la mer, mais seulement après que vous serez noyé. "L'expression "comme un corps" est une expression circonstancielle, en impliquant que 'telle serait votre situation à ce temps que vous serez un corps, sans vie.' Troisièmement, c'est une promesse de soulagement pour le Pharaon, par sarcasme( se moquer), comme le Qur'an a dit [ailleurs] 'Fais-lui donc l'annonce -BACHIR-d'un châtiment douloureux.(31/7).' C'est comme si pour dire à Pharaon: Nous vous soulagerons, mais ce soulagement sera accordé seulement à votre corps, pas à votre âme.

Ibn Kathir a expliqué le verset:

Quant à 'Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs', Ibn Abbas (ra) et on a annoncé que d'autres parmi les anciens aient dit que les Israélites ont été douteux de la mort du Pharaon, ainsi Dieu ayez ordonné à la mer de jeter le corps inanimé du Pharaon dehors, habillé dans son armure bien connue, sur un morceau levé de terrain, pour que sa mort soit confirmée.

Tabariy a expliqué le verset

Dieu dit qu'Il a dit au Pharaon que que nous jetterons votre corps sur un
plateau levé de terrain pour qui vous voient mort, n'importe qui avait de doute sur ta mort


conclusion clown

c'est évidemment et vrai que Pharaon et ses soldats ont été noyés dans la mer. Le jour suivant ou quelques Jours plus tard le CORPS du Pharaon a été trouvé Il est mort, mais SON corps a été sauvegardé,-jeté de fond de la mer- .Menpthera était le Pharao après Pharao Ramses le II. Selon ce que nous savons aujourd'hui de la Science, d'Egyptology, bible, de Quran et de chronologie du Pharaons, ce doit être Menpthera que nous voyons

aujourd'hui comme une momie dans le Musée de Caire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Lun 19 Juin - 12:59

14*/
Le Nombre de Jardins de paradis uN [ comme indiqué dans 39:73, 41:30,
57:21, 79:41 ] ou BEAUCOUP [ 18:31, 22:23, 35:33, 78:32 ] ?
:

39/73
Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis( janatine). Puis, quand ils y parviendront et que ses portes s'ouvriront, ses gardiens leur diront : «Salut à vous ! Vous avez été bons : entrez donc , pour y demeurer éternellement».

18/31
Voilà ceux qui auront les jardins du séjour (éternel)-janah- sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils y seront parés de bracelets d'or et se vêtiront d'habits verts de soie fine et de brocart, accoudés sur des divans (bien ornés). Quelle bonne récompense et quelle belle demeure


résumé d'explication

1. Le paradis est un grand jardin offert comme une récompense pour les croyants, composés de beaucoup de jardins individuels dans cela.

2. Si nous regardons la façon par laquelle la question est exprimée, nous notons qu'il dit, "Combien de jardins sont là dans le paradis ?" Puisque le mot arabe réel utilisé pour 'le jardin' est 'Jannah', qui peut aussi être utilisé pour 'le paradis', la question est exactement le même comme si on devait demander, "Combien de jardins sont là dans le jardin ?", en prêtant ainsi plus de soutien à la première explication.

3. Jannah est utilisé dans le Qur'an comme un nom générique, en faisant allusion au paradis, qui est composé de beaucoup de jardins individuels. C'est comme si on devait dire, "l'ordinateur est une grande invention". Par cela nous comprenons que la déclaration ne fait allusion spécialement à aucun ordinateur, mais est plutôt une référence à tous les ordinateurs en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Lun 19 Juin - 13:03

15*/
Les Anges peuvent-ils Désobéir ? - le cas de Harut et de Marut

16/49-50

Et c'est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s'enflent pas d'orgueil . Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est commandé
2/102
Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman. Alors que Solayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : «Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant»; ils apprennent auprès d'eux ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans l'au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient

1. L'allégation est fondée sur un malentendu de verset 2:102 et de l'histoire donnée de Harut et de Marut. Beaucoup d'interprétations fausses du susdit versets émanent des mythes Christian/Juifs et des légendes qui ont été enregistrées dans quelques livres de Tafsir.

Les érudits qui ont écrit ces livres de tafsir ont enregistré de telles narrations pour fournir un dossier complet de narrations sur un certain verset, qui ont été destinées pour être enquêtées et vérifiées plus tard pour déterminer leur authenticité. présenterons l'interprétation vraie des versets basée sur les sources autorisées.

2. Il y a de nombreuses histoires absurdes qui ont été transmises au sujet de ces versets , ecependant ils se concentrent tous autour de la même histoire de base. Pour résumer l'histoire (fausse), les anges étaient devenus étonnés aux actes de désobéissance commise par les êtres humains sur la terre. Ils ont commencé à jurer les humains et ne pouvaient pas comprendre comment ils pourraient être si coupables. Selon l'histoire, Dieu a informé les anges qu'ils auraient aussi péché s'ils étaient ala place d'êtres humains. Donc les anges ont élu Harut et Marut de parmi eux et Dieu leur a donné des attributs humains les a envoyé à la terre après le fait de leur ordonner pour éviter du vin, culte des idoles, de la fornication et du meurtre. Pourtant, Harut et Marut ont finalement succombé à leurs désires humains et sont tombés dans tous ces péchés. Par conséquent, Dieu les a punis pour leurs transgressions.

de telles histoires ridicules ont été rejetées par tous les érudits bien documentés d'Islam comme des fabrications qui n'ont aucune place dans la religion. Shaykh Abdul Hamid Kishk discute ces narrations et histoires en détail dans son livre sur les Anges :


Tout cela fait partie des mythes et des mensonges de la tribu de l'Israël et n'est pas corroboré par l'intellect ou la transmission ou Shari'a. Certains des transmetteurs de cette fiction fausse vont même autant qu'accorder sa transmission à certains des Compagnons et des Disciples mais de cette manière ils entrent dans l'arène de péché et de crime honteux et raccordent en même temps ce mensonge au Prophète,
L'imam Abu'l-Faraj ibn Al-Jawzi a rendu une sentence de cette histoire et la ash-Shihab al-'Iraqi écrit que quelqu'un qui croit que Harut et Marut étaient des anges qui sont punis pour leur péché a refusé de croire en Allah Omnipotent.
Qadi 'Iyad a dit dans Ash-Shifa, ce qui est dit dans les rapports et commentaires au sujet de l'histoire de Harut et Marut n'est pas en rapport avec n'importe quoi, ou sain ou faible, du Messager d'Allah (Allah bénissez-le et accordez-le paix) lui-même, et il n'y a rien qui est pris par analogie." Un jugement semblable a été fait par Ibn Kathir dans respect de tracer en arrière la matière dans cette histoire au Prophète."
Comme pour ce qui ne revient pas au Prophète, c'est clair qu'il provient dans les transmissions juives prises de Ka'b et autres. C'est les hérétiques des Gens du Livre qui les a reliés à Islam. Donc commentateurs exacts qui sont habile et enrcainés aux sources du deen (religion), les refustent . Leurs intellects refusent d'accepter ces mythes, comme fait ceux-là d'autres tel ar-Razi, Abu Hayyan, Abu's-Su'ud, al-Alusi et autres.
En outre, ces transmissions sont peu solides même d'un point de vue rationnel. Les anges sont protégés de toute l'action du mal laissez seul ces choses qui ne publieraient pas même d'un être humain mauvais. Allah nous informe que les anges "ne désobéissent pas à Allah dans n'importe quoi Il les commande et ils font tout à" qu'ils sont commandés, comme est raconté dans quelques transmissions que j'ai indiqué précédemment et dans les mots d'Allah Lui-même.(Kishk, The World of The Angels, Dar Al-Taqwa Ltd. 1994, pp.39-40)
Comme Shaykh Kishk a montré, ces mythes sont rejetés catégoriquement par les érudits d'Islam et ne sont pas même divertis comme une possibilité. Comme Imaam Abu Abdullah Al-Qurtubi (d. 1273CE) mentionne dans son tafsir, Al-Jaami ` le Ahkaam Al-Qur'an :


Nous disons [Qurtubi] : c'est tout afait très faible et loinn 'les mots d'ibn Umar et d'autres, aucun de cela n'a été authentifié. C'est un dicton qui contredit la compréhension de fundemental des anges qui sont les messagers fidèles d'Allah et les ambassadeurs d'Allah à Son prophète et Messagers, Allah dit que "ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. " [Surat à - Tahrim 66), le verset 6] Evenmore, Allah dit, "Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres" [Surat Al-Anbiyaa,(21) les versets 26-27] Pourtant, si nous devions quitter l'Intellect pour juger, il n'objecterait pas à la possibilité de ce qu'ange est prédisposé à la désobéissance ..... et il n'y a rien ce qui a été authentifié.... Et nous leur avons montré pour être droits [les anges] et ils sont effectivement droits contre tout ce que l'on a dit des Interprètes [faux]. (Tafsir Al-Qurtubi,)

Comme le mentionne Imaam Al-Qurtubi, il n'y a pas de narration authentique pas un seul qui soutient cette histoire, dorénavant il est unanimement rejeté par les érudits Musulmans comme faux.

3. Ainsi, Imaam À - Tabari dans son tafssir n'a pas cru que Harut et Marut étaient des anges qui ont péché, mais qu'ils étaient des humains ordinaires qui ont enseigné la magie. Cela résout aussi la contradiction alléguée comme il est connu que les êtres humains sont prédisposés pour pécher pendant que les anges ne sont pas. Pourtant, Ibn Kathir et d'autres érudits ont dit en passant que la vue d'À - Tabari est plus faible que l'interprétation la plus commune (expliqué sous #4). Quand même, il démontre qu'Imaam À - Tabari n'a pas soutenu la vue que les critiques lui attribuent faussement. Donc, nous constatons qu'aucun érudit ne soutient ce mythe erroné que deux anges se sont ramenés à la terre et ont péché. Il y a autres érudits qui partagent Imaam À - Tabari's la vue que Harut et Marut étaient deux humains ordinaires. Comme Shaykh Abdul Aziz Al-Harbi, le Professeur à l'Université d'Umm Al-Quraexplique le point de vue d'À - Tabari dans les mots suivants :


Un autre dicton dit que [Harut et Marut] étaient des hommes ordinaires qui ont fait semblant d'être dévots dans la ville de Bâbil. Ils ont eu l'habitude d'enseigner la sorcellerie de gens. Les gens ont cru qu'ils étaient la descente d'anges du Paradis à cause de la dévotion qu'ils ont observée d'eux.

Leur ruse était si intelligente que quand ils ont remarqué que les gens leur ont pensé de piété, ils ont eu l'habitude de dire chacun qui veut apprendre d'eux : "smais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : «Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant»;” [Sûrah Al-Baqarah : 102]

Ils l'ont fait pour montrer aux gens que leur connaissance est la connaissance divinement inspirée et qu'ils ont seulement cherché la bonté, aussi la revendication de menteurs dans chaque ère.

On les a appelés comme les anges parce que les gens le leur ont appelés. Dans une autre lecture par Al-Hasan on les a appelés les rois.

Muhammad Asad donne aussi une explication semblable dans son commentaire du Qur'an :
En ce qui concerne la désignation de Harut et de Marut, la plupart des lectures du Qurlan donnent l'orthographe malakayn ("les deux anges"); mais il est authentiquement enregistré (voir Tabari, Zamakhshari, Baghawi, Razi, etc.) que le grand Compagnon du Prophète, Ibn `Abbas, aussi bien que plusieurs hommes appris de la génération suivante - par ex., Al-Hasan Al-Basri, Abu '1-Aswad et AdDahhak-lisent cela comme malikayn ("les deux rois"). moi-même je m'incline à la dernière lecture; mais depuis l'autre est plus entré dans l'usage général, je l'ai adopté ici. Certains des commentateurs sont de l'avis que, n'importe quel des deux lectures est suivi, il doit être pris dans un sens métaphorique, à savoir, "les deux personnes de roi", ou "les deux personnes angéliques" : dans cela ils comptent sur un dicton d'Ibn'Abbas dans le sens où Harut et Marut étaient "deux hommes qui ont pratiqué la sorcellerie à Babylone" (Baghawi; voir aussi Manar je, 402). De toute façon, il est certain que de très le passé on a supposé que Babylone ait été la maison d'arts magiques, symbolisés dans les personnes légendaires - peut-être les rois - Harut et Marut; et c'est à cette légende que le Qur'an renvoie avec une vue au fait de condamner chaque essai de la magie et la sorcellerie, aussi bien que toute la préoccupation des sciences occultes en général. (Asad, le Message du Qur'an, la Fondation de Livre 2003)
Donc même les érudits qui ont soutenu cette interprétation n'ont pas vu Harut et Marut comme les anges tombés, mais les gens ordinaires qui ont enseigné la magie et peuvent avoir prétendu être des anges.

4. Quant à l'interprétation la plus forte et la plus largement acceptée de ce verset, alors les érudits ont été d'accord sur quelques aspects a encore différé sur les détails mineurs. Les érudits ont convenu que Harut et Marut étaient deux anges envoyés par Allah pour tenter les gens de Babylone avec la magie et ces anges agissaient seulement conformément à l'ordre d'Allah et n'ont commis aucun péché, ni même la plus petite erreur. Pourtant, ils diffèrent quant à la nature de l'épreuve. Comme Syed Qutb (d. 1966CE) mentionne dans son tafsir réputé, Fi Dhilalil Qur'an :

[Le Qur'an] réfute davantage l'allégation que les deux anges babyloniens Harut et Marut, étaient sorciers ou ont enseigné la sorcellerie. Il confirme qu'ils évaluaient-épreuvent la foi des gens, pour un but qui n'a pas été identifié. De nouveau, en associant la sorcellerie, la magie noire et la sorcellerie avec l'incrédulité dans Dieu, le Qur'an disculpe les deux anges, en confirmant qu'ils avaient expliqué la nature de leur travail aux gens et leur avaient donné l'avertissement de le faire , jamais , certaines personnes ont persisté avec l'apprentissage et le fait de pratiquer la sorcellerie, le fait de tomber ainsi à la tentation et à la cause du mal. (Qutb, À l'ombre du Qur'an, la Fondation Islamique 1999, p.99)


Et Shaykh Saalih Al-Fawzaan explique en sa réponse à la question suivante :
[La question] :comment est cela que les anges ont enseigné la magie alors la magie est une forme d'incrédulité ?

[Réponse] : c'était un essai et une épreuve pour les gens pour voir qui allait croire et qui allait refuser de croire. Donc Allah a envoyé à ces deux anges pour apprendre la nature la magie aux gens et les epreuver et voir qui allait croire et qui allait refuser de croire, En conséquence, ils n'ont enseigné aucun des gens, comme Allah que l'Exalté a dit :
'Sauf qu'ils ont dit : Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant»"' (2:102)
Donc ils conseilleraient à l'étudiant d'abandonner l'apprentissage de magie, en clarifiant que c'est l'incrédulité. Ils enseignaient non seulement aux gens et restaient tout à fait (de l'incrédulité de magie), plutôt ils les avisaient que c'était l'incrédulité..

(Al-Fawzaan, les frais de Duroos Sharh Nawaaqidh Al-Islaam, p.145)


Ainsi quand les anges ont commencé à enseigner la magie, les démons étendent les enseignements à d'autres et les ont encouragés à participer à cette mauvaise pratique.

Il y a certains qui disent que les anges ont été envoyés par Dieu comme une tentation pour l'humanité, en les offrant les leçons dans la magie noire après le fait de les prévenir de la colère de Dieu sur ceux qui l'ont pratiqué. Quand même, les gens n'ont pas fait attention à l'avertissement et ont succombé à leurs désirs de pratiquer la magie. D'autres érudits disent que les anges ont été envoyé, déguisés comme les hommes, en offrant d'enseigner la magie et en attrapant ceux qui ont accepté leur offre. Shaykh Abul 'Ala Maududi (d. 1979CE) donne la conclusion suivante sur ce verset :


... au temps où la nation israélite entière a été enchaînée dans l'esclavage et la captivité dans Babylonia, Dieu a envoyé à deux anges dans la forme humaine pour évaluer les Juifs... Ces anges ont immédiatement commencé à travailler leurs merveilles magiques mais ils ont averti les gens que leur présence parmi eux a été conçue pour évaluer leur foi et qu'ils ne doivent pas compromettre leur Vie future par la pratique de magie. Malgré l'avertissement il semble que les Israélites étaient devenus si aimant de leurs ruses magiques qu'ils ont continué à recourir à talismans et la sorcellerie.
... On pourrait aussi se demander pourquoi les anges enseigneraient la magie aux gens, qui est enfin un mauvais enseignement s . Pour le comprendre nous devons nous souvenir que la nature de leurs tâches n'était pas différente de ce d'un agent de police secret qui rend des notes de devise marquées à un fonctionnaire corrompu comme un pot-de-vin avec le but du fait de garantir qu'il est attrapé en flagrant délit. (Maududi, Vers la Compréhension du Qur'an, la Fondation Islamique 1995, vol. 1, p.97 ftn. 105)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Lun 19 Juin - 13:03

D'autres érudits estiment qu'il est plus probable que Harut et Marut enseignaient la magie pour les buts éducatifs, pour que les gens puissent reconnaître ses symptômes, propriétés et effets et l'éviter. Comme Shaykh Abdul Hamid Kishk explique :

Par "ce qui avait été envoyé en bas" Il veut dire la science de magie, qui a été envoyée en bas pour qu'ils puissent l'enseigner aux gens et les prévenir contre cela. La raison que l'on a envoyée deux d'entre eux était en bas d'enseigner aux gens quelle magie était pour qu'ils sachent la différence entre la magie et prophetie et donc que Sulayman n'était pas un magicien. Il devait garantir la compréhension complète.

Ils n'ont, en tout cas, enseigné personne de magie avant qu'ils ne l'aient d'abord averti lui disant, "Nous sommes simplement une tentation et un essai et une épreuve, ne devenez pas donc d'incroyants en l'enseignant et l'utilisation de cela." La partie du point du teacing devait prévenir les gens contre cela et leur enseigner la différence entre cela et la prophétie et les miracles prophétiques. (Kishk, le Monde des Anges, Dar Al-Taqwa Ltd. 1994, p. 41)


autre opinion de pourquoi on a envoyé aux anges est expliquée par Shaykh Sabuni dans son Al-Tafasir Safwat. Il dit que pendant leur temps il y avait beaucoup de magiciens réclamant Prophetes et les gens devaient être capables de distinguer des miracles de Prophètes et de la magie de magiciens. La magie qu'ils ont enseignée pourrait avoir été utilisée pour le faire, ou, il pourrait avoir été utilisé pour le mal.

De même le Mufti Muhammad Shafi donne les commentaires suivants :


Allah a envoyé en bas à Babylone à deux anges, Harut et Marut, pour informer les gens quant à la vraie nature de magie et quant à ses différentes formes, pour qu'ils doivent le distinguer des miracles de prophètes et se tenir éloigné des magiciens
... En bref, les deux anges se sont ramenés à Babylone et ont commencé le travail qui leur a été alloué - c'est-à-dire ils ont eu l'habitude d'expliquer les principes fondamentaux de magie, ses différentes formes et les formules spécifiques et ont ensuite eu l'habitude de dissuader les gens de se recevoir impliqué dans ces activités ou avec les magiciens. Leur travail a ressemblé exactement à ce d'un érudit qui, en constatant que les gens analphabètes tombent quelquefois dans le fait de prononcer des mots hérétiques ou des expressions à cause de leur ignorance, devrait recueillir dans ses discours ou écritures toutes telles expressions qui ont gagné la devise et les informent quant à qu'ils doivent soigneusement éviter.
Maintenant, toutes les sortes des gens ont commencé à venir aux anges pour chercher des renseignements sur la nature et les formules spécifiques de magie de peur que l'ignorance ne doive les conduire dans l'erreur, en ce qui concerne les doctrines ou ce d'actes. Pour fournir l'enseignement correct sur ce sujet et protéger les gens de l'erreur, les anges étaient assez scrupuleux pour faire un point pour les prévenir de dangers possibles dans l'offre d'eux les renseignements. Ils ont tenu à faire tout à fait comprendre que dans le fait de leur permettre de fournir cette sorte de renseignements aux gens, Allah a eu l'intention de mettre Ses domestiques par un essai, car Il verrait qui utilise cette connaissance de protéger son 'iman (la foi) en reconnaissant le mal et en l'évitant et qui tombe dans misguidance en adoptant le mal qu'il est venu pour reconnaître comme le mal - un choix qui peut facilement conduire un dans kufr (l'infidélité) en ce qui concerne les actes ou dans cette de doctrines. Les anges leur conseillaient plusieurs fois de chercher ces renseignements dangereux seulement avec une bonne intention et rester dévoués dans cette bonne intention et ne pas abuser de la connaissance afin de gagner la damnation perpétuelle.
Les anges ne pouvaient pas être plus honnêtes et directs. Ainsi ils ont expliqué les principes fondamentaux de magie et même les détails auxiliaires à tous ceux qui étaient prêts à prendre la promesse de rester dévoués dans leur foi. Évidemment, si quelqu'un a cassé la promesse et est tombé dans la transgression ou infedilité, il était son pour affaires et les anges ne pouvaient pas en être tenus responsable. Certains étaient vrais pour leur promesse, pendant que beaucoup n'ont pas réalisé la promesse et ont fait leur connaissance de magie un moyen de faire de le maux aux gens - c'est en soi un péché et une transgression, pendant que quelques modes de magie impliquent vraiment l'infidélité (kufr). Ainsi, par un mauvais usage de leur connaissance de magie, certains se sont transformés en pécheurs et d'autres dans les infidèles.
Permettez-nous de le répéter les anges avaient enseigné la magie pour le but d'informer et sensibliser les gens et les aider au sentier droit. mais ceux-là qui ont abusé de cet enseignement ont fait ainsi de leur propre perversité. (


Cette très longue citation démontre plusieurs points. Avant tout, il explique l'idée d'anges enseignant la magie pour le but d'instruire le public de ce mal pour qu'ils l'évitent. Il dit aussi en passant que l'on a envoyé aux anges comme une épreuve pour les gens pour distinguer ceux qui succomberaient à la tentation d'utiliser la magie de ceux qui se sont retenus de tels maux. Donc, il est entièrement possible que l'on puisse avoir envoyé aux anges pour tous les buts mentionnés par les érudits, en incluant comme une tentation d'attraper ceux qui ont pratiqué la sorcellerie, comme une épreuve pour les gens et pour les buts éducatifs de distinguer bon du mal.

De la susdite discussion il devient clair que les anges agissaient comme les domestiques d'Allah et étaient seulement la réalisation leur mission comme commandé par Allah. La question de désobéissance ne survient pas même, et par conséquent il n'y a aucune contradiction entre ce verset et le verset qui déclare que tous les anges sont obeissants .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Lun 19 Juin - 13:41

16*/
Citation :
Est-ce que tout est obéissant à Allah ?
C'est la réclamation dans 30:26, mais les douzaines de versets parlent de la désobéissance fière de Satan [ 7:11, 15:28-31, 17:61, 20:116, 38:71-74, 18:50 ] aussi bien de beaucoup de différents êtres humains qui rejettent ses commandes et ses révélations
.
7/11
Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : «Prosternez-vous devant Adam.» Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent.
verset en question:
30/26
À Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre : tous Lui sont entièrement soumis.(kanitoun)
Il est évident qu'il y ait beaucoup de créatures qui désobéissent Dieu, tellement il n'y a aucun besoin de citer les autres verset. Nous devons seulement examiner le premier verset..

.1. L'explication du verset deviendra plus claire si nous expliquons d'abord quelques principes fondamentaux dans l'Islam concernant la volonté d'Allah (Iraadah). Shaykh Muhammad bin Saalih Al-Uthaymeen (d.2001CE) écrit ce qui suit :
Nous croyons que la volonté d'Allah (iraadah) est de deux types :
1. Volonté universelle (kawniyyah) : Donc ce qui se produit, arrive seulement selon Sa volonté. Il n'est pas nécessaire que ce qui se produit soit vraiment aimé par Allah. Ainsi, c'est semblable dans le sens à la volonté (mashee’ah); comme dans la déclaration( destin) d'Allah :
Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent après eux ne se seraient pas entre-tués, après que les preuves leur furent venues; mais ils se sont opposés : les uns restèrent croyant, les autres furent infidèles. Si Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entre-tués; mais Allah fait ce qu'il veut [Al-Baqarah 2:253]
Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voulais vous conseiller, et qu'Allah veuille vous égarer. Il est votre Seigneur, et c'est vers Lui que vous serez ramenés». . [ 11:34]

2. Volonté Légiférée (shar’iyyah) : Il n'est pas nécessaire que cette sorte volonté devrait se produire ou suivi ceci ne se produit pas, excepté dans ce qu'il aime et desire, comme dans Allah swt le rapporte :
Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous incliniez grandement (vers l'erreur comme ils le font). [Nisaa 4:27]
(Al-'Uthaymeen, les Doctrines de Foi, Publication et Distribution, Al-Hidayah 2000, p.20-21)

-À la lumière de l'explication ci-dessus, nous pouvons dire que l'interprétation du verset 30:26 est que ce verset est une indication de la soumission universelle de la création au créateur. Ce verset se rapporte à l'obéissance et à la soumission de toute la création à la volonté 'universel (kawniyyah)de Dieu . Toute la création est obéissante au kawniyyah d'Allah si volontairement ou involontairement. Allah est l'autorité suprême et toutes les choses dans les cieux et la terre agissent sous sa puissance. Shaykh Abdul Azeez ibn Baaz (d.1999 )écrit au sujet de la volonté d'universel d'Allah :
Quant à ceci volonté, alors rien ne manque de se soumettre a lui. Ainsi, les musulmans et la chute de kaafir sont sous cette volonté universel ; de même que des actes d'obéissance et de désobéissance, provisions et les durées de vie. tous se produisent par la volonté d'Allah et ce qu'il détermine. (les annotations Shaykh Bin Baz à Tanbeehaatul-Lateefah d' Imaam as-Sa'dee, p.41)
Par conséquent, un incoyant r est toujours obéissant à la volonté 'universel d'Allah, même lorsqu'il désobéit les ordres de Dieu. Si Dieu avait ainsi voulu, l'incroyant a pu avoir obeir aux comandements . Mais Allah a fait à cette vie un essai pour nous. Shaykh Abdul Azeez ibn Baz explique également la volonté légiférée (shar'iyyah) :
Ceci couvre avec ce que le seigneur aime et est satisfait. Ceci ne signifie pas nécessairement que ce qu'il faudera se produire plutôt il peut ou ne peut pas se produire. Ainsi, par exemple, Allah veut qu'il devrait être adoré et obéi. Pourtant certainsl'adorent et l'obéissent, tandis que d'autres pas . Ceci devrait démontrer que ces deux volontés [ kawniyyah et shar'iyyah ] sont combinées ensemble dedans (c'est-à-dire suivis par)) la personne obéissante, mais pour le pécheur c'est seulement la volonté d'universel, puisqu'Allah n'a pas désiré pour luile péché, plutôt il lui en ai interdit . (Ibid.)
Par conséquent, bien que tous les êtres humains soient impuissants pour agir contre la volonté 'universel de Dieu, ils peuvent ou peuvent ne pas être obéissants à la volonté légiférée de Dieu, puisque le dernier n'est pas imposé. Par conséquent,l'épreuve dans la viee doit suivre et obéir la volonté légiférée de Dieu. Ceci devient bien plus clair quand nous examinons le tafsir classique (exégèse) comme cela de l'Annonce-d'Ibn KathiDamishqi r (d.1372CE), qui écrit en son renomé Tafsir Al-Qur'an Al-Azim :

À Lui appartient ce qui est dans le paradis et la terre.) les moyens, Il le possède et il lui est asservi.
(Tous sont dociles à Lui.) ils sont humbles avant Lui et se soumettent à Lui, ou volontiers ou à contrecœur. (Tafsir Ibn Kathir,)
L'expression, "ou volontiers ou à contrecœur" devrait préciser pour le lecteur. Ce vers ne parle pas de la soumission volontaire qu'Allah nous demande de lui donner, ni dévotion du coeur. Il montre simplement au fait que la suprématie d'Allah indique que toute la création est attachée selon Sa volonté Universelle, volontiers ou à contrecœur.
Donc la différence entre ce vers et ces vers qui condamnent ceux qui sont désobéissants à Allah, est que ce vers parle de l'obéissance et de la soumission inéluctable à Son kawniyyah, pendant que les autres vers parlent de la soumission volontaire à Son shar’iyyah. Tout se produit selon la permission de Dieu.
Par exemple, si on devait commettre un péché, nous dirions qu'ils ont désobéi à Dieu. Mais nous savons que Dieu leur a permis d'exécuter ce péché et Il les évaluait. Donc, ils n'étaient pas capables de défier le pouvoir de Dieu et la volonté universelle, bien qu'ils aient vraiment désobéi à Son ordre, ou aient légiféré ira faire. Si Dieu a voulu à, Il pourrait les être prévenus de commting le péché. Mais la vie est une épreuve.
Signifie-t-il qu'il n'y a aucune telle chose que la désobéissance ? Évidemment non. Ce vers montre seulement les différentes formes d'obéissance c'est-à-dire obéissance à Son kawniyyah et l'obéissance à Son shar’iyyah. Nous pouvons désobéir à Ses ordres, mais nous agirons toujours involontairement par Son congé ou permission. C'était toujours la compréhension de ce vers, comme Ibn Kathir a écrit, "volontiers ou à contrecœur". C'était la volonté de Dieu que nous avons un choix en premier lieu. Il nous a donné la capacité de vouloir le servir, ou devenir asservi au mal de nos désirs et le whisperings de Satan. Allah nous a donné le choix et Il nous permet de faire que nous choisissons. Mais ceux-là qui choisissent la bonne volonté être récompensée, pendant que ceux-là qui choisissent le mal seront punis.
Pourquoi Dieu critique-t-il le désobéissant quand ils sont vraiment dociles ? La réponse est que Dieu les critique pour leur désobéissance à Sa volonté légiférée, qu'ils ne sont pas binded par, ou ont forcée à suivre. C'est la volonté universelle, à laquelle ils sont pour toujours serviles et dociles.

2. Un deuxième point pour noter est la compréhension littérale du mot utilisé dans ce vers. Le mot arabe utilisé est "Qanitoon", qui implique subalterne et soumis à Lui. Dorénavant, le sens de ce vers que toute la création est servile à Lui,
Comme le commentateur de Qur'an, Abul un `la Maududi (d.1979) écrit sur ce vers :
Ce qui est destiné est que c'est Allah seul qui a créé l'homme et a prévu sa valeur nutritive et d'autres de ses besoins, qu'il n'y a aucun Dieu, mais Lui et qu'Il seul est le Maître d'homme et la seule autorité méritant légitimement de sa vénération. Donc, ce serait appropriément conformément à ce fait naturel que l'homme devrait croire et se comporter, comme seulement la créature d'Allah et le domestique et non de n'importe qui d'autre du tout. (Maududi, Quatre Termes de Qur'anic Fondamentaux, les Publications Islamiques (pvt) Ltd., ch.4)
Et d'une analyse linguistique, le Cheik `Abd Al-Wahhab Al-Turayri écrit :
Le mot étant traduit comme 'pieusement docile' est le mot qnitn (de qunt) qui veut dire 'd'être servile, subjugué'. Cela peut être mis en contraste avec le mot ti `n (de t ` ah) qui veut dire d'être obstinément docile.

Il y a deux types de servilité (qunt). Il y a la servilité générale de toutes les choses créées à Allah, puisque toutes les choses sont soumises à Sa décision et Sa détermination. Alors il y a la servilité spécifique qui est la vénération, où le domestique se rend obstinément servile et soumis avant son Seigneur. Le sens général est utilisé dans ce vers. Toutes les créatures sont serviles à la décision d'Allah. S'Il les testaments, Il peut faire alors périssent. S'Il les testaments, il peut soutenir leur existence.

La traduction d'Yusuf Ali de qnitn comme 'pieusement docile' est inexacte dans ce contexte.
Mishaal ibn Abdullah écrit :
Le mot utilisé dans 30:26 est "Qanitoon", en signifiant servile ou "sous la clémence de." Cela peut être vérifié très facilement en lisant n'importe quel nombre de références comme la 18 encyclopédie de volume de langue arabe, "l'Al-Arabe Lisan," Vol. 2, p. 73. Le vers n'utilise pas le mot "aabidoon" ou "mo'minoon" le sens "révérencieux, en croyant, ou dévot." ([Communiquent seulement pour les membres inscrits])
Si nous voyons ce vers dans cette lumière, il n'y a aucune contradiction. De nouveau, le cas de désobéissance à Dieu est hors de propos au fait que toute la création est servile à Lui et sous Son ordre.

3. Le troisième point à être mentionné en réponse à cette allégation, est sur le sujet du verset. Les critiques réclament que ce vers est contradictoire à d'autres versets, parce que le vers déclare que toute la création est "pieusement docile", c'est-à-dire volontairement, pendant que ce n'est pas le cas avec le Satan et les méchants humains et le djinn, etc. Mais si nous examinons les traductions différentes du vers, nous constatons que la majorité ne le traduit pas comme "pieusement docile", en incluant Pickthall, Shakir, Daryabadi, Khan/Hilali, etc. Abdullah Yusuf Ali est celui qui choisit cette traduction, donc, il semblerait logique que nous examinons son commentaire de ce vers.
Yusuf Ali écrit la chose suivante dans la référence au vers 30:26 :
3532. Toute la nature dans la création obéit non seulement à Dieu, mais lui obéit Pieusement, c'est-à-dire des gloires dans son privelage de service et d'obéissance. Pourquoi nous ne devrions pas faire également ? Il fait partie de notre nature intacte originale et nous devons y répondre, comme tout l'être fait, à leur même nature. (Yusuf Ali, Qur'an Saint : le Texte, la Traduction et le Commentaire, McGregor et; Werner 1946, p.1058)
Ce commentaire de ce vers fait comprendre l'édition très. Si nous devons accepter la traduction d'Yusuf Ali, nous devons évaluer son interprétation de ce vers en masse. Et son interprétation est que ce n'est pas une référence aux créatures avec un choix, mais au reste de création. C'est le sens réprimé de l'expression utilisée dans le vers. Sa déclaration, "Pourquoi nous pas faisons également" fait manifestement comprendre que son interprétation exclut un certain être du sens de ce vers. C'est commun pour le destinataire d'une déclaration à être exclue de son sens.
Par exemple, si deux amis entrent dans une pièce remplie des gens, un des amis peut remarquer à l'autre que les gens dans la pièce sont très roudy. Et son compagnon comprendrait que c'est une référence à chacun dans la pièce, en s'excluant.

Un autre exemple est si un groupe de charge de pompiers dans un bâtiment d'incendie et on crie, "Chacun sort du bâtiment", nous ne nous attendrions pas à ce que ses pompiers pareils sortent le bâtiment, parce qu'il est compris qu'ils ne sont pas inclus dans l'expression, bien "que chacun" les inclue normalement.
Comme ces exemples manifestent, cette interprétation du vers est que de certains groupes sont naturellement exclus de la déclaration. Si on choisit la traduction d'Yusuf Ali "de pieusement dociles", ils doivent accepter l'interprétation dans son ensemble. Il n'est pas acceptable de combiner des morceaux de différentes interprétations pour produire une contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Lun 19 Juin - 13:49

17*/
Citation :
dieu pardonne til le shirk ou pas ??
4/48
Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché
4/116
Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.

mais
4*/153
Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : «Fais-nous voir Allah à découvert ! » Alors la foudre les frappa pour leur tort. Puis ils adoptèrent le Veau (comme idole) même après que les preuves leur furent venues. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Moïse une autorité déclarée.

25/68-70-71
Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition .et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d'ignominiesauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne oeuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux
Sourate 39:53
Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne TOUS les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux».
L'explication de ces versets devient claire si nous passons en revue la croyance islamique une par une.
1. Le premier principe est qu'Allah pardonnera TOUS les péchés de quelqu'un qui se repent sincèrement pendant cette vie, avant leur mort. C'est expliqué dans le vers suivant du Qur'an :
39:53-55 Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux».Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours.
Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne [le] pressentiez;


De ces versets nous comprenons qu'Allah pardonnera tous nos péchés si nous nous repentons avant la venue "peine soudaine", qui fait allusion à mort.

2. Le deuxième principe ici est qu'après que l'on meurt, ils sont à la piutié(clémence )d'Allah, qui peut vouloir leur pardonner de leurs péchés ou les en punir, selon ce qui est juste. Allah peut pardonner tous ses péchés après qu'ils meurent, sauf le shirk ( association, ou idolatrie) Après qu'une personne meurt, il ne sera pas pardonnés pour ce shirk. La seule chance de pardon de ce shirk ( association ou idolatrie) estlorsqu'on se repent avant la mort

3. La dite compréhension sus-visé est tirée du Qur'an et du Sunnah et peut être trouvée dans beaucoup de Tafsir communs du Qur'an. Par exemple, Ibn Kathir Ad-Damishqi (d. 1372CE) écrit pour ce verset dans son Tafsir Al-Qur'an Al-Azim :
Allah ne pardonne pas le shirk sauf après le fait de s'en repentir. (Tafsir Ibn Kathir,)
Et Muhammad Asad commente le verset :
La tension continue, dans le Qur'an, sur l'unité transcendantale de Dieu et le caractère unique vise à libérer l'homme de tout le sens de dépendance à d'autres influences et à pouvoirs et ainsi au fait de l'élever sur le plan spirituel et le fait de provoquer "la purification" a fait allusion à dans le vers suivant. Puisque cet objectif est vicié par le péché de shirkt ("le fait d'accorder de qualités divines à "rien" à côté d'ALLAH le vrai dieu "), le Qur'an le décrit comme "non excusable" aussi longtemps qu'il est persisté dans, c'est-à-dire, à moins qu'et jusqu'à ce que le pécheur ne se repente (cf. les verset 17 et 18 de ce surah). (Asad, le Message du Qur'an, la Fondation de Livre 2003)


ok , les versets 4/48et 116 sont clairs
voyons maintnnant le verset :
4*/153
Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : «Fais-nous voir Allah à découvert ! » Alors la foudre les frappa pour leur tort. Puis ils adoptèrent le Veau (comme idole) même après que les preuves leur furent venues. Nous leur pardonnâmes cela et donnâmes à Moïse une autorité déclarée.

si ces gens etaient mort avant de se repentir est ce ils seront pardonnés ou seront grilés vifs en enfer a l'etrnité ??:
2 réponses :
1*/ s'ils etaient morts sans se repentir certes ils ne seront pas pardonnés , mais s'ils se repentent comme casc des compagnnons de mohamud sws certes ils seront pardonés , est ce ils etaient repentis pour etre pardonés comme le montre le verset 4/153 ?? reponse est oui et se trouve dans :
2/54
Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : «ش mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez( TRADUCTION EXCAT :TOUBOU=repentez vous)à donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur» ! ... C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !

An-Nasa'i, Ibn Jarir et Ibn Abi Hatim rapportent Ibn `Abba a dit :

"Allah a indiqué aux enfants de l'Israel quei leur repentir serait :chacun tue par l'épée chaque personne qu'il rencontre, pére ou fils. Ils ne devraient pas s'inquiéter ce qu'ils tuent. Ceux étaient coupables qui Musa et Harun ne se rendaient pas compte de leur culpabilité, ils ont admis leur péché et ont fait ce qu'ils étaient commandés. Ainsi Allah a pardonné le tueur et celui a tué.....Ceux qui ont été tués parmi eux ont été pardonnés, et ceux qui sont restés vivants ont été également pardonnés

tafssir bin katir :
http://www.theholybook.org/en/a.45571.html

donc on conclut qu'ils etaient repentit meme que ce repentir etait payé chére , mais si ces gens n'etaient pas repentis certes ils mourront paiens ( mort naturel ou autre mais pas suivant commandement de dieu) ils irront en enfer ...de cette loi a été engendré la loi d'apostat qui s'apostatie ser a tué est ce donc apostat sur lequel on lui applique la loi s'il meurt morra paien ?? non BIEN SUR CAR IL S'EST REPENTI EN nous permettant de le punir par la mort , meme chose pour celui qui commet adultére il sera lapidé ...mais si la loi n'est pas apllIqué sur eux certes ils mouront meme s'ils vivent 1000 a&ns dans cette vie et ils vont le payer auledela : l'associateur ou apostat ne sera jamais et qui commet autre péché que shirk il le payera pour un delai et donc aura un pardon .

aussi
nous lisons
4:17-18 Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allah accueille le repentir. Et Allah est Omniscient et Sage.Mais l'absolution n'est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu'au moment où la mort se présente à l'un d'eux, et qui s'écrie : «Certes, je me repens maintenant» - non plus pour ceux qui meurent mécréants. Et c'est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux.

-Si une personne meurt en exerçant le shirk, ou pas s'en étant repenti, il ne peut jamais être pardonné pour ce péché. Pourtant, si une personne commet shirk avant le fait d'accepter l'Islam et meurt comme un Musulman, donc le péché d'esquive sera pardonné. C'est parce qu'une personne sera jugée par Allah basé sur ses conditions et iman (la foi) au moment de la mort, ainsi s'il a commis le shirk dans le passé, mais l'Islam finalement accepté, alors un tel péché serait pardonné. (Qadhi, une Étude Critique d'Esquive : une Explication de Muhammad ibn Abd la Publication Al-Shubuhat, Al-Hidaayah Kash Al-Wahhab's et la Distribution 2003, p.22)
Ainsi, quand les vers sont interprétés dans la lumière d'autres lois Qur'anic, il n'y a aucune contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Mar 20 Juin - 6:20

--**-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Mar 20 Juin - 6:23

18*/
six jours ou 8 jours ?
Citation :
Le Nombre de Jours Pris pour creation d'univers :

Six ou huit jours de création ? Surat 7:54, 10:3, 11:7 et 25:59 déclarent clairement que Dieu a créé "les cieux et la terre" dans six jours. Mais dans 41:9-12 la description détaillée de la procédure de création ajoute jusqu'à huit jours.



Celui-ci exigera certains plus de détail dans l'analyse et l'explication.

Le Qur'an dit clairement en passant que la création est survenue dans six jours :

7:54 Votre Seigneur, c'est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, ..

examinons les versets 41:9-12 :

41:9. Dis : «Renierez-vous [l'existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l'univers

41:10. C'est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t'interrogent.


41:11. Thumma (de Plus/alors), Il S'est adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre : «Venez tous deux, bon gré, mal gré». Tous deux dirent : «Nous venons obéissants».

41:12. Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction . Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient.

Il y a des explications différentes qui peuvent être données ici :

1. La première explication est classique et la plus commune, mais nous y entrerons dans les détails dans le plus grand détail. Les érudits classiques du Qur'an ont dit en passant que les quatre jours mentionnés dans le verset 41:10 incluent les deux jours mentionnés dans le verset 41:9. C'était l'explication fournie par Al-Qurtubi, Al-Zajjaaj et Al-Baghawi. Effectivement c'est une approche très logique parce qu'il n'y a aucune indication que le verset 41:10 décrit une période ultérieure à cela décrit dans le vers 41:9. Le verset 41:9 est dans la forme d'une question, pendant que 41:10 explique le point davantage. Il est logique que le développement de montagnes, t de la mesure de valeur nutritive dénoterait le développement complet de la terre, en incluant sa période de création mentionnée dans 41:9.


Un exemple semblable serait si on devait dire, "j'ai lu le premier chapitre de ce livre dans deux jours et j'ai fini le livre entier dans deux semaines." Ou si on devait dire, "l'enseignant nous a enseigné les principes fondamentaux dans deux jours et nous avons compris tous les détails au cours de trois semaines."

Évidemment, dans les deux cas, la deuxième période peut être prise pour inclure la première période.

Une objection qui est levée à cette explication consiste en ce que le deuxième stade décrit dans 41:10 présuppose l'existence de la terre et n'inclut pas donc sa création. Est-ce que c'est vrai ? L'indication de temps dans 41:10 est donnée en disant "fee quatre jours". Quand fee est traduit il donne le sens dans , alors cette période peut clairement inclure la période précédente en décrivant la création de la terre. Comme illustré par le deuxième exemple pourvu que, la compréhension des détails d'un sujet implique vraiment la compréhension des principes fondamentaux, mais cela ne signifie pas que les principes fondamentaux ne peuvent pas être inclus dans la deuxième période si la préposition 'dans' est utilisée. Ainsi si on le dit que nous avons compris les principes fondamentaux dans deux jours et nous avons compris les détails au cours de trois semaines, bien que les détails exigent les principes fondamentaux, la deuxième période inclut toujours la première période. De plus, la période est reliée à la mesure d'alimentation , qui n'a pas besoin de se produire après à la création de la terre. Plutôt il se produit pendant la création de la terre aussi.

Une autre objection à cette explication consiste en ce que c'est scientifiquement innaccurate pour dire que la terre a été formée avant le paradis. Cette objection interprète le paradis dans ce vers pour faire allusion à outerspace et réclame que c'est erroné pour dire que c'était seulement 'la fumée' même après que la terre a été créée. Mais ces critiques ne se rendent pas compte que le ciel dans ce passage fait allusion à l'atmosphère de la terre, comme est indiqué par la mention des sept couches et chacun avec sa propre propriété ou l'ordre (cette description est expliquée

http://miraclesofthequran.com/scientific_19.html

Le terme utilisé pour le ciel dans le Qur'an est Comme-Samaa. Cela dénote fondamentalement ce qui est ci-dessus ou au-delà de la terre. Selon le contexte du verset , il peut être pris pour signifier l'atmosphère d'outerspace. Dans ces vers, seulement après le fait de mentionner l'atmosphère fait le verset 41:12 mentionne Comme-Samaa l'Annonce-Dunyaa ou ce qui peut être traduit comme le ciel cosmique. Le ciel cosmique fait allusion à outerspace pendant que le ciel décrit dans sept couches fait allusion à l'atmosphère de la terre. Ainsi répondre à cette objection, n'importe quel étudiant de science sait que l'atmosphère s'est développée beaucoup depuis la formation de la terre. L'atmosphère moderne est considérée comme souvent la 'troisième atmosphère'. La première atmosphère qui s'est formée avec la terre était très primitve et radicalement différente de notre atmosphère moderne. L'original atmoshpere s'est composé de surtout l'hélium et de l'hydrogène et a été bientôt dissipé par la chaleur de la terre. La deuxième atmosphère a été formée après l'activité volcanique et s'est essentiellement composée du dioxyde de carbone et de la vapeur d'eau. Il n'y avait un azote, mais pratiquement aucun oxygène. Donc le développement de l'atmosphère moderne était clairement après la création de la terre, qui est exactement comme l'état de vers. D'une façon intéressante, l'atmosphère actuelle s'est aussi formée après l'existence de première vie et de l'abondance de pluie, qu'Allah décrit souvent comme Ses bénédictions dans le Qur'an. C'est exactement comme le Qur'an a exposé dans les verset 41:9-12.

La susdite explication est apparemment le meilleur et le plus logique. Quand même, nous citerons autres explications données par les musulmans pour permettre un peu de choix au lecteur dans le choix de la meilleure réfutation à cette allégation.

2. Le mot yawm, qui a été traduit comme le jour peut aussi signifier la période. Il a été expliqué tout à fait par Moiz Amjad dans son article intitulé la Longueur des Jours de Dieu.

http://www.understanding-islam.org/related/text.asp?type=article&aid=4

Si nous comprenons yawm comme la période, il ne peut y avoir aucune contradiction parce que la même action peut être mesurée dans de différentes périodes. Ici Allah fournit les détails sur les stades du développement de la terre et du reste de l'univers. Ces verset démontrent le dessin et la sagesse dans la nature et les dons généreux avec lesquels Allah nous a préférés. Donc, Allah a voulu mentionner les périodes séparément plus en détail.

3. La troisième explication ne dit pas que la deuxième période inclut le premier, mais soutient plutôt que la période dernière (mentionné dans 41:11-12) de deux jours, se produit simultanément par rapport aux deux premières périodes. Donc, la terre a été créée dans deux jours simultanément avec la création du ciel, alors les montagnes et les bénédictions ont été ajoutés dans quatre jours, en ajoutant à un total de six jours. Cette explication traduit" thumma "comme "de plus" au lieu alors. Autrement dit, la période décrite dans 4:11 n'est pas ultérieure aux versets précédents, mais plutôt il se produit parallèle à la création de la terre dans 4:9. Le sens de Thumma est expliqué très bien par Moiz Amjad dans son article entitled le Sens de "Thumma" et de "Yawm". Les critiques soutiennent que quand il dit Dieu tourné vers le ciel, cela implique un acte séquentiel. Mais ce n'est pas entièrement vrai, comme Dieu pourrait avoir tourné au ciel à n'importe quel point dans le passé, pas nécessairement après la création du ciel.

4. Une explication semblable au précité est que les deux jours pris pour créer le ciel ne doivent pas être ajoutés aux jours précédents. Cet argument ne discute pas le sens de thumma, mais soutient plutôt que nulle part dans le passage ne fait Dieu mentionne la création du ciel . Il mentionne seulement le développement de plus ( supoplémentaire ) du ciel . Donc cela peut ou être pris pour faire allusion à l'atmosphère ou à outerspace, comme tous les deux sont compatibles avec cette description. Autrement dit, la terre a été créée comme décrit dans 41:9-10 et la création du ciel n'est pas mentionnée du tout dans ce passage. Le passage mentionne seulement la perfection de plus et le développement du ciel, en indiquant qu'ils ont été créés pendant que le processus décrit dans 41:9-10 continuait. Cette explication est aussi suffisante d'expliquer l'allégation.
Avant le fait de finir avec cette allégation, il y a toujours une autre édition pour commenter. Certaines personnes se sont renseignées sur un hadith trouvé dans sahih Muslim qui décrit l'ordre de création. Concernant ce hadith, il est suffisant de citer un fatwa d'IslamToday.com :


Quant au hadîth dans le Musulim, il lit :

Allah a créé la poussière samedi. Il a créé les montagnes dimanche. Il a créé les arbres lundi. Il a créé les choses méprisées mardi. Il a créé la lumière mercredi. Il a dispersé les bêtes partout dans cela jeudi. Il a créé Adam vers la fin de l'après-midi vendredi comme la dernière création sur la dernière heure de vendredi, entre la fin d'après-midi et la nuit.


Il y a de nombreuses critiques contre cela.
Al-Bukhârî écrit dans Al-Târâkh Al-Kabîr :
“Certains d'entre eux ont dit qu'il est d'Abû Hurayrah qui l'a pris de Ka `b Al-Ahbâr. C'est la vue la plus correcte.”

Ibn Kathîr, dans son commentaire du Qur'ân écrit :


Ce hadîth est un de hadîth inhabituels trouvés dans le sahih muslim `Alî Al-Madînî, Al-Bukhârî et un certain nombre d'autres principaux érudits de hadîth l'ont critiqué, en disant que c'est la déclaration de Ka ` b et qu'Abû Hurayrah l'a simplement entendu de Ka `b Al-Ahbar et certains narrateurs ont simplement été troublés et l'ont attribué au Prophète. Cela a été tout à fait exploré par Al-Bayhaqî.


Ibn Taymiyah commente :


“C'est hadîth défectueux. Il a été déclaré défectueux par plus que quelques érudits.” [Majmû ` Al-Fatâwâ (17/236)]


De plus, al-Qurtubî signale dans son commentaire sur Musulman Sahîh concernant le texte lui-même, que le texte ne transporte pas sa signification avec cohésion suffisante. Il écrit dans al-Mufhim: :


Ce hadîth a été rattaché dans d'autres sources en plus du sahih Musulim avec des narrations opposées différentes. Dans certains d'entre eux la Terre est créée dimanche et lundi pendant que les montagnes sont créées mardi et les arbres, les fleuves et les habitants sont créés mercredi et le Soleil, la Lune, les étoiles et les anges créés jeudi et Adam vendredi. e sont des hadîth de narrateur seul qui sont en conflit avec l'un l'autre et ne fournissent pas toute instruction pratique. Nous ne devons pas compter sur eux dans la détermination de l'ordre d'apparence de choses créées pendant ces jours.


Qu'il dit est que même si nous considérons le hadîth aussi authentique – qu'un certain nombre d'érudits font – là reste le problème qu'il y a trop d'incohérence dans beaucoup de ses narrations opposées pour fournir l'évidence à l'ordre d'événements.

Et Allah sait le mieux.

Le Comité de Recherche de Département de Fatwâ d'IslamToday présidé par le Cheik `Abd Al-Wahhâb Al-Turayrî


Le susdit fatwa clarifie que la narration n'est pas seulement défectueuse, mais que cela contient d'autres points qui sont inconsistants avec les narrations semblables. Autant que le texte de la narration lui-même est concerné, puisque nous savons que le terme arabe yawm peut faire allusion à un jour ou à une période, alors le seul point dans la narration qui aurait l'air d'être en conflit avec la science est le dicton que la lumière a été créée le quatrième jour. Concernant cette partie de la narration, il est intéressant de lire le commentaire du sahih Musulim écrit par Imaam Abu Zakariyya An-Nawawi (d. 1300CE) :


Le Dicton du Messager sws: "et Il a créé la lumière (ar. Noor) le quatrième jour"

C'est comment il a été raconté dans sahih muslim comme noor mais dans la transmission de Thabit ibn Qaasim cela dit noon avec la lettre 'Nûn' à la fin. Al-Qaadi a dit que "Il fait allusion au poisson". (sahih Bi-Sharh muslim duNawawi, 4997)

Cela semble suggérer la création de vie aquatique avant celle d'etre humains.
La discussion précitée devrait éclaircir toute confusion concernant le compte de création dans le Qur'an et dans l'hadith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
ismael-y
Admin


Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Dim 3 Sep - 7:02

http://www.islamic.org.uk/french/internalc.html

_________________
s inscrire gratuitement au meilleur forum : cheers
http://nazisislamistes.vraiforum.com/index.php

http://talmudetjudaisme.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sabreislam.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prétendues contradictions au coran   Aujourd'hui à 17:12

Revenir en haut Aller en bas
 
prétendues contradictions au coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» top 100 des contradictions du coran.....
» 1000 contradictions du Coran!!!
» les contradictions du coran
» Contradictions du coran : Un enseignement-vidéo de l'abbé Guy Pagès !
» Contradictions dans le Coran ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Islam :: Royaume de coran-
Sauter vers: